Aller au contenu

Achat-Vente

Prix de l’immobilier : quel est l’impact de la future ligne 15 de métro ?

Prix de l’immobilier : quel est l’impact de la future ligne 15 de métro ?

Démarré en 2017, le projet de la ligne de métro 15 est prévu pour être achevé d’ici à 2030. Ainsi, elle reliera pas moins de 22 communes et facilitera les déplacements de 22 millions d’habitants. Cette nouvelle ligne va-t-elle faire flamber les prix de l’immobilier autour de Paris ? Pour y voir plus clair, la néo-agence immobilière Hosman a comparé les prix de vente des biens immobiliers en 2017 à ceux enregistrés au 1er semestre 2021.

Hausse des prix de l’immobilier dans les villes traversées par les axes Ouest et Sud de la ligne 15

La ligne 15 est répartie en trois grandes sections qui seront mises en service à des dates différentes, notamment :

  • Sud : une section reliant Boulogne-Billancourt à Noisy-le-Grand (Pont de Sèvres – Noisy-Champs) est prévue pour s’ouvrir en 2025 ;
  • Ouest : une section reliant Saint-Denis à Puteaux (Pleyel – la Défense) sera inaugurée en 2030 ;
  • Est : une section s’étendant entre Saint-Denis et Champigny-sur-Marne (Champigny Centre – Bry-Villiers-Champigny) sera terminée à l’horizon de 2030.
Prix de l'immobilier ligne 15

 

Depuis le lancement des travaux, la hausse des prix de l’immobilier est évidente sur les sections bientôt achevées. En effet, elle est estimée à +22% sur la section Ouest et à +21% sur la section Sud. Cette augmentation est légèrement plus faible sur la section Est : +16% en moyenne.

Forte augmentation des prix de l’immobilier à Saint-Maur-des-Fossés, Montrouge et Cachan

La construction de la ligne de métro 15 entraîne une progression significative des prix de l’immobilier dans certaines communes. Le prix du mètre carré a notamment augmenté de :

  • +42,29 % à Saint-Maur-des-Fossés (94) ;
  • +40,80 % à Montrouge (92) ;
  • +35,18 % à Cachan (94).

Ces trois villes bénéficient déjà d’une bonne desserte par les transports en commun. Ainsi, ces dernières années, elles attirent fortement les acquéreurs. La demande y est particulièrement élevée.

De plus, les chantiers du Grand Paris Express y font évoluer grandement le secteur de l’immobilier. En effet, le prix moyen du mètre carré y grimpe sans cesse. Au 1er semestre 2021, il s’élevait à 6 616 euros à Saint-Maur-des-Fossés. Il était à 8 357 euros à Montrouge et à 5 435 euros à Cachan.




Par ailleurs, Montrouge est classée parmi les trois villes les plus chères localisées sur la future ligne 15. Devant Montrouge, on retrouve Issy-les-Moulineaux (8 602 euros par mètre carré) et Boulogne-Billancourt (10 007 euros par mètre carré).

Hausse plus lente des prix de l’immobilier dans le département 93

Dans le département de la Seine-Saint-Denis (93), les prix de l’immobilier progressent à un rythme plus modéré. En effet, ce département a toujours connu les prix les plus accessibles sur la Petite Couronne. Le mètre carré des appartements est vendu à 4 323 euros en moyenne au 1er semestre 2021. Par contre, il s’élève à 5 431 euros dans le Val-de-Marne et à 7 227 euros dans les Hauts-de-Seine.

Toutefois, cette différence de prix ainsi que le projet du Grand Paris participent à l’augmentation de la demande de logements en Seine-Saint-Denis. En effet, dans les villes du 93 qui seront traversées par la ligne 15, les prix ont déjà progressé de +13,63%. D’ailleurs, en quatre ans et demi, Aubervilliers a connu une augmentation des prix de l’immobilier de 31 %. Cette ville sera desservie aux stations Mairie d’Aubervilliers et Font d’Aubervilliers.

En savoir plus sur Hosman

Fondée en 2018, la néo-agence immobilière Hosman vise à révolutionner le marché de l’immobilier. Elle propose des prestations plus simples, plus transparentes et accessibles à prix raisonnable. En pratique, Hosman met au service de ses clients un expert immobilier local pour les accompagner. Ainsi, il est leur seul interlocuteur tout au long de leur projet, de l’estimation jusqu’à la signature du contrat chez le notaire.

Cette néo-agence utilise des outils numériques capables de suivre la vente en temps réel. Ainsi, il est possible d’optimiser les délais de vente. Grâce à un tarif fixe, les clients pourraient d’ailleurs réaliser des économies de 23 000 euros en moyenne sur les frais d’agence. Hosman intervient à Paris, Bordeaux, Nantes, Toulouse et leurs régions. Ses services seront prochainement accessibles à Lyon, Marseille et Lille.

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre fondatrice de la Fédération Française de l'Immobilier sur Internet (F.F.2.I.) www.ff2i.org et membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.

Laisser un commentaire