Retraités : quel est le coût du « vieillir à domicile » en France ?

retraités coût du bien vieillir à domicile en France

La France recense près de 15 millions de retraités selon une étude de l’IFOP réalisée en mars 2019. Plus de 85 % d’entre eux ont ainsi envie de rester vivre et bien vieillir chez eux. Pour les 65-75 ans, les 75-85 ans ou les plus de 85 ans, combien faut-il prévoir pour vivre dignement chez soi ? Pour répondre à cette question, Retraite.com et Silver Alliance ont lancé leur premier baromètre du coût de vieillissement en France.

Le premier baromètre sur le coût engagé par les retraités pour vieillir chez eux

Silver Alliance et Retraite.com ont analysé le coût de plus de 25 produits et services. Il s’agit, par exemple, de l’aide à domicile, de la mutuelle, de l’achat de fauteuils roulants et d’équipements nécessaires à la dépendance. Ce sont, en effet, des produits et services dont les séniors ont besoin pour bien vieillir chez eux. À noter, dans cette étude, les dépenses fixes et récurrentes ont été exclues (eau, électricité, loyer, alimentation…).

GRDF 2021
Pro Archives Conciergerie digitale

Selon Benjamin Zimmer, CEO et cofondateur de Silver Alliance, ce baromètre serait le premier à présenter des éléments quantifiés autour de ce sujet en France. D’ailleurs, les équipes ont assuré un important travail de collecte de données auprès des marques partenaires. Par ailleurs, cette étude fournit des indicateurs permettant d’anticiper des coûts supplémentaires liés à l’évolution de l’avancée en âge. Elle sera certainement renouvelée chaque année.

Concrètement, l’étude a distingué trois tranches d’âge, notamment les 65-75 ans, les 75-85 ans et les plus de 85 ans. Elle considère ainsi le prix des services de base, des services classiques et des services premium. Cette méthode a permis donc d’ajuster les offres aux différents niveaux de ressources des retraités.

“ Avec un pouvoir d’achat parfois en berne à la retraite, définir tous les services nécessaires au bien vieillir à domicile nous a semblé indispensable. Aussi, nous souhaitons informer et aiguiller les Français sur les produits et services essentiels pour profiter pleinement de sa retraite. ” – Ludovic Herschlikovitz, CEO du site Retraite.com.

Les coûts liés au vieillissement selon les tranches d’âge des retraités

Pour bien vieillir à domicile sur 30 ans, un sénior devrait dépenser en moyenne 12 514 euros par an (1 034 euros par mois). Selon les tranches d’âge, quels sont les postes de dépenses les plus notables ?

“ Vieillir à domicile a logiquement un coût croissant avec l’âge pour veiller sur sa santé et compenser sa perte d’autonomie. ” – Ludovic Herschlikovitz, CEO du site Retraite.com.

Les coûts liés au vieillissement selon les tranches d’âge des retraités

De 65 à 75 ans

Dans cette tranche d’âge, le premier poste de dépenses concerne les frais de santé : optique, dentaire, mutuelle, etc. Les retraités déboursent également des sommes importantes pour les déplacements. En effet, ils ont besoin de se déplacer souvent pour voir des amis, des proches ou pour faire un voyage. Le troisième poste le plus remarquable est lié aux services à domicile : ménage, jardinage, accompagnement des personnes fragiles, etc.

De 75 à 85 ans

La santé occupe également la première place des postes de dépenses les plus importants dans cette tranche d’âge. En plus des mutuelles, des soins optiques et dentaires, le coût des prothèses auditives augmente significativement le coût global du bien vieillir. Par contre, les déplacements diminuent avec l’âge. Les séniors restent davantage chez eux. Les frais liés aux services à domicile grimpent, car il est plus difficile pour eux de réaliser les tâches usuelles.

À partir de 85 ans

Le coût du bien vieillir devient le premier poste de dépenses des retraités de plus de 85 ans. En effet, il comprend surtout des frais liés à la dépendance et à l’accès à des soins d’accompagnement. Ces séniors ont besoin des gardes de nuit et des services à domicile pour rester vivre chez eux dignement. Néanmoins, un crédit d’impôt permet d’alléger leur facture.

Passage en EHPAD ou en maison médicalisée

À partir de 85 ans, les retraités ont souvent des doutes sur leurs besoins de rejoindre une maison médicalisée ou un EHPAD. C’est l’âge où ils deviennent de plus en plus dépendants. Toutefois, il existe aujourd’hui des alternatives permettant à la famille ou aux aidants de garder un œil sur eux.

En effet, désormais des produits ou services intelligents assurent la connexion permanente avec les séniors. Ils transmettent des alertes en cas de chute ou de problème de santé d’urgence.

“ Ces produits ou services connectés, encore inexistant il y a 10 ans, permettent d’organiser des actions alternatives à la garde à domicile. Ces solutions de préventions sont efficaces et sécurisantes.” – Ludovic Herschlikovitz.

Les principales aides de l’État pour accompagner et soutenir les retraités

Selon Benjamin Zimmer, la couverture unique du système de santé français favorise les personnes âgées. Ainsi, les personnes les plus fragiles sont prises en charge à 100% par la Sécurité sociale pour les frais liés à la grande dépendance. C’est notamment le cas pour l’achat d’un lit médicalisé ou d’un fauteuil roulant.

D’autres aides s’ouvrent d’ailleurs aux retraités, en l’occurrence, le dispositif « Action Logement ». Selon leurs ressources, ces séniors peuvent profiter d’un financement à hauteur de 5 000 euros pour aménager leur salle de bain.

Enfin, les seniors sont avantagés avec la réforme 100 % Santé, accessible depuis le 1er janvier 2020. Ce dispositif marque vraiment la volonté de l’État à limiter le renoncement aux soins pour des raisons financières. Il permet à tous d’accéder à un remboursement à 100 % de certaines prestations en dentaire, en optique. Cette réforme est une excellente nouvelle pour les Français et devrait se prolonger en 2021 avec l’élargissement aux soins des appareils auditifs.

Une analyse de plus de 250 tarifs

Ce baromètre s’appuie sur l’analyse de plus de 250 devis sur les services de base, les services classiques et les services premium. Plus de 25 produits et services ont été cartographiés à travers cinq grandes catégories :

  • Veiller sur ma santé : mutuelles, optique, dentaire, audition, médicaments, produits d’incontinence… ;
  • Aménager mon logement : réaménager la salle de bain, installer des barres de soutien, utiliser un déambulateur… ;
  • Bien vivre chez moi : engager une aide à domicile, une garde de nuit ou une téléassistance ;
  • Profiter de mon temps : téléphonie, associations, clubs… ;
  • Autres services : déplacements, aides administratives…
Une analyse de plus de 250 tarifs

 

Selon le fondateur de Retraite.com, les retraités sont contraints de limiter certains services au regard du montant de leur retraite. Par contre, certaines dépenses essentielles sont indispensables. On en parle peu pour préserver la dignité des plus “anciens”, pour autant les produits d’incontinence, sont nécessaires pour vivre sa vieillesse à domicile dans de bonnes conditions.

Une étude proche de la réalité

Il est important d’analyser réellement les contraintes des retraités. Ainsi, avec chaque société de Silver Alliance, les experts ont étudié le coût des services pour trois niveaux de retraite : faible (903,20 euros), moyenne (1 382 euros) et élevée (3 100 euros).

Cette méthodologie permet d’adapter l’offre de services au portefeuille des retraités. Elle offre la possibilité au plus grand nombre d’estimer le coût de la dépendance selon les offres de services disponibles sur le marché. Précisons que cette étude Retraite.com/Silver Alliance s’est focalisée seulement sur les « retraites à taux plein ».

Il convient aussi de noter qu’à notre ère la perte d’autonomie constitue l’une des plus grandes préoccupations des Français. De plus, le vieillissement démographique pèsera grandement sur le système public de santé du pays. Les pouvoirs publics devraient réfléchir dès aujourd’hui aux mesures à prendre.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Inscription NL MI 728×150