Quel prix au mètre carré dans les 20 plus grandes villes françaises ?

Quel prix au mètre carré dans les 20 plus grandes villes françaises ?

Malgré la situation pandémique inédite que nous traversons, les Français continuent à investir dans le marché de la pierre. En effet, l’achat immobilier est un projet de vie ! Quelle surface peut-on acheter avec un budget de 215 000 euros dans les vingt plus grandes villes françaises ? Quels sont les prix au mètre carré pratiqués dans ces villes ?

Le prix au mètre carré dans les grandes villes françaises

Le marché de la pierre continue de séduire les Français malgré la pandémie inédite et ces conséquences. Pour les maintenir informés, l’agence immobilière Le-Partenaire.fr fournit un état des lieux actuel du marché immobilier des plus grandes villes françaises.

GRDF 2021
Pro Archives Conciergerie digitale

Cette étude nous indique que le prix au mètre carré moyen, au cœur de ces grandes villes françaises, atteint une moyenne de 3.320 euros. Évidemment cette moyenne est accentuée par les prix pratiqués à Paris. En effet, dans la capitale, il faut compter une 10.970 euros en moyenne par mètre carré tous logements confondus.

prix-au-metre-carré-moyen-grandes-villes-france

Sans la capitale, la moyenne pourrait atteindre les 2.917 euros par m².

La seconde ville la plus chère de France est Lyon, où le prix moyen au mètre carré atteint 4.861 euros. Ensuite, Nice occupe la troisième marche du podium, où les prix au m² s’élèvent à 4.527 euros.

À savoir qu’il existe de grandes disparités entre les prix affichés dans les grandes métropoles. Par exemple, à Saint-Étienne (ville la moins chère du classement), le prix au m² moyen est de 1.282 euros. Soit 8,5 fois moins cher qu’à Paris !

Autres villes attractives sur le marché immobilier actuellement : Le-Havre, avec ses 1.790 euros le m² ou encore Clermont-Ferrand avec 1.905 euros par m².

Quelle surface peut-on acheter avec un budget de 215 000 € ?

Ce n’est plus un secret pour personne, à Paris le mètre carré vaut de l’or. Impossible de réaliser un achat immobilier si vous n’êtes pas muni d’un budget conséquent. Dès lors, avec 215.000 euros à investir dans la capitale, vous allez pouvoir acheter un logement de 20 m². C’est-à-dire un logement pour une personne seule. Ainsi, on comprend mieux qu’il soit difficile pour les familles d’acquérir un bien immobilier à Paris.

quelle-surface-avec-budget-215000-euros-France

Après Paris, c’est à Lyon que la surface achetable est la plus petite avec 42 m². Une surface pourtant doublée par rapport à la capitale. De toute évidence, l’écart de prix au mètre carré est conséquent avec les villes les moins chères pour la même somme investie.

Par exemple, à Saint-Étienne, pour un budget de 215.000 euros, vous allez obtenir un bien de 168 m² ! Soit 148 m² de plus qu’à Paris ! Il en de même au Havre où le même budget, vous donne accès à un logement de 120 m².

À noter qu’à Bordeaux (49 m²), Nantes (60 m²) et Rennes (63 m²), les surfaces achetables restent quelque peu limitées. C’est qu’en effet, ces trois villes de l’ouest font preuve d’un dynamisme économique et d’une attractivité croissante depuis plusieurs années. Dès lors que la demande immobilière augmente, les prix au mètre carré grimpent.

Les prix au mètre carré selon le type de logement

Cette dernière étude proposée par Le-Partenaire.fr porte sur l’analyse des prix au m² selon le type de logement (appartement ou maison) des dix plus grandes villes françaises. Le prix au m² moyen d’un appartement atteint en France les 3. 444 euros contre 3.612 euros pour une maison.

prix mètre carré selon logement

Le prix au m² d’une maison dans ces grandes villes est près de 5% plus cher que celui d’un appartement.

Bien évidemment, Paris domine le classement du prix au mètre carré. Que ce soit pour une maison ou un appartement. Le prix moyen du m² pour une maison y est de 11.200 euros et de 10.722 euros pour un appartement. C’est-à-dire, une différence de 478 euros par mètre carré.

Nice est la deuxième ville la plus chère de France pour les maisons : 4.827 euros par m². Pourtant elle n’est que la quatrième pour les appartements avec 4.228 euros le m². Elle est en concurrence avec Lyon dont le prix au m² d’une maison est d’en moyenne 4.826 euros et 4.897 euros pour un appartement.

Lille et Marseille : des prix contrastés selon le type de logement

Globalement, les prix au m² des appartements et des maisons sont sensiblement similaires au sein d’une même ville. Pourtant, Lille et Marseille font figure d’exception. En effet, Marseille arrive cinquième au prix des m² les plus élevés pour les maisons (3.621 euros). Toutefois, on la retrouve dixième et dernière du classement pour les appartements (2.794 euros/ m²).

C’est l’inverse qui se produit à Lille, où les prix au mètre carré des appartements (3.359 euros) sont bien plus élevés que ceux des maisons (2.527 euros/m²). Notons que cette ville étudiante, cumule une forte demande pour les appartements et particulièrement les studios. Cela explique les prix qui s’envolent.

Comment vendre votre bien immobilier au meilleur prix ?

Vendre un bien immobilier est loin d’être une mince affaire. De nombreux paramètres sont à considérer, et tout le monde n’est pas doué de talents de négociateur. Si vous prévoyez de vendre votre maison, voici quelques conseils qui peuvent vous permettre de céder votre bien immobilier au meilleur prix.

Examinez les tendances du marché local

Lorsqu’il y a plus de maisons à vendre qu’il n’y a d’acheteurs, cela entraîne généralement une baisse des prix. En revanche, lorsqu’il y a plus d’acheteurs que de maisons à vendre, cela a tendance à faire monter les prix.

Pour comprendre la tendance du marché immobilier dans votre ville, pensez à examiner le délai moyen de commercialisation. Il s’agit d’une statistique immobilière indiquant combien de temps les maisons sont activement inscrites sur le marché. Si des maisons similaires à la vôtre se vendent plus rapidement que le nombre moyen de jours sur le marché dans votre ville, cela peut indiquer une forte demande.

Vous pouvez également examiner le taux d’appréciation des prix des biens immobiliers sur votre marché. Cela vous indique à quelle vitesse les prix des maisons augmentent. Une forte augmentation peut signifier que les acheteurs sont prêts à payer plus cher.

Ces tendances ont un impact sur la façon dont vous fixez le prix de votre bien et sur votre capacité à négocier des éléments tels que les réparations et les conditions de l’offre. Elles peuvent également vous donner une idée du temps qu’il faut pour vendre votre maison, ce qui peut avoir une incidence sur vos coûts.

Veillez à fixer le bon prix

Si vous fixez le prix de votre maison au-delà de sa vraie valeur, vous aurez du mal à trouver des acheteurs. Par ailleurs, le fait de mettre plus de temps à vendre peut avoir des conséquences financières plus importantes, notamment s’il y a une pression pour déménager dans un délai plus court.

Vous risquez ainsi de devoir baisser le prix. Cependant, les acheteurs peuvent devenir sceptiques à l’égard des maisons dont le prix de vente diminue continuellement. Cela peut laisser penser que quelque chose cloche dans la maison ou que le vendeur a des attentes irréalistes, ce qui limite votre pouvoir de négociation.

Il est naturel de vouloir saisir l’offre la plus intéressante, surtout si elle est supérieure au prix que vous avez fixé. Mais ne sautez pas sans examiner les conditions. La plupart des offres comportent des clauses conditionnelles, c’est-à-dire un ensemble de conditions dans votre contrat qui permettent à l’acheteur ou au vendeur d’annuler l’accord si ces conditions ne sont pas respectées.

Ayez recours à un professionnel de l’immobilier

Si vous voulez être sûr de vendre votre bien immobilier au meilleur prix, il est préférable de le faire estimer par un professionnel de l’immobilier. Confier l’estimation du prix immobilier avec paradissimmo permet d’avoir une idée précise de la véritable valeur de votre bien et de proposer un prix en cohérence avec le marché local. Attirez ainsi plus facilement les potentiels acheteurs.


Les données ont été obtenues grâce aux annonces immobilières publiées sur le site Le-Partenaire.fr. Le budget de 215 000 euros correspond au montant moyen des prêts immobiliers contractés par les clients de Le-Partenaire.fr depuis avril 2019 jusqu’à mars 2020.


Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Inscription NL MI 728×150