Travaux

Rénovation énergétique : la création d’un guichet unique

26 novembre 2021

Rénovation énergétique : la création d'un guichet unique

Le Gouvernement souhaite favoriser la rénovation énergétique en France. Ainsi, le lancement du « guichet unique » France Rénov’ est prévu pour le début 2022. MonAccompagnateurRénov’ sera aussi disponible dès l’an prochain. De plus, le dispositif d’aide MaPrimeRénov’ Sérénité sera opérationnel. Ces différents leviers sont une bonne nouvelle pour l’accompagnement des ménages dans la maîtrise de la consommation énergétique.

France Rénov’, un accompagnement pour la rénovation énergétique

Les Espaces FAIRE s’associent avec l’ADEME et les Points Rénovation Information de l’ANAH. Désormais, ils forment les Espaces Conseils France Rénov’.

ZEPLUG 2022 (924×200)
France Rénov’, un accompagnement pour la rénovation énergétique

Ainsi, le « guichet unique » France Rénov sera lancé dès le début 2022. Le Gouvernement prévoit ainsi d’ouvrir 450 guichets uniques qui seront répartis sur le territoire français. Environ 6 000 conseillers publics seront disponibles pour accompagner les particuliers dans la réalisation de leur projet de rénovation énergétique.

Dans cette optique, le Gouvernement souhaite fédérer les aides et les réseaux publics sous une marque unique (France Rénov’). De leur côté, les ménages profiteront d’un parcours plus simple et plus fluide.

MonAccompagnateurRénov’ : massifier la réalisation de travaux

MonAccompagnateurRénov’ est inclus dans la loi Climat et Résilience, adoptée le 20 juillet 2021. Ce service d’accompagnement et de conseil sera donc lancé dès le 1er janvier 2022. Au début, il sera seulement assuré par des opérateurs publics. Son élargissement est cependant prévu pour 2023 et des opérateurs privés agréés par l’État viendront renforcer les équipes de conseillers.

Grâce à ce service, les ménages seront guidés au cours de leur projet de rénovation énergétique, de A à Z. Ils seront accompagnés depuis l’état des lieux du logement jusqu’à la livraison des travaux. MonAccompagnateurRénov’ permet en effet, de massifier de façon active travaux de rénovation thermique. Par ailleurs, les ménages seront obligés de recourir à ce service en 2023.

Contrairement au service France Rénov’, la prestation de MonAccompagnateurRénov’ pourrait être payante (éventuellement prise en charge par MaPrimeRénov’). Cependant, ce levier d’accompagnement devrait être accessible à tous les ménages. S’il devient obligatoire en 2023, il ne devra pas augmenter le reste à charge des foyers.

Dans ce contexte, Teksial suggère la création d’une prime CEE destinée à financer cet accompagnement. Cette société recommande d’ailleurs de rendre seulement obligatoire le recours à MonAccompagnateurRénov’ pour les multi-travaux de rénovation énergétique.

“ Pour en faire un succès, MonAccompagnateurRénov’ doit être pragmatique et se centrer sur l’essentiel. Comme la réalisation des travaux via un accompagnement avant tout technique, administratif et financier.” – Jean-Baptiste DEVALLAND, directeur général de TEKSIAL.

Cette obligation devrait s’adresser uniquement aux ménages entreprenant des travaux économie d’énergie complexes avec des devis supérieurs à 25 000€. Par exemple, le remplacement d’une chaudière en panne en plein hiver ne nécessite pas d’accompagnement spécifique.

Engager des travaux de rénovation énergétique efficients

Par le biais de MaPrimeRénov’, l’État envisage de financer 800 000 travaux de rénovation énergétique en 2022. Un budget de 2 milliards d’euros sera alloué à ce programme. Celui-ci est légèrement réduit en comparaison à 2021. Ainsi, plus de 340 000 foyers ont pu bénéficier de ce dispositif. Le montant de l’aide octroyée à chaque ménage était toutefois en baisse. Il s’élevait en moyenne à 3 200 euros.

Face à cette situation, Teksial estime qu’il ne serait pas raisonnable d’augmenter le reste à charge des ménages. À cet égard, elle rappelle que 33% des Français ne disposent pas aujourd’hui de moyens financiers pour rénover leur logement.

De plus, l’aide financière accordée par l’État devrait être utilisée pour financer des rénovations efficientes. En cela, les particuliers doivent bénéficier d’un audit énergétique. C’est, en effet, une première étape pour réaliser des économies d’énergie dans le bâti.

Favoriser la mise en œuvre d’un audit énergétique

MaPrimeRénov’ prend en charge une partie de l’audit énergétique pour certains ménages. D’après la société Teksial, cet audit devrait également être aidé par le système des CEE.

Grâce à ce cumul, le reste à charge des particuliers sera donc vraiment minimisé. Il pourrait même descendre à 1 euro pour les plus précaires, sous condition de réalisation des travaux d’efficacité énergétique par la suite. Cela permettra d’ailleurs d’éviter les effets d’aubaine.

Ainsi, cet audit sera un véritable levier à la rénovation énergétique, à condition qu’il soit réalisé de façon objective et sans complaisance. L’expert pourrait ensuite indiquer la nécessité de réaliser des travaux non obligatoires, mais fortement recommandés.

De même, la prise en charge du reste à charge de l’audit pourrait être conditionnée par la concrétisation des travaux de rénovation. Par ailleurs, le montant du reste à charge pourrait être fixe selon les revenus des foyers. Il pourrait aussi dépendre de l’engagement du ménage dans la volonté d’effectuer des travaux.

MaPrimeRénov’ Sérénité, une aide accessible aux plus précaires

Combiné avec MaPrimeRénov’, le programme « Habiter mieux sérénité » se transformera en MaPrimeRénov’ Sérénité dès le début de 2022. Au travers ce nouveau dispositif, l’État prévoit d’aider 5,5 millions de propriétaires aux revenus modestes et très modestes.

Cette aide incitative à la rénovation énergétique devrait donc encourager les plus précaires à réaliser des travaux de performance énergétique. Les bénéficiaires pourraient ainsi réaliser des économies d’énergies jusqu’à 35%. Bien que rien ne soit encore définitif à commencer par le budget annuel alloué, TEKSIAL adhère à ce futur rapprochement.

Selon Jean-Baptiste Devalland, directeur général de Teksial, tous les Français devraient bénéficier de rénovations performantes et multi-travaux. Le dispositif MaPrimeRénov’ pourrait ainsi permettre d’atteindre cet objectif. Néanmoins, les foyers de classe moyenne et supérieure ne devraient pas être marginalisés.

Inscription NL MI (924×200)
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (924×200)
Guide des Pros (924×200)
Chaîne Youtube (924×200)
Guide des jurisprudences (924×200)

Laisser un commentaire

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre fondatrice de la Fédération Française de l'Immobilier sur Internet (F.F.2.I.) www.ff2i.org et membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.