Peas&Love : La nouvelle génération de fermes urbaines

Peas&Love : La nouvelle génération de fermes urbaines
www.peasandlove.com

Peas&Love installe  des potagers sur des espaces urbains non valorisés, donnant accès aux abonnés riverains ou salariés à un espace vert au cœur de la ville ainsi qu’à une alimentation plus saine et variée.

Cette nouvelle proposition maîtrisée d’agriculture s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire qui  vient appuyer les politiques de développement durable des  collectivités et des acteurs de l’immobilier.

Redonner de la valeur au bâtiment et à l’habitat urbain

Les fermes urbaines Peas&Love sont composées de parcelles de potager  individuelles entretenues, ouvertes  toute l’année aux abonnés riverains ou collaborateurs d’entreprise qui profitent ainsi de la récolte et d’expériences en lien avec la nature en ville.

Au-delà de la valorisation de la 5ème surface etd l’amélioration de l’efficacité énergétique du bâtiment, l’équipe multi-métiers de Peas&Love  répond aux contraintes et opportunités de l’immobilier en matière de réglementation, de sécurité et de technique : portance, protection et accessibilité, étanchéité.

« Nous avons à présent démontré la pertinence du modèle économique et nous sommes aujourd’hui partenaire  des  projets immobiliers  responsables », explique Jean-Patrick Scheepers, fondateur, « l’avantage des systèmes de culture de Peas&Love est qu’ils sont légers et réversibles. De nombreux espaces urbains  peuvent ainsi être valorisés, sans que l’installation ne coûte à l’hébergeur ; les coûts d’exploitation et amortissements étant couverts par les abonnements ».

Les rentrées financières proviennent des abonnements des Urban Farmers, 300 parcelles par ferme de 1 000 m2 qui servent au fonctionnement de la ferme et à l’amortissement des investissements. Le modèle économique est adapté en fonction des besoins et demandes de l’hébergeur.

Immobilier plus responsable : un impact sociétal et  environnemental

Les conditions d’exploitations sont la mise à disposition d’un espace de 600m2 minimum sur un espace  urbain avec zone de chalandise adéquate : toitures plates,  espaces verts non constructibles, et toute surface non valorisée, sont des espaces idéaux pour des cultures mixtes verticales et horizontales.

L’offre répond aux différents secteurs de l’immobilier : bureaux, commercial, habitations. En  optimisant la valeur du bâtiment, Peas&Love s’adresse à la fois aux propriétaires, aux bailleurs et aux collectivités qui bénéficient de son attractivité et de son intégration réussie dans la ville avec la création de zones vertes. Elle permet également la constitution de zones tampons et contribue à la lutte contre les îlots de chaleur.

Comment Devenir un Urban Farmer ?

Chaque ferme est composée d’un ensemble de parcelles de potagers individuelles louées aux riverains clients « les Urban Farmers ». Grâce à un abonnement annuel, ils ont accès à la récolte de leur parcelle nominative ainsi qu’au partage d’espaces communs et d’expériences via des ateliers et des animations pour se retrouver dans la nature au cœur de la ville.

Les parcelles sont entretenues par un Community Farmer, ingénieur agronome de formation, et sont composées de fruits et légumes locaux, de saison, cultivés en mode de production bio. La saison commence le premier mai et se termine le 30 avril. Si il y a de la place, vous pouvez vous inscrire jusqu’au 30 juin, date finale de clôture pour la saison. Votre abonnement coûte 38 euros par mois par parcelle et vous vous engagez à soutenir le projet et à venir profiter de votre abonnement jusqu’à la fin de la saison, le 30 avril de l’année suivante. La première année uniquement, vous avez un droit d’entrée de 100 euros par parcelle.

« Peas&Love s’adresse aux urbains ayant un désir de mieux s’alimenter et de se reconnecter avec la nature, les amateurs de moments conviviaux, authentiques, et qui veulent se retrouver autour d’un projet qui a du sens. Notre credo: ce n’est pas parce qu’on n’a pas le temps, la place ou les connaissances qu’on ne peut pas profiter d’un potager et de tous les avantages que cela procure », souligne Jean-Patrick  Scheepers, fondateur de Peas&Love.

Vous trouverez la première ferme parisienne sur le toit de l’hôtel Yooma dans le 15ème arrondissement, qui ouvrira le 1er mai 2018. Au premier semestre 2018, Peas&Love prévoit ainsi de disposer de 4000m2 de  fermes répartis entre  Bruxelles et Paris, avant de poursuivre son développement en France et en Allemagne (Berlin pour 2019).

« Avec la location d’une parcelle personnelle, il me plait de penser que nous pouvons contribuer à reconstruire des liens, imaginez un grand-père parisien qui offre une parcelle à son petit fils et prend plaisir à l’emmener au potager le dimanche pour partager avec lui l’expérience de la cueillette mais surtout des moments qui leur tiendront à coeur à tous les deux ! », conclut Patrick  Scheepers.

Source : https://www.peasandlove.com/