Logement : quelles sont les grandes évolutions en France ?

Logement : quelles sont les grandes évolutions en France ?

L’Association QUALITEL publie “ l’état des lieux du logement des Français ”. Cette enquête inédite analyse l’évolution du logement d’avant-guerre à nos jours. Quels sont les changements en termes de configurations et d’aménagement au fil des dernières décennies ?

Surface du logement : des pièces plus petites

La surface du salon stagne autour 21 m² en moyenne pour les appartements. Pourtant, les Français préféreraient augmenter la taille de leur pièce à vivre. Sur l’ensemble du parc de logement, la taille moyenne des chambres est de 12,3 m². En appartement, elles perdent 1 m².

Inscription NL MI 728×150
surface des chambres dans le logement
Source : Qualitel

 

Toutefois, les toutes petites chambres comprises entre 5 et 9 m² inclus ne représentent plus que 18 % pour les maisons et 20 % en appartement.

Par contre, les plafonds sont plus bas dans le logement. En moins de 60 ans, les appartements ont perdu 27 cm, les maisons 9 cm ! Cette baisse des hauteurs sous plafond s’explique notamment par les règles d’urbanisme locales qui limitent les hauteurs de construction. Toutefois, ce n’est pas un bon calcul pour le renouvellement de l’air intérieur.

Encore des progrès à réaliser dans les parties communes

Savez-vous que 41 % des immeubles en copropriété n’ont pas de local à poubelles ? De même, 56 % des parties communes d’immeubles ne disposent pas d’un local vélo / poussettes.

Par ailleurs, seulement 64 % des immeubles collectifs possèdent des places de stationnement. C’est à partir des années 1980 que leur part a été multipliée par 2. En ville, on privilégie des parkings en sous-sol ou aériens, équipés d’entrées sécurisées. En Île-de-France, seulement la moitié de logement dispose d’une place de stationnement. Cela s’explique aussi par le faible taux de possession de véhicules par famille. Il tombe à 68 % dans l’agglomération parisienne et à 34 % à Paris intramuros.

Toutefois, il semble bien que le logement social soit mieux loti. En effet, le parc social s’est engagé par les premiers dans le respect des normes environnementales. Ainsi, 68 % possèdent un local à poubelles. D’ailleurs, c’est devenu un standard pour les immeubles récents.

Les nouvelles tendances du logement

Les balcons et les terrasses se généralisent dans les appartements

Aujourd’hui, sur l’ensemble du parc de logement, 54 % des appartements sont équipés d’un balcon ou d’une terrasse. En moins d’un siècle, la proportion des appartements avec extérieur a ainsi été multipliée par 3 ! Cette tendance devrait se poursuivre dans le logement, voire s’accentuer avec le nouvel engouement pour les espaces extérieurs révélé en 2020 à l’occasion du confinement.

Présence d'un balcon ou d'une terrasse dans le logement

 

L’accès à l’extérieur joue également sur la taille des ouvertures des fenêtres. On observe ainsi que la surface vitrée du logement a gagné 2,1 m² depuis l’avant-guerre. Aussi, elle atteint, depuis 2009, une moyenne de 6,2 m² dans les maisons et de 4,9 m² dans les appartements de moins de 10 ans.

Les caves et greniers disparaissent

Que ce soit en maison ou en appartement, les caves et les greniers disparaissent progressivement. Depuis un siècle, la part de logements possédant une cave a été divisée par 12 et celle des logements possédant un grenier par 3,5 !

De toute évidence, le logement offre toujours moins de rangements. Les espaces facilitant stockage et rangements disparaissent progressivement. Cette perte d’espace ne se compense pas par l’intégration de placards intégrés. D’autant que seuls 49% des logements récents sont équipés d’au moins deux placards. C’est un motif d’insatisfaction pour les ménages qui regrettent le manque de rangements dans le logement. Quand ils existent, ces placard se trouvent le plus souvent dans les chambres (64 %) et parfois dans l’entrée (39 %) ou encore dans les couloirs (24 %).

La salle de bain, la grande révolution dans le logement !

L’évolution du logement va dans le sens des WC séparés de la salle de bain. C’est en effet le cas dans trois quarts des appartements. Toutefois, en agglomération parisienne, où le prix au mètre carré du logement est particulièrement élevé, un tiers n’ont pas de WC séparés.

Le bidet va-t-il disparaître complétement ? Rien n’est moins sûr, car il demeure une institution en France comme dans d’autres cultures. Mais force est de constater qu’il est surtout présent chez les plus de 60 ans qui font encore de la résistance. Or, dans les constructions récentes, il a désormais totalement disparu.

À la question douche ou baignoire, vous répondez quoi ?

De toute évidence, la baignoire perd du terrain depuis une dizaine d’années. Elle est encore présente dans 56 % des logements. Elle est bien plus gourmande en eau et en surface. Toutefois, ce ne sont pas les seuls arguments qui plaident en faveur de la douche. Car, pour une grande partie de la population vieillissante, elle devient plus accessible. Aussi, plus on avance en âge, plus on préfère les douches !

douche ou baignoire ?

 

On comprend mieux la mode du SPA. Faute de baignoire chez soi, on va prendre du bon temps dans un centre de soins…

Par ailleurs, on peut regretter que 37 % des salles de bain ne possèdent pas de fenêtre. C’est, encore plus vrai dans les appartements. Enfin, on peut souligner un point d’amélioration. Le temps d’arrivée de l’eau chaude est trop long. Pour 41 % des logements, l’eau chaude (38° C) met plus de 30 secondes à arriver dans la salle de bain.

C’est ennuyeux, car on doit laisser l’eau couler plus longtemps pour avoir une température de l’eau optimale. Cela représente un réel coût pour l’environnement. Vous ne le savez peut-être pas, mais en 30 secondes, vous gaspillez en moyenne 7 665 litres d’eau par an !


L’Association QUALITEL publie « L’État des lieux du logement des Français ». Cette enquête inédite analyse la qualité réelle des maisons et des appartements. Elle se base sur un échantillon de 1 000 logements, associant mesures et observations. Elle permet de comprendre comment l’habitat a évolué au fil du temps et à quoi il ressemble aujourd’hui. Verdict : “ Bien, voire très bien sur certains points, mais peut encore mieux faire sur d’autres…”.


Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022
Bonnes vacances 2021