Aller au contenu

Développement durable

Habitat durable : la conscience écologique gagne du terrain

habitat durable

Les Français sont-ils prêts à investir dans des logements plus respectueux de l’environnement ? Certes, ils considèrent l’habitat durable comme déterminant pour atteindre un niveau de performance énergétique satisfaisant. Toutefois, le facteur budget et le coût des travaux viennent freiner leur désir d’un habitat plus vert.

L’habitat durable est important pour le respect de l’environnement

HomeServe a interrogé les ménages sur leur avis quant à l’habitat durable, en collaboration avec Odoxa. Aussi, sur un échantillon de 2 004 Français, 88 % jugent essentiel d’habiter un logement durable. Dans un contexte d’urgence climatique, la conscience écologique s’installe progressivement dans l’habitat. Ainsi, ils sont même près d’un quart (22%) à y être déjà convertis.

Parmi les facteurs déterminants d’un logement durable, les Français citent en priorité :

  • la performance énergétique,
  • l’isolation,
  • la qualité des matériaux,
  • la gestion des déchets.

Par ailleurs, des éco-pratiques s’installent et les habitudes à domicile changent progressivement. Ainsi, à la maison, certains gestes ont déjà trouvé leur place. C’est le cas de 60% des sondés qui ont déjà réduit leur consommation d’eau et d’électricité. En effet, ces pratiques se justifient par la nécessité de lutter contre la hausse des prix.

D’ailleurs, cet engagement se confirme aussi du côté des équipements du logement. Puisque qu’au moment de l’achat, près d’un Français sur 2 est attentif à leur coût comme à leur respect de l’environnement. D’autant que par la suite, il faudra les prolonger dans le temps et les entretenir. À ce sujet, on observe toutefois qu’en cas de panne, seulement 46 % les font réparer avant de les remplacer.

Des difficultés à réaliser des travaux en faveur d’un logement durable

Pourtant, les Français sont encore frileux à réaliser des travaux alors que le logement occupe une place prépondérante dans la vie des Français. Aussi, 55% ont l’intention d’effectuer des travaux dans les 12 prochains mois.

Travaux pour un habitat durable

Les projets de travaux de rénovation des Français




 

En moyenne, ils comptent allouer un budget de 3 403 € pour l’entretien et la rénovation de leur logement. Un budget important qui s’ajoute aux nombreuses charges que le logement implique déjà.

Certes, en maison individuelle, l’importance de la performance écologique se fait plus ressentir. Néanmoins, seulement un tiers des sondés a déjà réalisé des travaux (33%) d’isolation pour optimiser sa consommation d’énergie. Ainsi, 20% se disent prêts à le faire, principalement des personnes plus âgées vivant en maison.

Les Français sont encore frileux à l’allocation d’un budget travaux en faveur d’un habitat durable. Alors qu’un logement plus responsable aurait de vrais effets sur leur facture et sur leur confort. De même, il est regrettable qu’un tiers des Français jugent leur logement difficile à chauffer. Sachant que seulement 10% réaliseront des travaux sur leur système de chauffage et 16% privilégieront des travaux pour optimiser l’isolation de leur logement.

“ Entre les nouvelles mesures sur le diagnostic de performance énergétique et l’augmentation régulière des prix de l’énergie, les équipements responsables offrent de réels bénéfices. Ainsi, il est possible de concilier durabilité, confort, performance et protection du pouvoir d’achat. ” – Guillaume Huser, président HomeServe France et Belgique.

Les obstacles qui freinent la conversion des Français à l’habitat durable

De toute évidence, le facteur prix reste déterminant en matière de transition écologique du logement. En effet, pour plus de 8 Français sur 10, avoir un logement respectueux de l’environnement coûte cher.

L’étude révèle que 50% des Français seraient favorables à l’installation d’une pompe à chaleur. Pour autant, seulement 20% ont déjà sauté le pas, quand les 30% restants hésitent faute de budget suffisant.

Par ailleurs, les Français estiment que l’habitat durable exige de réaliser beaucoup de travaux de rénovation. Or, cela implique forcément un investissement initial significatif. Pour autant, dans le contexte actuel, les ménages privilégient leur reste-à-vivre.

Ainsi, pour le choix de leur logement, ils ont souvent une vision à court terme. Ils vont surtout regarder le prix d’un bien. Aussi, les autres critères comme son coût de fonctionnement comprenant le chauffage, l’électricité, les charges, etc. passent en second plan. Or, ces dépenses vont considérablement affecter leur pouvoir d’achat par la suite.

Quels obstacles freinent le passage à l’habitat durable ?

Quels obstacles freinent le passage à l’habitat durable ?

 

Concernant l’entretien des équipements, le remplacement sera privilégié. En effet, on estime que 40 millions de Français considèrent que réparer un équipement ou une installation coûte plus cher que de le remplacer (76%). Ils sont même 80% à partager cette opinion chez les 25-34 ans. Alors que qu’une des clés pour renforcer l’habitat durable est d’en assurer son entretien tout au long de l’année avec l’intervention du bon professionnel, au bon moment.

Parmi les autres freins, on retrouve le plus souvent, la méconnaissance des démarches. En cela, 60 % des sondés souhaiteraient avoir un logement respectueux de l’environnement, mais ne savent pas par où commencer. En effet, ils ne savent pas quelles sont les aides publiques auxquelles ils sont éligibles pour soutenir l’habitat durable.

Étiquettes:
nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre fondatrice de la Fédération Française de l'Immobilier sur Internet (F.F.2.I.) www.ff2i.org et membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.

Laisser un commentaire