Aller au contenu

Vie pratique

Accidents domestiques : les seniors sont de plus en plus exposés

Accidents domestiques : les seniors sont de plus en plus exposés

Le maintien à domicile des plus de 60 ans exige le maximum de vigilance et de prévoyance en termes de sécurité. Ainsi, à l’occasion du Salon des Seniors 2022, Verisure révèle son étude sur les accidents domestiques, effectuée avec OpinionWay. Cette agence spécialisée dans le domaine des alarmes connectées au service de la télésurveillance a enquêté auprès de 1 010 Français, dont 343 de plus de 60 ans.

En restant chez eux, les seniors sont-ils à l’abri des accidents domestiques ?

D’ici à 2040, les plus de 60 ans représenteraient un tiers de la population française. À cet effet, les Français accordent plus d’attention au « bien-vieillir ». En effet, c’est devenu un véritable enjeu de société, notamment en ce qui concerne l’accompagnement des personnes à domicile.

En optant pour le maintien à domicile, les seniors pensent qu’ils sont en sécurité et à l’abri d’éventuels dangers extérieurs. Sont-ils conscients que les risques d’accidents domestiques sont omniprésents, même chez eux ? Rester chez soi demande, en effet, de la vigilance et de la prévoyance surtout en termes de sécurité.

À l’occasion du salon des seniors, Verisure, leader français et européen de l’alarme connectée à un service de télésurveillance, dévoile les résultats d’une étude réalisée par OpinionWay sur les accidents domestiques.

41 % des plus de 60 ans sont déjà victimes d’accidents domestiques

De nombreuses personnes âgées choisissent de vieillir tranquillement chez elles. Elles souhaitent rester le plus longtemps possible à leur domicile. Pourtant, même dans ce cocon, cet espace de vie qu’elles connaissent parfaitement, elles sont exposées à des risques d’accidents domestiques. En effet, selon l’étude de Verisure, 41 % des plus de 60 ans ont déjà fait face à un accident chez eux.

accidents domestiques - chute de seniors

 

En revanche, les plus concernés semblent insouciants. 7 seniors sur 10 estiment que les risques d’accident sont minimes au quotidien. Or, près d’un tiers des Français jugent que les plus vulnérables face aux accidents domestiques sont les seniors (27 %) et les enfants (52 %).




D’ailleurs, les seniors eux-mêmes se considèrent comme la deuxième catégorie de population la plus impactée (36%).

Le domicile constitue le principal endroit accidentogène

Au sein de leur logement, les seniors ont tendance à penser que les lieux à risque sont : la cuisine (71 %), la salle de bains (48 %) et le jardin (39 %).

D’ailleurs, ces lieux sont les plus accidentogènes, avec notamment, par ordre décroissant, la cuisine (88 %), la salle de bains (55 %) et le jardin (51 %). En effet, les accidents peuvent tout aussi bien avoir lieu à l’extérieur de leur logement. D’ailleurs, on pense souvent que les risques de chutes sont plus fréquentes hors de chez soi, mais pas forcément dans son propre jardin. Aussi, plus de 50 % des personnes âgées entretiennent leur jardin sans se munir d’équipements de protection et d’outils adaptés.

En cela, ils considèrent être plus exposés aux accidents domestiques, comme les blessures, brûlures ou malaises (31%). S’ensuivent les cambriolages (18) et les cyberattaques (16%).

Les seniors sont à la recherche de solutions de protection

Près de 1 senior sur 2 dispose d’équipements de protection ou envisage d’en installer. 63 % estiment que la mise en place de ces solutions s’avère le moyen le plus efficace pour se protéger des accidents domestiques.

Par ailleurs, 42 % ont fait appel à un service d’assistance ou envisagent de le faire. 35 % ont choisi une solution de sécurité ou prévoient de le faire pour bénéficier d’une intervention en cas d’accident.

La télésurveillance au service des seniors pour éviter les accidents domestiques

La télésurveillance est surtout connue pour ses fonctions anti-intrusion et alerte en cas de sinistre. Aujourd’hui, elle s’impose aussi comme une solution d’assistance permettant d’accompagner les seniors ou leurs proches. Elle contribue à réduire les dommages causés par les accidents domestiques chez les personnes âgées.

En effet, la télésurveillance leur permet de passer un appel d’urgence très simplement. De l’autre côté, ils sont en relation directe avec un interlocuteur dédié. Ce dernier, va pouvoir les assister et les guider vers les services d’urgence adaptés. Il peut également avertir un proche en cas d’accident domestique.

La solution de télésurveillance dédiée aux seniors chez Verisure

Verisure est le leader français et européen dans la fabrication d’alarmes avec télésurveillance. Cette entreprise propose ainsi son outil de télésurveillance afin de limiter les dégâts suite à des accidents domestiques. Il s’agit d’un interphone intégré à la centrale d’alarme.

Cet appareil est conçu pour signaler un accident à un opérateur sans forcément avoir besoin d’une ligne téléphonique à proximité. Il fonctionne, en effet, avec sa propre connexion GPRS. De plus, l’application My Verisure comprend le bouton SOS.

Ce bouton SOS est accessible sur les smartphones, permettant aux proches du senior d’être alertés en temps réel. Il offre à son utilisateur la possibilité de déclencher rapidement un signal d’alerte. Le centre de télésurveillance est donc prévenu à temps en cas d’accident domestique.

Ce bouton est d’ailleurs présent sur une petite télécommande pouvant se glisser simplement dans une poche. Le but est de l’avoir à portée de main et d’optimiser la protection des personnes âgées.

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre fondatrice de la Fédération Française de l'Immobilier sur Internet (F.F.2.I.) www.ff2i.org et membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.

Laisser un commentaire