Aller au contenu

Environnement

Transition écologique : un enjeu prioritaire pour les Franciliens

transition écologique

Le Crédit Agricole d’Île-de-France a confié à Viavoice une enquête sur le rapport entre les Franciliens et la transition écologique. Selon cette étude, 84 % des Franciliens considèrent cette transition énergétique comme un enjeu prioritaire. En effet, 2/3 d’entre eux abordent des raisons écologiques et 1/3 visent à réaliser des économies sur leurs dépenses énergétiques. Dans ce contexte, le Crédit Agricole d’Île-de-France propose de les aider à travers sa nouvelle offre “Prêt Travaux Verts”.

Plus d’un Francilien sur deux voudrait profiter d’un accompagnement pour contribuer à la transition écologique

Même si les Franciliens souhaiteraient s’impliquer davantage afin d’atteindre la transition écologique, ils déplorent le manque de moyens. En effet, seuls 13 % d’entre eux déclarent pouvoir agir réellement en faveur de cet objectif de transition.

Dans le but d’y remédier, 53 % des Franciliens voudraient se faire accompagner. Ce besoin touche surtout les jeunes (68 %) et les personnes qui ont l’intention de réaliser des travaux (70 %). Par ailleurs, 18 % des sondés voudraient bénéficier d’une aide financière ou de conseils avisés sur les aides et les subventions. En revanche, 13 % souhaiteraient profiter d’un diagnostic personnalisé de leur logement.

Pour réussir la transition écologique, près de 90 % des Franciliens privilégieraient la rénovation des fenêtres et les travaux d’isolation. Concernant les professionnels, ils suggèrent d’instaurer une obligation d’extinction des éclairages des bureaux et locaux commerciaux la nuit.

Au niveau individuel, le premier frein serait le coût de ces mesures sur le budget des ménages. Pour 54 % des sondés, il est difficile de changer de comportements. Les habitudes de consommation sont bien ancrées dans notre quotidien. De plus, pour 51 %, les actions individuelles seraient insuffisantes.

Près de quatre Franciliens sur dix souhaiteraient engager des travaux en faveur de la transition écologique

Cette étude confirme que 37 % des habitants d’Île-de-France ont l’intention d’entreprendre des travaux de rénovation (isolation, aération ou remplacement du chauffage). Cependant, 21 % des propriétaires occupants et 22 % des propriétaires d’une résidence secondaire affirment un manque de moyens pour les réaliser.

Actions en faveur de la transition écologique

Comment agir en faveur de la transition écologique ?

 

D’ailleurs, lors de l’enquête, 47 % des Franciliens déclarent vouloir profiter des conseils sur l’isolation de leur logement. La même proportion est enregistrée pour ceux qui souhaitent s’informer sur toutes les solutions possibles.

En s’appuyant sur ces observations, le Crédit Agricole d’Île-de-France a lancé son offre « Prêt Travaux Verts ». Cette nouvelle solution vise à accompagner les Franciliens dans leur contribution à la transition écologique. Ainsi, ce banquier-assureur s’engage à soutenir ses clients propriétaires visant à agir pour la planète et à consommer moins d’énergie.

Depuis le 6 octobre, ces propriétaires bénéficient des conseils lors d’un parcours digital sur la page web dédiée à la rénovation énergétique. Ils peuvent, en effet, accéder à un :

  • auto-diagnostic immédiat de leur bien immobilier ;
  • audit énergétique de leur bien afin de déterminer les travaux à réaliser ;
  • service de calcul du montant total des aides gouvernementales auxquelles ils peuvent prétendre ;
  • accompagnement personnalisé pour obtenir ces aides, valider les devis des artisans et vérifier leur adéquation avec l’audit ;
  • financement correspondant à leur projet de rénovation énergétique.

Il est à noter que l’audit énergétique est effectué en collaboration avec la startup Ithaque.

Le Prêt Travaux Verts, une solution responsable incitant les Franciliens à rénover leur logement

Conçue dans le cadre de la transition écologique, l’offre Prêt Travaux Verts du Crédit Agricole d’Île-de-France s’adresse :

  • aux clients propriétaires d’une résidence principale, résidence secondaire ou résidence locative ;
  • aux clients locataires avec l’autorisation des propriétaires bailleurs.

Elle finance les travaux de rénovation énergétique de tout type de logement affichant de faibles performances énergétiques. L’objectif est de faire baisser la consommation énergétique et l’empreinte carbone des logements concernés.

En effet, il est possible de réaliser des projets tels que l’installation des chaudières à haute performance ou des systèmes thermodynamiques. Les clients propriétaires peuvent aussi envisager la pose de systèmes de chauffage et de production d’eau chaude alimentés par des énergies renouvelables. Ils peuvent prévoir des travaux d’isolation des fenêtres, des portes-fenêtres, des murs, de la toiture ou du plancher bas.

Selon Guy Poyen, Directeur marketing et digital clients du Crédit Agricole d’Île-de-France, ce Prêt Travaux Verts entre dans leur démarche RSE. Cette offre illustre d’ailleurs leur raison d’être : « Agir chaque jour dans l’intérêt de nos clients et de notre territoire ». Notons qu’il vient compléter les solutions déjà initiées avec le Prêt Immo Durable, il y a quelques mois.

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.

Laisser un commentaire