Marché immobilier : bilan du premier trimestre 2021

Marché immobilier : bilan du premier trimestre 2021

Le troisième confinement a eu peu d’impact sur le marché immobilier, contrairement aux deux précédentes périodes d’isolement. La baisse de vente est seulement de 18 % en avril 2021, contre 76 % en avril 2020. Malgré les conditions contraignantes pour obtenir un prêt immobilier, les acheteurs bénéficient d’une durée et d’un taux avantageux. Le marché de l’immobilier ancien connait une hausse de 38,9 % en avril.

Reprise du marché immobilier

Le marché immobilier ancien connait un rebondissement intéressant dans toutes les régions françaises. Les hausses d’activités concernent notamment les zones fortement touchées par le premier confinement. Les régions Rhône-Alpes, Île-de-France, PACA et Aquitaine sont en tête de liste. À noter, les acheteurs s’intéressent plus aux maisons individuelles en Bretagne, en Bourgogne ou en Franche-Comté. Néanmoins, certaines régions enregistrent une reprise plus lente. C’est le cas notamment pour la Picardie, la Lorraine ou encore l’Alsace. Elle s’explique par une dégradation sociale et économique.

Salon de la Copro
URMET 2020 – Bannière 1
Solucop 2021
GRDF 2021

Prix de l’immobilier ancien en hausse

Le deuxième confinement a coïncidé avec le repli des prix de l’immobilier ancien. Ils connaissent une hausse remarquable depuis mars. De ce fait, l’accroissement du trimestre glissant est de 2,7 % tandis que l’augmentation annuelle est de 5,0 %. La hausse du prix des appartements est de 3,4 % et celle des maisons est de 1,6 %. La hausse reste donc rapide, en dépit d’un nouvel affaiblissement des prix provoqué par le 3ème confinement.

Chute de prix de l’immobilier neuf

Les appartements neufs se vendent moins cher avec une baisse. C’est une tendance que l’on constate depuis le début de l’année. Elle reste plus marquée pour le marché des maisons avec – 5,2 % sur 3 mois. Alors que pour les appartements, la baisse est de -0,5 %.

Aussi, la hausse du prix immobilier des maisons est de 1,4 % seulement en un an. Les contraintes budgétaires rencontrées par les ménages en sont à l’origine. En revanche, l’accroissement du prix des appartements neufs progresse de 3,8 %. Les promoteurs choisissent de maintenir le prix. Ils préfèrent ajouter des options pouvant être utiles aux acheteurs, en l’occurrence une cuisine équipée.

Progression du prix dans les grandes villes

Le prix des appartements anciens augmente de 5 % dans les métropoles et les villes moyennes. Évreux, Cholet, Saint-Quentin et Montauban en font partie. La hausse du prix immobilier concerne également Strasbourg, Lille, Rennes et Nantes.

Evolution des prix de l'immobilier en France

 

Néanmoins, Paris détient le record de prix. La capitale française enregistre une augmentation annuelle de 4,6 %. Quant à la hausse trimestrielle, elle est de 3,1 %. Dans plusieurs arrondissements, le prix de l’immobilier atteint les 11 000 €/m². Les biens les plus chers se trouvent dans le premier et le quatrième arrondissement.

L’augmentation de prix immobilier s’applique principalement sur les appartements. Les demandes sont trop nombreuses, entraînant ainsi une pénurie des biens disponibles. Cette situation concerne la plupart des grandes métropoles, où la hausse atteint 9 %. Certaines villes connaissent pourtant une progression de moins de 4 %. Les acheteurs ont une préférence pour les maisons individuelles et veulent investir en périphérie.

Faible marge de négociation

La pression sur le prix immobilier reste élevée en avril 2021. La marge de négociation s’établit en moyenne à 3,4 % pour les appartements. En ce qui concerne les maisons, elle est de 4,3 %. Cette situation concerne principalement les zones tendues, notamment en Rhône-Alpes, en Aquitaine, en Île-de-France et en Bretagne. Le marché est également sensible en Auvergne et en Haute-Normandie.

marges de négociation des prix de l'immobilier

 

Le recul des marges est la conséquence directe de l’insuffisance des biens disponibles à l’achat. La pression sur les prix n’est toujours pas retombée et les prix signés augmentent nettement plus rapidement que les prix affichés.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Inscription NL MI 728×150