Aller au contenu

Achat-Vente

Achat immobilier : chute du nombre de propriétaires en France

Achat immobilier

Olivier Colcombet, président d’Optimhome, a réalisé un bilan du marché de l’immobilier en 2022. Il observe pour la première fois depuis 20 ans, une chute du nombre de propriétaires en France. Cela, malgré 1 million de transactions. Il a également fait part de ses prévisions quant à l’année 2023 alors que la crise énergétique et le pouvoir d’achat immobilier sont à l’ordre du jour.

Un intérêt pour l’achat immobilier plus que jamais omniprésent

Alors que le marché immobilier se porte plutôt bien en cette fin d’année 2022. Toutefois, le nombre de propriétaires français a chuté. Ce symbole fort témoigne des mutations du marché immobilier qui s’inscrit dans un contexte géopolitique et économique complexe.

Achat immobilier

Le nombre de propriétaires français a chuté pour la première fois depuis 20 ans

En 2022, le législateur a imposé des restrictions à l’investissement immobilier. Le taux d’emprunt plafonné à 35 % sur 25 ans a eu des conséquences négatives pour les primo-accédants. La population française demeure intéressée par l’achat immobilier malgré la situation actuelle. Elle cherche activement des moyens d’investir dans une propriété pour en faire sa résidence principale, afin de jouir d’un certain confort. Ainsi, pour une majorité des Français, l’achat immobilier représente un gage de sécurité.

Le taux d’usure a conduit les banques à être plus prudentes lorsqu’elles prêtent de l’argent aux Français. Cette situation limite leur capacité à investir librement dans l’immobilier. Par conséquent, les Français continuent d’acheter, mais font des concessions : soit sur la surface, soit sur la localisation.

Un grand nombre d’acheteurs parmi les plus jeunes quittent progressivement les centres-villes pour des zones péri-urbaines ou des villes moyennes. Ils s’orientent, par exemple, vers des villes comme Orléans et Angers plus accessibles. De plus, certains investisseurs bailleurs font le choix d’acquérir des actifs à un prix très bas dans certaines villes afin de bénéficier d’une bonne rentabilité due à une demande locative soutenue.

Achat immobilier : les prix en légère progression

De nombreux experts ont mis en avant la possibilité d’une bulle financière sur le marché immobilier, accompagnée d’une baisse significative des prix. Toutefois, les prix continuent à augmenter. Cela est dû à l’intérêt des Français pour l’investissement et à un déficit de l’offre par rapport à la demande.

Par ailleurs, la hausse du coût des matériaux entraîne une augmentation du prix des biens immobiliers neufs et des travaux de rénovation. Or, le prix de l’ancien est en grande partie déterminé par le prix du neuf. Ce qui signifie que l’inflation va maintenir les tarifs pour l’achat immobilier ancien à un niveau élevé.

Cependant, la législation relative à l’énergie et aux DPE a créé une opportunité d’achat immobilier pour les primo-accédants. La location de biens immobiliers classés F et G est à présent interdite. Or, certains bailleurs français âgés ne seront pas en mesure de rénover leur bien locatif pour le mettre aux normes énergétiques.

Par conséquent, un volume inattendu de biens immobiliers devrait être mis sur le marché. Cela représente une bonne occasion pour les primo-accédants qui souhaitent réaliser un achat immobilier, principalement pour y vivre et n’ayant pas besoin d’effectuer des rénovations urgentes.

Prédiction d’une année stable en termes de transactions

Selon l’Insee, de 1980 à 2014, le nombre de Français propriétaires de leur résidence principale a progressé pour atteindre 57,8%. Pourtant, en 2022, ce chiffre a subi sa première baisse pour s’établir à 57,4%.

Difficile dans ces conditions d’avoir une bonne visibilité pour l’année 2023. L’environnement géopolitique actuel est caractérisé par des conflits et des tensions à travers le monde. De plus, des contraintes législatives et économiques telles que la fiscalité, les aides disponibles et la capacité de rénovation expliquent en partie le ralentissement du marché immobilier.

Malgré un contexte difficile, l’aspiration des Français à acquérir un bien immobilier demeure intacte. Il est donc essentiel qu’ils bénéficient d’un accompagnement adéquat de la part des professionnels de l’immobilier, des banques et des sociétés de courtage.

“ En 2023, le marché restera intéressant avec des prix qui continueront d’augmenter ou seront au moins stables. La majorité des investissements seront des résidences principales pour vivre et accueillir ses proches.” – Olivier Colcombet, PDG d’Optimhome.

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.

Laisser un commentaire