Activité du bâtiment pour 2019 : une belle performance

activité du bâtiment pour 2019

Conforme aux prévisions. Tel est le constat dressé par la Fédération Française du Bâtiment sur les chiffres de l’activité du bâtiment pour 2019. Panorama complet des résultats, secteur par secteur.

URMET 2020 – Bannière 1

Activité du bâtiment pour 2019 : rebond confirmé

 

Déjà anticipé en septembre, les résultats de l’activité du bâtiment pour 2019 enregistrent un rebond notable. C’est en tout cas le satisfecit délivré par la Fédération Française du Bâtiment.

Après une augmentation de 1,3 % en 2018, le secteur du bâtiment poursuit sa dynamique avec une hausse de 1,2 % sur l’année 2019.

Dans le détail, c’est l’habitat individuel qui tire le plus son épingle du jeu. Le secteur enregistre une augmentation des permis de construire de l’ordre de 2 %. Les mises en chantier ont également progressé de 0,3 %. 2020 devrait confirmer un peu plus cette tendance à la hausse.

activité du bâtiment pour 2019

À l’inverse, l’habitat collectif connaît une diminution sensible. Les mises en vente connaissent une chute de 20 %, tandis que les permis de construire ont reculé de 10,4 %. Même tendance à la baisse pour les mises en chantier.

Au total, sur 2019, les volumes de permis et de mises à chantier s’établissent respectivement à plus de 434.000 unités et près de 408.000 unités.

activité du bâtiment pour 2019

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150

Qu’en est-il des autres secteurs ?

 

Le secteur du non résidentiel neuf n’est pas oublié. Malgré les informations moins nombreuses et fiables, la Fédération Française du Bâtiment escompte une progression de 5,1 % sur 2019. Dans le détail, hors locaux agricoles, les surfaces autorisées progressent de 5,9 % en 2019. Pour l’année à venir, les estimations tablent sur une croissance bien moindre, de l’ordre de 2,8 %.

Le marché de l’amélioration-entretien est lui soumis à des vents contraires. La FFB anticipe un effet négatif sur les rénovations après la réforme des aides à la rénovation énergétique. Sur 2019, le marché de la rénovation connaît une quasi-stabilité avec une hausse de 0,2 %. Le secteur est fortement pénalisé par un mauvais premier trimestre.

Quant aux emplois, 2019 s’inscrit sur une dynamique positive. Il y a eu près de 35.000 créations de postes, dont environ 30.000 sous forme salariée. Pour 2020, les prévisions de création de postes se situent autour de 10.000 postes.

Quelles perspectives pour 2020 ?

 

Des ombres au tableau persistent. C’est le cas du niveau des marges, qui restent faibles. Des inquiétudes d’autant plus alimentées par certaines mesures gouvernementales. Le premier sujet concerne le devenir du prêt à taux zéro en zones détendues (zone B2 et zone C). Si son maintien est actuellement discuté, l’arbitrage final est encore attendu.

Deuxième sujet, les aides à la rénovation énergétique. La réforme du CITE pourrait affecter négativement la réalisation des rénovations. C’est en tout cas ce que craint la Fédération Française du Bâtiment. De plus, les prix de l’énergie ne portent plus économiquement les opérations de rénovation. Malgré tout, la FFB table sur une activité en augmentation pour 2020, de l’ordre de +0,8 %.

activité du bâtiment pour 2019

URMET 2020 – Bannière 1
Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150