Qualité de l’air intérieur : la RE2020 renforce les contrôles

Qualité de l’air intérieur : la RE2020 renforce les contrôles

La qualité de l’air intérieur devient une préoccupation majeure de santé publique dans le secteur de l’immobilier. Des contrôles seront renforcés avec la nouvelle réglementation environnementale “RE 2020”. L’occasion de garantir une bonne ventilation dans les bâtiments intérieurs.

URMET 2020 – Bannière 1
Les Copros Vertes (CERQUAL)
Conciergerie digitale ProArchives

Améliorer la qualité de l’air intérieur des logements

L’amélioration de la qualité de l’air intérieur des logements fait partie des actions prévues dans le cadre du nouveau plan national Santé Environnement (PNSE). Celui-ci vient d’être lancé pour la période 2020-2024.

En effet, la dégradation de notre environnement induit un nombre croissant de pathologies. Aussi, ce plan prévoit différentes actions afin de réduire les expositions jugées les plus nocives. Notamment les ondes, la pollution des sols, les espèces nuisibles, ou encore la pollution de l’air.

En conséquence, une nouvelle campagne de mesures des polluants dans l’air intérieur sera réalisée d’ici 2023. Elle vise à mettre à jour les informations sur la qualité de l’air intérieur dans les logements français. De cette façon les données recueillies tiendront compte de l’évolution du parc : rénovations, nouvelles exigences réglementaires, contexte de changement climatique… De même, il sera question d’analyser les matériaux de construction et les produits de grande consommation installés dans les logements.

Rappelons que les différentes natures de polluants :

  • chimique (composés organiques volatils),
  • biologique (C02, moisissures, bactéries, virus),
  • physique (particules, fibres, radon).

Renforcement des contrôles du système de ventilation

Dès juillet 2021, les logements neufs feront l’objet de contrôles renforcés de leur système de ventilation. C’est la volonté de la nouvelle réglementation environnementale RE 2020. L’objectif consiste à accompagner les acteurs du bâtiment en renforçant la formation. Lors de la réception des bâtiments neufs, la vérification des installations de ventilation deviendra obligatoire.

De fait, les contrôles interviendront dès la construction des logements. À savoir qu’une mauvaise installation du système de ventilation est très souvent à l’origine d’une mauvaise qualité de l’air intérieur. C’est notamment le cas lorsque les débits d’évacuation de l’air pollué sont inférieurs aux débits fixés par la réglementation.

C’est pourquoi, à l’avenir, le maître d’ouvrage de bâtiments neufs résidentiels devra réaliser des vérifications visuelles des installations de ventilation. De plus, la vérification portera sur les mesures de débits ou pressions d’air à la réception du bâtiment. La réglementation environnementale RE 2020 intégrera cette disposition qui concernera aussi les maisons.

La pertinence du label IntAirieur

Cela dit, cette nouvelle réglementation s’inscrit dans la continuité de la RT2012. Alors que celle-ci avait déjà amplifié la prise de conscience des impacts sanitaires de la qualité de l’air intérieur. Rappelons qu’à cet effet, la RT2012 avait légitimé la création et la pertinence du label IntAirieur. En effet avec des bâtiments étanches thermiquement, les désordres arrivent plus vite et plus fréquemment. Car, ils trouvent leur origine du fait de débits insuffisants de ventilation et d’une non-conformité à la réglementation trop fréquente.

Afin de protéger les occupants des bâtiments, Venteo expert technique au service de la qualité de l’air intérieur et de la performance énergétique propose de réaliser une analyse complète. En premier lieu, celle-ci consiste à prendre la mesure de la qualité de l’air intérieur. Par la suite, la société réalise un audit technique des systèmes de ventilation et des prestations de remise en état si nécessaire. L’objectif est de garantir un renouvellement de l’air intérieur optimal ainsi qu’une amélioration de la performance énergétique du bâtiment.

Pour conclure, rappelons que l’amélioration de la qualité de l’air intérieur et la diminution des consommations énergétiques sont des enjeux majeurs pour le parc immobilier français.

Guide des Pros 2020 (728×150)