Logement durable : confort au quotidien et respect de l’environnement

logement durable

Pour cette 5ème édition du Baromètre Qualitel-Ipsos, menée en partenariat avec l’Anah, le logement durable est à l’honneur. Un enjeu pour les Français qui déclarent à 75% vouloir un logement plus respectueux de l’environnement. Désormais, l’opinion publique prend conscience de l’importance de limiter sa consommation d’énergie. Ainsi, le gain, pour la planète, mais aussi pour le confort au quotidien, est globalement perçu.

Une large prise de conscience de la nécessité du logement durable

Le logement durable est d’abord perçu comme une réponse aux enjeux environnementaux. De sorte qu’il devient un levier essentiel de la transition écologique.

Inscription NL MI 728×150
Salon de la Copro
URMET 2020 – Bannière 1
Solucop 2021

Pour autant, il doit répondre à certains critères indispensables :

  • Consommer peu d’énergie (55%),
  • Être équipé d’une isolation thermique performante (53%),
  • Préserver un confort été comme hiver (50%),
  • Permettre de respirer un air de bonne qualité (46%),
  • Être agréable à vivre (45%).
Les critères indispensables du logement durable

 

Toutefois, certains critères n’apparaissent pas dans ce top 5. En effet, les Français ne jugent pas la proximité des transports comme étant essentielle au logement durable. De même, ils ne citent pas la préservation de la biodiversité. Or, ces notions liées à la protection de l’environnement constituent des “angles morts” du logement durable.

Conscients que la transition environnementale passe par les comportements individuels, les Français considèrent le logement comme un champ d’action déterminant. Ainsi, ils adoptent certains « écogestes » comme réduire la consommation d’énergie (67%) et limiter la consommation d’eau (42%) chez soi.

Ainsi, loin de l’effet de mode, 75 % des Français ont à cœur d’habiter une maison ou un appartement respectueux de l’environnement. Pourtant, seuls 30 % estiment qu’ils vivent actuellement dans un tel logement. C’est pourquoi, une large majorité de Français (59%) seraient prêts à réaliser des travaux de rénovation. Dans une moindre mesure, une part importante de la population serait prête à changer de logement (51%).

Le logement durable vu par les Français

Aux yeux des Français, le logement durable est d’abord et avant tout assimilé aux économies d’énergie. Signe que les politiques publiques en la matière ont porté leurs fruits. Toutefois, d’autres éléments comme l’accès aux transports, sont jugés plus secondaires. Alors même que les transports, à plus forte raison, individuels, sont le premier poste d’émissions des gaz à effet de serre.

On observe un certain décalage entre la perception et la réalité du caractère durable du logement. Par exemple, Le bac de tri sélectif arrive en tête des équipements jugés indispensables au logement durable (pour 41% des Français) loin devant la pompe à chaleur (14%) ou la présence d’un panneau solaire/éolienne (17%). Alors que les équipements liés à la consommation énergétique contribuent tout autant à la préservation de l’environnement.

Pour autant les moins de 35 ans sont plus convaincus des grandes évolutions environnementales à venir. En cela, ils considèrent comme probable l’autonomie énergétique des futurs logements. D’ailleurs, ils sont 56 % à penser que cela sera possible d’ici à 10 ans.

Les atouts du logement durable : une meilleure qualité de vie

Le logement durable ne suppose aucun « sacrifice » sur le plan du confort de vie. Bien au contraire, un logement durable est davantage associé à des bénéfices en termes de confort ou de santé. Seuls 34%, le considère comme un devoir citoyen pour préserver l’environnement.

Logement durable et confort de vie

 

En effet, 79% des personnes qui estiment habiter dans un logement durable se disent extrêmement satisfaits. L’indice Qualiscore est alors de 7,9/10 sur la base de 17 critères. Concrètement, cela signifie que ce logement est plus confortable sur tous les plans. De plus, il génère moins de charges et s’avère plus adapté à toutes les étapes de la vie.

Certes, il est perçu comme avantageux sur le plan économique. D’autant plus que les Français pronostiquent majoritairement (62%) la mise en place de malus écologiques sur les logements non durables. Par ailleurs, le logement durable procure un bénéfice immatériel à ses habitants : un sentiment de fierté. De fait, 96% des occupants de logements durables s’estiment fiers de leur logement, contre 69% des occupants de logements non durables.

Quelle est la perception des logements certifiés par Qualitel ?

Les logements répondant à un cahier des charges environnemental exigeant sont jugés plus confortables par leurs habitants. Aussi, le niveau de satisfaction est élevé quels que soient les critères : niveau d’humidité, isolation acoustique, etc.

En effet, 45% des occupants de logements de moins de 10 ans certifiés par QUALITEL sont très satisfaits du confort thermique. Il en est de même pour l’existant. Car, la rénovation a, elle aussi, des effets significatifs sur le caractère durable du logement et sur le confort de vie. 40% des propriétaires qui ont réalisé des travaux avec l’Anah considèrent leur logement comme durable.

Notons que les logements rénovés par l’Anah ont fait l’objet de rénovations globales avec un gain énergétique minimum de 35%. À savoir, l’aide Anah est destinée aux ménages modestes et très modestes. Les rénovations Anah sont des rénovations accompagnées par un opérateur qui s’occupe des aspects techniques, social et financiers.

À cet égard, on constate que les propriétaires qui ont bénéficié des aides de l’Anah ont fait des travaux sur davantage d’éléments de l’habitat. Le plus souvent, ils portent sur la réfection de la plomberie, le remplacement des ouvrants, le système de chauffage, l’isolation thermique, etc.

Le Baromètre annuel Qualitel-Ipsos

Il évalue depuis 2017 la qualité des logements telle qu’elle est perçue par les Français. L’édition 2021 est réalisée en partenariat avec l’Anah. 4 500 Français interrogés, en termes d’environnement et de qualité de vie, mais aussi les domaines d’actions qui restent, en la matière, à expliquer et renforcer.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)