Résidences secondaires : un nouveau regard post confinement

Résidences secondaires : un nouveau regard post confinement

Post-confinement, les Français ont été nombreux à rêver de verdure, d’espace… De nouveaux profils d’acquéreurs émergent et s’intéressent désormais aux avantages des résidences secondaires. Pour dresser le profil de ces acquéreurs, Orpi a réalisé un sondage.

URMET 2020 – Bannière 1
Les Copros Vertes (CERQUAL)
Conciergerie digitale ProArchives

Qui sont les acheteurs ?

Le marché des résidences secondaires trouve un nouvel élan. Son image se modernise auprès de nouveaux profils d’acquéreurs qui rêvent de verdure et d’espace… Depuis la fin du confinement, plus d’1 français sur 4 déclare aujourd’hui envisager l’achat d’une résidence secondaire.

Pour dresser le profil de ces acquéreurs, Orpi a réalisé un sondage destiné à mieux les connaître et comprendre leurs comportements immobiliers. Cette étude confirme l’intérêt des Français pour ce marché. Post confinement, les Français sont désormais plus sensibles à la qualité de leur cadre de vie.

Toutefois, il ne faut pas généraliser. C’est un raccourci de penser que tous les Français sont prêts à quitter les commodités que leur apportent les villes pour un coin de verdure. Néanmoins l’expérience du confinement leur a permis de réévaluer leurs priorités. Ils se réapproprient totalement la notion même des résidences secondaires.

“ L’usage que feront probablement ces nouveaux acheteurs est bien plus qu’une maison de vacances. Elle est choisie à proximité de sa résidence principale pour s’y rendre beaucoup plus fréquemment. Dans le but également de pouvoir y télétravailler occasionnellement. ”, Christine Fumagalli, Présidente d’Orpi.

Quel budget pour l’achat des résidences secondaires ?

L’étude révèle que 24 % des sondés intéressés par l’achat d’une résidence secondaire sont actuellement locataires de leur résidence principale. La dimension plaisir des résidences secondaires, semble donc aussi correspondre aux ambitions des profils investisseurs.

 

résidences secondaires budget

 

Plus surprenant, la résidence secondaire séduit des profils plus jeunes. Près d’un tiers des sondés intéressées par l’achat est âgé de moins de 40 ans. Parmi eux, 11 % ont moins de 30 ans. La résidence secondaire pourrait apparaître comme le pont entre leurs envies de vert et leurs modes de vie urbains. En phase avec leurs besoins, le rajeunissement des potentiels acquéreurs démontre aussi que ce marché a de l’avenir.

“ On peut constater que le budget alloué peut aller jusqu’à 200 000 euros, preuve que ces porteurs de projets considèrent les résidences secondaires comme un investissement important.” – Christine Fumagalli.

De manière plus générale, Orpi s’est également intéressé à l’impact de la crise sur les budgets immobiliers des Français. La bonne nouvelle, c’est que malgré la crise, le budget dédié à l’immobilier reste équivalent voire supérieur. En effet, le sondage révèle ainsi que pour 77 % des sondés l’effort budgétaire prévu avant la crise demeure le même. Plus incroyable encore, 11 % des Français envisagent même de l’augmenter !

Guide des Pros 2020 (728×150)