À Paris, le prix au mètre carré franchit les 11000€ !

À Paris, le prix au mètre carré franchit les 11000€ !

Alors que la crise du Coronavirus s’empare de l’actualité, un événement vient de marquer l’histoire de l’immobilier ! À Paris, le prix au mètre carré dépasse désormais les 11000 € ! Comment en est-on arrivé là ?

Une hausse des prix au mètre carré à l’encontre des classes moyennes

Le ticket d’entrée coûte de plus en plus cher pour se loger à Paris. Selon les données publiées par le baromètre LPI-SeLoger, le prix de l’immobilier parisien dépasse les 11000€ par mètre carré. Force est de reconnaître que ce nouveau record ne passera pas inaperçu dans l’Histoire du marché immobilier de la Ville-Lumière.

Par conséquent, à Paris, le prix au mètre carré s’éloigne de plus en plus du pouvoir d’achat des classes moyennes. Cette hausse finira surement par réduire leur chance d’acquérir un logement à Paris. Ils se voient obligés de quitter la capitale. Plus globalement, la flambée des coûts à Paris rend les logements impraticables pour la plupart des Parisiens.

Selon l’indicateur LPI-SeLoger, on observe une hausse des prix au mètre carré de 5,4 % sur un an à Paris. En légère baisse par rapport au baromètre précédent, où la hausse était de 5,7 %. Ce ralentissement fait suite à 5 années de hausse consécutives.

Ainsi, on est passé de 8.378 € du prix au mètre carré en 2015 à 11.014 €. Soit 31 % de hausse en cinq ans !

évolution prix logement mètre carré Paris

Au bord de la spéculation immobilière ?

Les prix au mètre carré progressent plus rapidement que le pouvoir d’achat des habitants. Pour autant, doit-on craindre une surévaluation du marché à Paris ? Si tel était le cas, une baisse brutale de la demande aurait pour conséquence de faire chuter les prix des logements.

Alors, les propriétaires seraient obligés de rembourser leur emprunt qui serait plus important que la valeur de leur bien ! Selon l’avis des spécialistes, bien que les prix au mètre carré semblent atteindre des sommets, aucune spéculation immobilière n’est à craindre.

Ces coûts parisiens résultent essentiellement d’un déséquilibre entre l’offre et la demande.

Diminution des taux d’emprunt, rareté du foncier parisien, déficit de constructions, peu de biens proposés, attraits des investisseurs riches pour notre Ville-Lumière… À ce stade, il est également utile de rappeler la cause de cette explosion des prix au mètre carré.

De plus, l’observatoire indique que les prix des appartements sont négociés autour de 3,3% de leur prix de vente affiché. Néanmoins, il ne s’agit là que d’une moyenne. En effet, il n’est pas rare qu’un bien se vende très rapidement, et au juste prix !

Plus de 11000€/m² dans plus de 50% des arrondissements parisiens

D’après le baromètre, le prix du loyer parisien atteint (charges comprises) 1618€/mois pour une location vide. Quant aux locations déjà meublées, celles-ci atteignent 1838€ par mois !

Avec un coût environnant les 2336€ par mois : le 7e arrondissement décroche la médaille du quartier le plus cher.

À noter que, si un locataire parisien remboursait autant de mensualité d’emprunt qu’il paye de loyer (1465€), il ne pourrait s’offrir qu’un 28 m² dans la capitale. Pourtant, une enquête de l’Observatoire du Moral de l’Immobilier (OMI) montre que 78 % des candidats à l’achat affirment que c’est le bon moment pour s’offrir un bien.

Dorénavant, 11 arrondissements sur 20 dépassent les 11000€ par mètre carré.

Par exemple, le prix moyen du mètre carré dans le 6e arrondissement de Paris a franchi le cap des 13400 € ! Dans le 16e, il atteint les 12444€/m² ; et 11026€/m² dans le 9e.

Seul le 19e arrondissement affiche ses prix légèrement inférieurs à 8000€/m². En effet, dans ce secteur populaire du nord-ouest parisien, il faut compter 7998€/m² afin d’envisager l’obtention d’un bien.

Guide des Pros 2020 (728×150)