Rénovation énergétique des logements : La solution pour éradiquer le chômage en France !

Rénovation énergétique des logements : La solution pour éradiquer le chômage en France !
www.ep.fr

En se basant sur une analyse des 1,6 millions de DPE recensés par l’ADEME, EP*, créateur de la plateforme izigloo.com, s’est demandé quels seraient les effets d’une rénovation totale du parc de logements en France et par région ? Résultat : la création de plus de 3,4 millions d’emplois !

Grâce à izigloo, sa plateforme intelligente de la gestion de l’habitat, et à partir de simulations, EP confirme que la rénovation énergétique de l’habitat représente un intérêt pour tous en formant une boucle vertueuse. Pour le particulier, des gains économiques et du bien-être ; pour la collectivité, le développement de l’économie locale ; et pour l’Etat la création de plus de 3,4 millions d’emplois sachant que la France compte actuellement 3,5 millions de chômeurs !

Inscription NL MI 728×150
Salon de la Copro
URMET 2020 – Bannière 1

Une rénovation performante et très performante (étiquettes énergie A, B et C) des logements permet en effet d’obtenir un gain moyen sur la facture énergétique de chaque ménage compris entre 500 et 850 € par an. C’est aussi un moyen de lutter contre la précarité énergétique et son impact sanitaire de façon rentable. En Grande-Bretagne, des études ont montré que les coûts annuels pour le Service National de Santé liés à l’exposition au froid extrême des personnes de plus de 65 ans étaient plus de 3 fois supérieurs à l’investissement total nécessaire pour les travaux de réhabilitation

La rénovation énergétique permet de créer des emplois à l’échelle locale : de 16.000 à plus de 700.000 selon les régions pour un total de plus de 3.400.000 en France. Cette activité génère un chiffre d’affaires conséquent et bénéfique pour la résilience économique des régions : entre 1,6 Mds € et 71 Mds € selon les régions, répartis sur la durée globale de rénovation du parc.

Sans compter qu’il est nécessaire de lutter contre les changements climatiques. Le secteur du bâtiment représente près d’un quart des émissions de gaz à effet de serre en France. Il faut bien sûr diminuer les importations d’énergies fossiles et réduire d’autant le déficit de la balance commerciale française. En 2015, la facture énergétique de la France (dont le bâtiment est l’un des principaux postes) s’élevait à 54,6 Mds € tandis que le déficit commercial était de 45,7 Mds €.

Un parc de logements rénovés et performants, ce seraient donc 3,4 millions d’emplois créés ou maintenus et un chiffre d’affaires de 345,2 Mds d’euros pour la filière. Ces rénovations permettraient aux ménages de réaliser une économie moyenne de près de 700 € sur la facture énergie.

A partir de cette étude, en se basant sur l’objectif de rénovation de 500.000 logements par an inscrit dans la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, EP considère que ces rénovations engendreraient pour la filière un chiffre d’affaires de 6,2 Mds d’euros par an et la création ou le maintien de 60.000 emplois.

* EP est une structure agile portée par la force d’une équipe pluridisciplinaire, big data, UX, énergie et bâtiment, EP conçoit des services digitaux visant à améliorer le quotidien des habitants dans la gestion de leur logement. Sacrée 1ère entreprise GreenTech d’Europe par Deloitte Fast 50 en 2014, EP milite pour une utilisation raisonnée et responsable des datas et de la technologie. Dix ans de R&D et plusieurs millions d’euros investis ont permis à EP de développer l’infrastructure data de sa plateforme izigloo.com qui regroupe aujourd’hui plus de 100 milliards de données sur les logements en France. EP est membre de WIKI-HABITAT, consortium retenu par le PTNB (Plan Transition Numérique dans le Bâtiment) pour participer à l’expérimentation du carnet numérique du bâtiment.

Source : www.ep.fr


Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)