6ème Forum de l’éco-rénovation en copropriété : mobilisation réussie !

6ème Forum de l’éco-rénovation en copropriété : mobilisation réussie !
www.apc-paris.com

Le 31 janvier dernier, l’Agence Parisienne du Climat et la Ville de Paris proposaient aux copropriétaires, syndics et professionnels un événement pour tout savoir sur l’éco-rénovation en copropriété. 900 visiteurs se sont rendus au Forum de l’éco-rénovation et plus de 150 professionnels se sont relayés pour apporter tous les renseignements aux visiteurs.

C’est dans le magnifique décor des Salons de l’Hôtel de ville que s’est tenu cette année le 6ème Forum de l’éco-rénovation en copropriété. Une journée marquée par une nette progression de la fréquentation mais aussi par une qualité d’échanges et de contenus appréciée par une large majorité de copropriétaires, en recherche d’informations concrètes pour démarrer leurs projets.

900 parisiens de plus qu’en 2017, sont en effet venus rencontrer les professionnels présents sur le Forum. Ce public, majoritairement averti et motivé, est venu avec des questions pointues, en recherche de conseils qualifiés dans une optique précise de passage à l’acte. Tous ont pris conscience de l’enjeu majeur que représente l’éco-rénovation pour leur copropriété, qu’il s’agisse de valorisation immobilière, d’optimisation des consommations énergétiques ou d’anticipation des exigences réglementaires à venir.

 

Les politiques et acteurs du bâtiment se mobilisent pour la copropriété

 

Célia Blauel, adjointe à la Maire de Paris, en charge de toutes les questions relatives à l’environnement, au développement durable, à l’eau, à la politique des canaux et au plan climat énergie territorial, souligne : « Ce Forum est enthousiasmant parce que c’est un des piliers dans l’action d’une ville comme Paris. Parler de rénovation énergétique c’est se poser des questions de la vie quotidienne : la limitation de ses factures, l’amélioration de son confort et la réduction d’émissions de CO2 ».

Les copropriétaires sont en attente d’un soutien lors des différentes étapes nécessaires à l’articulation d’un projet d’éco-rénovation. Une attente que l’Agence Parisienne du Climat a bien compris, comme l’explique Anne Girault, sa Directrice : « La copropriété avance encore mieux si on reconnait ses spécificités temporelles (les projets s’inscrivent dans le moyen terme), sociales (les projets sont collectifs, partagés) et organisationnelles (les projets sont menés avec une gouvernance particulière et un écosystème professionnel spécifique). C’est ce que l’APC a défendu dans sa contribution au plan national de la rénovation du bâtiment, détaillée en 8 points ».

Pour Philippe Pelletier enfin, Président du Plan Bâtiment Durable : « Trois conditions sont indispensables pour la rénovation énergétique des copropriétés : la mise en mouvement des copropriétaires, un accompagnement de la part des syndics et un accompagnement de la part des collectivités ».

Tous les acteurs présents ont par ailleurs partagé une conviction : indépendamment d’un meilleur confort de vie et d’une contribution importante aux enjeux de la transition énergétique, cette dynamique d’éco-rénovation des copropriétés est une véritable opportunité économique, ouvrant la voie au développement de nouveaux métiers et à la création d’emplois.

La FNAIM, quant à elle, par la voix de son Président, Jean-Marc Torrollion, évoquait, sur le Forum, la création d’une filière énergie et rénovation énergétique au sein de l’école supérieure de l’immobilier. « Les professionnels en transaction, en gestion et en syndic doivent monter en compétences. Ils ont besoin d’une formation technique, économique, et sur les acteurs du secteur, car il faut qu’on soit apte à être pivot de cette rénovation en copropriété et pour cela nous devons être au centre et être capables de connaître l’ensemble de la filière », a-t-il déclaré.

> Retrouvez tous les temps forts de cette journée (supports des conférences, album photos, vidéos, interviews sur radio Immo…)

Source : www.apc-paris.com