Logement neuf collectif : faiblesse du marché au 3e trimestre 2021

chiffres du logement neuf collectif

La Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) livre les chiffres de la conjoncture du 3e trimestre 2021. Grâce à son observatoire, elle peut suivre l’activité commerciale du marché national du logement neuf collectif et individuel. Il en ressort que le logement collectif ne s’accorde pas avec la reprise économique actuelle.

Recul des ventes de logement neuf collectif au 3e trimestre 2021

On observe une nette amélioration des ventes de logement neuf collectif en ce début d’année 2021. Toutefois, le niveau reste toujours alarmant en comparaison aux années précédentes. Or, au 3e trimestre 2021, l’effet mécanique de rattrapage n’a pas eu lieu. Les ventes sont de nouveau en recul puisque l’on enregistre une baisse de 3 %.

GRDF 2021
Pro Archives Conciergerie digitale

 

Du côté de la demande, les indicateurs sont pourtant excellents durant cette période. En effet, le revenu des ménages français est en progression. Les conditions d’obtention de crédit auprès des banques sont toujours favorables. Par ailleurs, le segment du logement neuf continue d’attirer davantage d’acquéreurs. Il est donc essentiel de prendre en compte les causes de la lenteur de la reprise du marché du logement neuf collectif du côté de l’offre.

“ Les clients sont bien là, mais les difficultés que nous rencontrons pour lancer les programmes attendus par les ménages pèsent sur les ventes. La France se prive ainsi d’un puissant levier de croissance économique. ” – Pascal Boulanger, président de la FPI France.

Baisse de la production de la promotion immobilière

Le dynamisme de la production de la promotion immobilière peut être évalué au regard du nombre de mises en vente sur une période définie. Tout comme les ventes, les mises en vente ont connu une forte baisse entre 2019 et 2020. Toutefois, aux deux premiers trimestres de 2021, elles ont bondi mécaniquement, avant de reculer de nouveau au 3e trimestre. Ainsi, on constate une chute de 5 %. Cette baisse a pour conséquence d’entrainer un coup d’arrêt net de la reprise du marché du logement neuf collectif.

Mise en vente logement neuf collectif 3e trimestre 2021

 

La production de la promotion immobilière était faible au 3e trimestre 2021, à cause du nombre réduit des autorisations octroyées. Les maires autorisent aujourd’hui 50 000 logements collectifs de moins qu’en 2017. L’offre est ainsi rare dans les villes attractives.

Selon Pascal Boulanger, le logement neuf collectif ne devrait pas subir plus de critiques. Ce marché permet de maîtriser la hausse des prix, tout en offrant une meilleure qualité de vie aux urbains. Par ailleurs, il réduit l’impact environnemental, grâce notamment à la sobriété foncière visant à combiner plusieurs leviers d’action.

“ Les promoteurs de la FPI travaillent chaque jour à adapter leurs logements à l’évolution de la demande des ménages et aux attentes des élus locaux. La reprise ne sera pas possible sans l’appui des pouvoirs publics pour redonner au logement neuf toute sa place.” – Pascal Boulanger.

Ainsi, les promoteurs membres de la FPI continuent de rivaliser d’ingéniosité pour proposer des logements convenables. Pour autant, sans le soutien des pouvoirs publics, la reprise du secteur sera donc difficile. En effet, la mise en place de la “Commission Rebsamen” est déjà un bon début. Toutefois, il reste encore de grands efforts à fournir pour relancer cette industrie.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Inscription NL MI 728×150