Tout sur les aides à la rénovation énergétique de son logement

rénovation

A l’ère où la préservation de l’environnement est devenue une priorité, la rénovation énergétique de l’habitat est de plus en plus encouragée. De nouvelles aides dédiées viennent s’ajouter à celles existantes, surtout pour les ménages modestes.

Jurisprudences 2019
GRDF Copro 2020

En quoi consistent les travaux de rénovation??

 

Par travaux de rénovation énergétique, on entend les réparations ou améliorations qui permettent de réduire la consommation d’énergie d’un logement.

Cela comprend les travaux d’isolation des combles, des murs, des fenêtres, du toit, des planchers et la réduction des ponts thermiques par lesquels s’échappent la chaleur ou la fraîcheur emmagasinées.

Le remplacement du système de chauffage existant par un autre plus performant et utilisant une source d’énergie renouvelable en fait aussi partie. Il en est de même pour la mise en place ou le changement d’un dispositif de production d’eau chaude sanitaire qui fonctionne aussi à l’énergie renouvelable.

Ils sont considérés comme tels une fois qu’ils permettent de diminuer la consommation énergétique du lieu, c’est-à-dire, diminuer l’empreinte écologique du ménage sur le monde environnant.

Comme ces travaux nécessitent pourtant un investissement conséquent, il existe des aides à la rénovation qui permettent aux foyers à revenus modeste de les réaliser.

Jurisprudences 2019
Guide des Pros 2020 (728×150)

Les avantages de procéder à ces travaux

 

La réalisation de ces travaux de rénovation énergétique permet en effet à chaque foyer de profiter de divers avantages non négligeables. On cite la possibilité de voir le montant de sa facture énergétique considérablement réduit, permettant ainsi d’économiser sur son budget de chauffage ou de climatisation (dispositifs très énergivores).

Cela protège aussi les ménages des éventuelles hausses de prix des matières premières comme le gaz et qui peuvent alourdir encore les dépenses énergétiques.

Il semblerait en effet qu’en France, le prix de l’électricité risque de connaître une hausse de plus de 100% d’ici 3 ans.

En effectuant dès maintenant les travaux nécessaires, les foyers se mettent à l’abri des fluctuations responsables des hausses de la facture énergétique.

La réalisation des travaux de rénovation énergétiques permet aussi aux occupants de la maison d’améliorer leur confort de vie, car participe en tout point à leur bien-être. Quelle que soit la saison, ils restent au chaud ou au frais et restent en bonne santé, en évitant par exemples les courants d’air froids hivernaux souvent sources de rhumes.

Jurisprudences 2019
GRDF Copro 2020

Le coût moyen et les aides disponibles pour les ménages modestes

 

« MaPrimRénov » est la dernière aide à la rénovation énergétique en date, issue de la fusion du CITE avec Habiter Mieux Agilité de l’Anah.

Appliquée depuis le 1er janvier 2020, elle est dédiée au financement des simples travaux de rénovation comme l’isolation ou le remplacement d’un vieux système de chauffage. Elle est versée dès la fin des travaux de rénovation et non plus l’année suivante comme c’était le cas avant.

Pour un foyer constitué d’une seule personne à revenus intermédiaires, son montant s’élève de 25.068 euros à 27.706 euros en Île-de-France et de 19.074 euros à 27.706 dans les autres régions.

Si c’est un foyer de 2 personnes, ces montants changent respectivement, de 36.792 euros à 44.124 euros et de 27.896 euros à 44.124 euros. A 3 personnes, ils sont de 44.188 euros à 50.281 euros et de 33.547 euros à 50.281 euros. Les ménages à revenus supérieurs bénéficient de montants plus élevés.

Jurisprudences 2019
Guide des Pros 2020 (728×150)