Transition énergétique : L’enjeu essentiel de la formation des syndics professionnels de copropriété

Transition énergétique : L’enjeu essentiel de la formation des syndics professionnels de copropriété
www.planbatimentdurable.fr

Le rapport d’activité 2016 du Plan Bâtiment Durable dresse le panorama du déploiement du programme d’efficacité énergétique des bâtiments pour l’année écoulée et présente également des perspectives pour l’année 2017. Focus sur la rénovation énergétique des copropriétés et la formation des syndics de copropriété.

La formation des acteurs professionnels intervenants en copropriété et au premier chef, des syndics, est l’une des conditions de réussite de la transition énergétique du parc de logements en copropriété.

« C’est pourquoi, le Plan Bâtiment Durable a engagé, fin 2014, une mise en mouvement des syndics professionnels de la copropriété, d’abord par l’intermédiaire de leurs fédérations et organisations collectives, puis tout au long de l’année 2015, par leur implication directe », précise Philippe Pelletier, Avocat, Président du Plan Bâtiment Durable.

La charte de mobilisation des syndics de copropriété

La charte de mobilisation des acteurs professionnels en faveur de la rénovation énergétique des logements en copropriété vise à inciter les syndics de copropriété à porter le message de la rénovation énergétique de manière proactive et à se former à ces nouveaux enjeux.

La charte est organisée en deux volets : le premier volet porte la signature des fédérations nationales de syndics professionnels depuis décembre 2014 (FNAIM, UNIS, SNPI) ; le second volet, dédié aux syndics de copropriété, a été lancé à Paris en mars 2015, et a déjà accueilli près de 170 signataires lors de divers événements régionaux.

A l’occasion de l’assemblée du Plan Bâtiment Durable de juillet 2016, la ministre du Logement et de l’Habitat Durable, Emmanuelle Cosse, est venue saluer l’engagement des acteurs de la copropriété en apportant son soutien à la charte de mobilisation des syndics de copropriété, portée par le Plan Bâtiment Durable. En présence de la ministre, qui a également signée, huit nouveaux syndics ont ainsi signé la charte et se sont donc engagés à devenir des « ambassadeurs » de l’efficacité énergétique à l’occasion des prochaines assemblées générales de copropriété.

Le développement de formations dédiées

A côté du déploiement de cette charte, le Plan Bâtiment encourage le développement de formations dédiées. De nombreuses sessions ont été mises en place par les fédérations et les organisations professionnelles, dans le but de sensibiliser et d’encourager à la formation le plus grand nombre d’adhérents.

Sur initiative du Plan Bâtiment Durable et grâce au soutien financier de l’ADEME, l’association APOGéE a mis en place un cycle de formations ayant permis de former 900 syndics à fin 2016. Pour mener cette formation, différents documents pédagogiques et d’information ont été réalisés : un modèle de contrat de performance énergétique simple et destiné aux copropriétés est en cours de rédaction dans le cadre d’un travail collaboratif associant les différents acteurs concernés.

« Cette formation se déployant depuis plus de deux ans, il est désormais possible de synthétiser les attentes et les difficultés rencontrées par les syndics : la nécessaire unification et simplification des aides, le développement de montages avec des garanties de résultat énergétique pour sécuriser l’engagement des copropriétaires, la reconnaissance dans le texte du contrat de syndic et dans les modalités d’application, de son rôle dans le pilotage et l’animation de la rénovation énergétique de la copropriété. Sans ces éléments, la majorité des syndics ayant suivi cette formation font état de la difficulté à déclencher des projets », souligne Philippe Pelletier.

Enfin, le Plan Bâtiment Durable soutient, chaque fois que possible, les dispositifs mis en place à l’échelle territoriale, dans le cadre des Plans Bâtiment Durable régionaux, et les actions de ses partenaires, comme l’Agence Parisienne du Climat.

Premier « Club des syndics » régional de la charte lancé en Ile de France

Pour accompagner les syndics signataires de la charte copropriété et créer un réseau de ces acteurs engagés, le Plan Bâtiment Durable a souhaité mettre en place des comités de pilotage de la charte, déclinés sur le territoire et animés par des acteurs locaux.

C’est ainsi que le 1er décembre 2016, sous la conduite de l’Agence Parisienne du Climat, en partenariat avec les Agences Locales de l’énergie de la métropole, s’est tenu le premier COPIL, appelé « Club des syndics » en Ile-de-France, de la charte « copro ». Ses modalités d’organisation, précisées début 2017, permettent de reproduire le schéma dans d’autres régions.

> Télécharger le rapport d’activité 2016 du Plan Bâtiment Durable (format pdf – 14.5 Mo – 30/01/2017)

Source : www.planbatimentdurable.fr