Rénovation énergétique : ma copropriété peut-elle bénéficier d’aides ?

Rénovation énergétique : ma copropriété peut-elle bénéficier d’aides ?

Comment obtenir des financements et des subventions quand on est une copropriété très motivée pour réaliser des travaux de rénovation énergétique ? Pour répondre à cette question d’un de nos lecteurs, nous avons appelé un expert en la matière Raphaël Claustre, directeur général d’Île-de-France Énergies.

Inscription NL MI 728×150

Il faut réaliser des travaux de rénovation énergétique globale

Les travaux de rénovation énergétique sont subventionnés lorsqu’il s’agit d’une rénovation globale. C’est-à-dire que vous devez envisager un plan de travaux à court ou moyen terme ( 4 à 5 ans). Toutefois, votre copropriété doit décider de tout faire en une seule fois. En effet, si vous décidez d’échelonner les travaux, ils ne seront que peu soutenus par les aides à la rénovation.

En apparence, le budget est plus important, mais en définitive cela va vous coûter moins cher. Car ces travaux, ils sont nécessaires et de toute façon il faudra les réaliser ! Vous pouvez réaliser des économies sur les matériaux, sur l’échafaudage… Vous aurez une plus grande marge de négociation avec les entreprises. Sans compter, que vous allez subir moins longtemps les nuisances liées aux travaux.

Ce qui nous importe aussi, c’est le surplus de performance. Car lorsque vous changez les fenêtres en même temps que vous isolez, vous allez pouvoir supprimer les ponts thermiques autour des fenêtres. De même, si vous installez une ventilation au même moment, elle sera bien calibrée. C’est aussi le cas, si vous changez votre chaudière après avoir isolé, elle sera bien dimensionnée.

Il y a une vraie cohérence technique et une meilleure performance quand on fait des travaux en une seule fois.

Il n’y a pas spécialement de délais pour réaliser les travaux. Toutefois, vous devez mettre en place un seul et même programme de travaux avec un seul maître d’œuvre. C’est plus simple de choisir quelqu’un qui va vous accompagner tout au long du projet : un assistant, maître d’ouvrage et maître d’œuvre.

Un diagnostic et des préconisations de travaux de rénovation énergétique

Le diagnostic est important, en premier lieu, il faudra étudier votre façade. Est-ce qu’elle commence à montrer des signes de vieillissement ? S’agit-il d’une pathologie de la façade ou d’un vieillissement esthétique ? Vous décider de vous lancer dans un ravalement, mais vous devez absolument isoler en même temps. Aussi, n’est-il pas nécessaire d’envisager également l’isolation de votre toiture ?

Est-ce qu’il y a beaucoup de menuiseries de fenêtres d’origine qui ont besoin d’être changées ? L’intérêt d’envisager les travaux dans leur globalité, vous permet aussi de réaliser des commandes groupées. C’est le cas, lorsqu’il faut changer l’ensemble des fenêtres d’une copropriété. Aussi, en changeant toutes les fenêtres en une fois les prix vont être beaucoup plus bas que si vous le faites à titre individuel.

Pour les fenêtres, on parle aussi de travaux privatifs d’intérêt collectif. L’assemblée générale peut ainsi décider de remplacer toutes les fenêtres d’origine. Ce qui est certain, c’est que vous allez être doublement gagnant ! D’une part, vous allez bénéficier d’un tarif plus intéressant et par la suite votre facture de consommation d’énergie va considérablement diminuer. Sans compter que vous assurez une cohérence esthétique et un respect de l’harmonie de l’immeuble.

Le professionnel qui va réaliser votre diagnostic va vous proposer un, deux, trois, quatre scénarios de travaux. Vous allez choisir celui qui vous convient. Vous allez pouvoir retirer tout ce qui est superflu par la copropriété.

Pour être aidé, vous devez obtenir au moins 35 % d’économies d’énergie

MaPrimeRénov’ Copro est la nouvelle subvention pour la rénovation énergétique, elle exige d’atteindre au moins 35% d’économie d’énergie. Son grand avantage est qu’elle bénéficie au syndicat des copropriétaires. De sorte qu’elle ne va pas se concentrer uniquement sur les ménages à revenus modestes. Cette aide est pour tout le monde y compris les propriétaires bailleurs. En effet, tous les copropriétaires peuvent en bénéficier à la hauteur de leurs tantièmes.

Plus précisément, le montant de cette aide est de 25 % hors taxes des travaux relatifs aux économies d’énergie. Toutefois, le montant ne doit pas dépasser un plafond de 3750 euros. Pour les ménages dont les revenus sont modestes ou très modestes, un complément est prévu. C’est-à-dire qu’ils recevront en plus 750 euros ou 1500 euros selon leur niveau de revenu.

MaPrimeRénov’ Copro est une aide qui peut être bonifiée

Par ailleurs, MaPrimeRénov’ Copro est une aide qui peut être bonifiée. Tout dépend de l’étiquette de départ. Si vous partez d’un bâtiment très consommateur d’énergie dans les plus mauvaises classes de l’étiquette énergie E-F-G, chaque logement aura 500 euros de plus. Par la suite, si vous atteignez les meilleures classes énergétiques A ou B, là aussi il y aura un bonus de 500 euros par logement. Soit une aide maximale de 4750 euros par logement.

De plus, MaPrimeRénov’ Copro est cumulable avec MaPrimeRénov’ individuelle pour les travaux que chaque copropriétaire engage dans son logement ainsi qu’avec les primes des Certificats d’économies d’énergie (CEE). Parfois, on l’appelle la prime énergie. Cette aide-là, peut également bénéficier à tout le monde même si vous ne faites que des petits travaux. Par exemple, lorsque vous isolez votre réseau de distribution de chauffage, vous avez droit à des certificats d’économie d’énergie. C’est aussi le cas pour l’isolation des combles.

Enfin, la prime énergie sera bonifiée dans le cadre d’une rénovation énergétique globale. En définitive, ces différents systèmes se complètent et s’harmonisent entre eux. Là aussi, c’est la copropriété qui va pouvoir en bénéficier ainsi que l’ensemble des copropriétaires indépendamment du niveau de revenus ou du statut d’occupation.

Rénovation énergétique : des aides garanties jusqu’au 31 décembre 2022

MaPrimeRénov’ Copropriété est aujourd’hui garantie jusqu’au 31 décembre de l’année prochaine 2022. C’est à la fois lointain et court. Lointain parce qu’il reste un an et 8 mois, mais il faut avoir voté les travaux d’ici là.

Or, si vous commencez seulement maintenant à réfléchir à un programme de travaux pour votre copropriété, ça va être un peu long. Surtout, si vous envisagez des travaux assez ambitieux qui comprennent un ravalement avec isolation, un changement de chaudière ou de fenêtres. Ce sont des chantiers qui peuvent s’étendre sur 9 à 12 mois.

Un conseil, faites-vous accompagner dès à présent pour mettre en œuvre votre programme de travaux. C’est le meilleur moyen de pouvoir bénéficier de soutiens financiers avantageux d’ici la fin 2022.

Il est vrai que pour voter les travaux, c’est difficile en ce moment. De fait, cette période de pandémie nous oblige à reporter la plupart des votes de travaux. En revanche, les missions d’étude peuvent se lancer. Elles représentent un engagement beaucoup moins élevé. De plus, les copropriétés avec lesquelles on travaille considèrent généralement que le mode visioconférence est suffisant pour engager des études de ce type. C’est pour cela que l’on réalise une vidéo de présentation. On l’envoie à toute la copropriété via le conseil syndical ou le syndic. Ainsi, tous les copropriétaires peuvent poser des questions. De fait, une meilleure compréhension en amont rend plus efficace le vote par correspondance.

Une Assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) obligatoire

Les travaux de rénovation énergétique doivent être accompagnés par un opérateur d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO). Il va vous aider à concevoir votre programme de travaux. À savoir, cette mission est financée par l’Anah à hauteur de 30 % du montant de la prestation, avec un plafond de 600 € HT par logement. Les copropriétés les plus petites peuvent obtenir 900 € de subvention. Cette prestation peut être assurée par le maître d’œuvre, sous certaines conditions.

De toute façon, pour les travaux importants, vous devez faire appel à un maître d’œuvre, un architecte ou un autre professionnel du bâtiment. Car, vous avez besoin de conseils afin d’opter pour les meilleures solutions techniques, consulter les bonnes entreprises, trouver les meilleures offres au meilleur prix…

Un accompagnement de votre projet de A à Z

Certaines entreprises, notamment Île-de-France Énergies, proposent les deux. C’est-à-dire, à la fois l’accompagnement et le maître d’œuvre pour vous éviter d’avoir à piloter de multiples intervenants. Notre but, est de rendre la rénovation énergétique simple et finançable aux copropriétaires.

Rénovation énergétique globale et accompagnement par IDF Energies
La résidence du Parc – Soisy-sous-Montmorency

 

Simple parce que l’on propose un seul contrat pour toutes les prestations :

  • un maître d’œuvre qui va faire toute la conception architecturale,
  • un ingénieur thermique,
  • un ingénieur financier qui fait toute l’optimisation des coûts et des subventions.

Enfin, nous pouvons vous proposer un prêt collectif. Chaque propriétaire pourra décider d’y souscrire selon son souhait. Cela permet à chacun des copropriétaires de bénéficier d’un prêt à taux zéro. De sorte qu’ils pourront étaler les remboursements de prêts sur une durée adaptée. De même, nous allons monter les dossiers de subventions pour les copropriétaires que ce soit pour MaPrimeRénov’ Copropriété ou les certificats d’économie d’énergie.

Cet accompagnement est très complet. C’est pourquoi nous intervenons surtout pour les projets les plus complexes et les copropriétés de grande taille (plus de 50 logements).

Avec toutes ces précisions, les copropriétaires vont pouvoir se lancer dans leur projet de rénovation globale. Retrouvez la page dédiée de notre partenaire Île-de-France Énergies dans les pages de monimmeuble.com. Vous pouvez y suivre toute l’actualité de l’entreprise…

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Bonnes vacances 2021