Aller au contenu

Equipements

Qualification IRVE : Qualifelec s’affirme en tant que leader français

Qualification IRVE : Qualifelec s’affirme en tant que leader français

La qualification IRVE est obligatoire depuis 2017. Seules les entreprises qualifiées peuvent installer des Infrastructures de Recharge des Véhicules Électriques (IRVE). Leader dans son domaine, Qualifelec propose cette qualification et bien d’autres. Découvrez comment cet organisme s’adapte aux évolutions réglementaires et aux attentes des Français.

La qualification IRVE, un gage de confiance

La mobilité électrique connaît aujourd’hui un fort succès. Il est ainsi important de proposer des solutions adaptées aux besoins des usagers s’agissant de la recharge des voitures électriques. De fait, les bornes de recharge à domicile ne suffisent plus. C’est pourquoi, la France dispose désormais de 40 000 points de recharge pour véhicules ouverts au public.

D’ailleurs, ces derniers mois, on observe une nette accélération du déploiement des infrastructures de points de charge. Ainsi, la dynamique est soutenue sur toute la filière. De plus en plus d’installateurs électriciens décident de rejoindre cette activité. Qualification IRVE : Qualifelec s’affirme en tant que leader français

Pour autant ces entreprises doivent être formées pour offrir aux consommateurs des prestations de qualité. En ce sens, la qualification IRVE est devenue un gage de confiance pour les consommateurs. Elle atteste le savoir-faire et les compétences des installateurs électriciens pour les solutions de recharge. Ces derniers devront être capables de proposer des installations conformes aux normes de sécurité en vigueur.

Rappelons que Qualifelec fut créé en 1955, grâce à l’initiative commune de la filière de l’électricité et des pouvoirs publics. Ces deux parties voulaient installer un organisme de qualification indépendant pour les sociétés du génie électrique. Ainsi, Qualifelec est devenu un partenaire en matière de transition écologique. Cet organisme regroupe aujourd’hui plus 7000 entreprises du génie électrique, énergétique et numérique. Elles sont présentes sur l’ensemble du territoire national, en métropole comme en outre-mer.

L’évolution des qualifications chez Qualifelec

Qualifelec propose diverses qualifications faisant de lui un grand acteur de confiance entre les entreprises et les consommateurs. Parmi les différentes qualifications, les principales portent sur les courants forts, courants faibles, énergies renouvelables, équipements électriques et infrastructures.

Par ailleurs, Qualifelec est connu pour être le premier organisme de qualification à délivrer la reconnaissance de la compétence en IRVE. Il a proposé cette reconnaissance deux ans avant que cette qualification ne devienne obligatoire dans le cadre du décret de janvier 2017. Soulignons que 2 300 entreprises spécialisées sont qualifiées pour cette activité.

Par ailleurs, Qualifelec assure une veille continue des évolutions des marchés du génie électrique, énergétique et numérique. Il dispose de son propre outil de cartographie servant à localiser les entreprises qualifiées sur tout le territoire français.




Ainsi, cet organisme de qualification poursuit sa croissance et réaffirme sa position de leader en France. Son conseil d’administration a lancé le 17 novembre 2021 une nouvelle qualification dédiée. Celle-ci s’adapte notamment aux évolutions réglementaires et aux besoins particuliers des consommateurs.

En effet, dans le cadre de la massification des IRVE, Qualifelec exige l’excellence. Cet organisme met l’accent sur la sécurité des installations. De sorte que sa nouvelle qualification renforce les exigences en termes de conception, d’installation et de maintenance de bornes de recharge pour véhicules.

Les textes réglementaires concernant les IRVE

Selon le décret du 12 janvier 2017, pour pouvoir installer des IRVE de plus de 3,7 kW, ouvertes au public, il est obligatoire :

  • de faire appel à un installateur formé ;
  • d’engager une entreprise possédant la qualification IRVE.

Plus récemment, pour aller dans ce sens, le décret du 4 mai 2021 prévoit un renforcement des compétences techniques des entreprises. Ainsi, elles sont soumises à et de nouvelles obligations de qualification en Études et Maintenance. En effet, désormais, il est obligatoire d’établir une étude de conception électrique, si le projet d’installation d’IRVE est réalisé dans :

  • un parc de stationnement de 50 places et plus ;
  • un immeuble collectif d’habitation accueillant au moins quatre points de recharge de véhicules électriques.

De plus, l’étude doit être produite pour une entreprise présentant la qualification spécifique Études IRVE. De même, il est obligatoire de confier la maintenance des IRVE à des entreprises qualifiées. Cette qualification doit être renforcée par une formation préalable des techniciens.

Enfin, pour mettre en service une installation de borne de recharge, il est obligatoire d’obtenir une attestation de conformité visée par Consuel. Cette obligation concerne :

  • les nouvelles IRVE de plus de 36 kW ;
  • les nouvelles installations de toute puissance dans les bâtiments d’habitation collectifs ;
  • les modifications d’une IRVE existante, si sa puissance maximale est supérieure à 36 kW après modification.

De plus, il est question de la notion de Pilotage de la recharge dont les caractéristiques seront fixées par un nouvel arrêté.

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre fondatrice de la Fédération Française de l'Immobilier sur Internet (F.F.2.I.) www.ff2i.org et membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.

Laisser un commentaire