Logements de luxe : des prix en pleine ascension !

Logements de luxe : des prix en pleine ascension !

Entre la Ville Lumière, la French Riviera, ou la montagne… La France regorge de régions attractives où l’immobilier de prestige a toute sa place. Les agences Belles Demeures et Lux Residence se sont intéressées au marché de l’immobilier haut de gamme des villes les plus prisées de France.

Logements de luxe à Paris : +3 % sur un an

Vue sur la Tour Eiffel, sur la mer ou encore les montagnes… L’on reconnaît ces logements de luxe à leurs localisations (adresses prestigieuses), à leurs prestations mais aussi à leur valeur d’achat. L’étude menée par l’agence Belles Demeures et Lux Residence est basée sur 150 000 biens répertoriés dans leurs annonces immobilières.

URMET 2020 – Bannière 1

Le prix moyen au mètre carré d’un logement de luxe avoisinerait les 7 800€ pour une l’enveloppe budgétaire totale qui frôle le million et demi d’euros. De même, les prix de l’immobilier sur ce marché du luxe enregistre une hausse annuelle de 9 %.

  « L’immobilier de prestige « Made in France » se porte très bien depuis 2018 et la hausse des prix constatée en 2019 le confirme à nouveau (+ 9 % sur un an). » – Séverine Amate, Directrice des Relations Médias et Publiques du Groupe SeLoger.

En France, un appartement prestigieux coûte environ 12 000€ du mètre carré. Alors qu’un château coûte en moyenne 2 450€ du mètre carré ! D’ailleurs, si le château de Versailles était en vente (sans son célèbre jardin), il pourrait s’afficher à 154 727 300€.

À Paris, le coût du marché immobilier haut de gamme est en hausse de 3 % depuis l’année dernière. Les logements de luxe localisés dans l’est de la capitale (10e, 11e, 12e…) s’affichent à 12 000€ du m². Dans les quartiers ouest (14e, 15e…) ces biens sont proposés aux alentours de 13 800 du m², alors que ce montant frôle les 17 000€ du m² dans l’hyper-centre (1er, 4e, 5e…).

prix-vue-tour-eiffel-paris-logement-luxe

Quant à la plus-value au m², l’enquête l’évalue à 21 % dans le 6e et à 40 % dans le 8e arrondissement.

Focus sur les logements de luxe à la montagne et à la mer

Ces biens d’exceptions ne se cantonnent pas qu’à Paris. En effet, ils sont bels et biens présents dans de nombreuses régions. D’après l’étude, les prix de l’immobilier prestigieux progressent avec des hausses de 6 à 13 % selon les régions. Dans le département des Pyrénées-Atlantiques ces biens d’exceptions atteignent les 5 900€ du mètre carré. Le département de la Gironde s’aligne sur ces tarifs en proposant des logements à 5 570€ du mètre carré. Alors qu’en Savoie et Haute-Savoie ces derniers avoisinent les 8 000€ du mètre carré.

C’est à la montagne que les prix du marché se porte le mieux, surtout dans les stations les plus huppées des Alpes. Dans des villes comme Chamonix ou Courchevel, les prix s’affichent dans une fourchette qui démarre à 9 400€/m² pour atteindre les 20 500€/m².

prix-logements-luxe-france-départements

Sur la French Riviera (Cannes, Nice et ses alentours) le marché de l’immobilier de luxe voit ses prix se stabiliser. Quant à la façade ouest, longeant l’océan atlantique et la Manche, l’immobilier est en hausse depuis le second semestre. Des augmentations qui oscillent entre +6 % à l’Île de Ré et à la Baule (7 100€/m2), +9 à Biarritz (7 000€/m2), +10 % à Deauville (5 640€/m2) et au Cap-Ferret (10 700€/m2).

Quant à la plus-value qu’occasionne une « vue mer », elle se monte à 22 % du prix au m² dans le département du Var mais atteint 33 % dans les Alpes-Maritimes.

« L’année 2020 s’annonce sous les mêmes auspices, selon les professionnels du marché, voire même record ! » – Séverine Amate.

Guide des Pros 2020 (728×150)