Prêt immobilier : délai de traitement des dossiers plus long

Prêt immobilier : délai de traitement des dossiers plus long

On observe un allongement des délais de traitement des dossiers de prêt immobilier dans les banques. Cette situation s’explique par le nombre de dossiers enregistrés, mais la période de confinement n’est pas en reste. En effet, les établissements financiers enregistrent un manque d’effectif considérable. Aussi, les demandeurs de prêt doivent anticiper leur plan de financement afin de respecter les délais de conditions suspensives…

Allongement du délai de traitement des dossiers de prêt

Les acheteurs de bien immobilier ont profité d’un taux de crédit historiquement bas en mars 2021. Cette situation confirme la bonne dynamique du marché. Les banques enregistrent ainsi une importante de demande de prêt immobilier en mars. De fait, elles ont du mal à boucler chaque dossier à temps. D’ailleurs, elles prolongent même le délai de traitement avec des niveaux record dans certaines régions, notamment en Île-de-France.

Inscription NL MI 728×150

La directrice des études de Vousfinancer, Sandrine Allonier, en fournit les détails. Les délais d’obtention d’un accord de principe vont de 2 à 3 semaines. Toutefois, les demandeurs patientent parfois un mois pour avoir une proposition ferme. Or, il leur faut encore attendre 2 à 3 semaines supplémentaires pour l’émission de l’offre de prêt immobilier.

Prêt immobilier - l'accompagnement du courtier en crédit

 

Ce contexte rend souvent difficile le respect des conditions suspensives relatives au prêt immobilier. Pour rappel, les conditions suspensives qui figurent dans le compromis de vente peuvent annuler une transaction sans pénalité en cas de non-réalisation. Elles visent à protéger les acquéreurs ou les vendeurs en cas d’un refus de prêt de la banque. De sorte que l’achat est conditionné à l’obtention du prêt dans un certain délai. Auparavant, c’était 45 jours, mais désormais, le délai s’allonge à 60 jours.

Toutefois, une prorogation est envisageable si les acheteurs ont déjà obtenu un accord de principe. Il en est de même, lorsque l’émission de l’offre de prêt immobilier est en cours. C’est pourquoi, les investisseurs doivent déposer leur demande de crédit dès la signature du compromis de vente. Sinon, l’anticipation consiste également à certifier et faire valider la capacité d’emprunt dès les visites immobilières.

Légère hausse du taux de prêt immobilier

Le taux de prêt immobilier connait une faible augmentation auprès de certaines banques en avril 2021. Elle est de l’ordre de 0,05 % à 0,10 %. Elle concerne principalement les établissements qui souhaitent réguler les demandes de crédits. Beaucoup d’entre eux continuent de traiter des dossiers enregistrés au cours des dernières semaines de mars. Leur motivation s’explique aussi par leur volonté de cibler les meilleurs profils.

Pour autant, les meilleurs dossiers peuvent négocier les taux affichés. Aussi, ils peuvent obtenir un emprunt à un taux inférieur à 1 %, quelle que soit la durée du prêt immobilier. Ils peuvent espérer obtenir : 0,50 % sur 15 ans, 0,75 % sur 20 ans et 0,90 % sur 25 ans. Pour les taux moyens, ils sont de : 1 % sur 15 ans, 1,20 % sur 20 ans et 1,40 % sur 25 ans.

Cependant, le barème appliqué par les banques dépend essentiellement de leurs capacités à traiter les demandes de prêt immobilier. En effet, le nouveau confinement a de nouveau obligé les banques à mettre une partie du personnel en 100 % télétravail ou en congés. Pourtant, de nombreux dossiers ont été transmis ces dernières semaines.

“ Les remontées de taux pourraient ne plus être à l’ordre du jour lorsque les flux auront été traités…” – Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Bonnes vacances 2021