Aller au contenu

Immobilier

Les seniors et la préparation à la retraite : Les Français misent sur l’immobilier locatif

  • par
Les seniors et la préparation à la retraite : Les Français misent sur l’immobilier locatif

Selon un sondage* réalisé par BVA pour Foncia, 36% des Français investissent dans l’immobilier locatif pour disposer d’un complément financier pour la retraite mais aussi pour s’assurer d’un placement sûr et fiable dans le temps.

 

Les Français misent sur l’immobilier locatif pour sécuriser leur retraite

Si les propriétaires bailleurs investissent dans l’immobilier, c’est d’abord pour sécuriser leur retraite grâce à l’apport d’un complément financier (36%). L’investissement dans l’immobilier locatif est également considéré comme un placement sûr et fiable dans le temps (32%). Un peu plus d’1 Français sur 10 est propriétaire d’un logement qu’il met en location. A terme, 58% des bailleurs envisageraient de revendre cet investissement locatif au moment de la retraite.

 

1/3 des Français déménagent lors de leur passage à la retraite

36% des Français envisageraient de déménager lors de leur passage à la retraite. Cette projection est assez fidèle à la réalité puisque 31% des retraités ont effectivement choisi de changer de lieu de résidence. Une décision principalement motivée par une recherche de plaisir et de confort dans l’optique de bénéficier d’un climat plus agréable, de se rapprocher de leur(s) enfant(s) ou de retrouver ses racines…

 

66% des retraités propriétaires ne souhaitent pas vendre leurs biens

Cependant, 2 propriétaires à la retraite sur 3 refuseraient de vendre leurs biens à terme, cela afin de pouvoir les transmettre à leurs enfants (56%) ou pour des raisons affectives (34%). Vendre en viager est également une option peu envisagée par les Français (13%). A noter que 69% des Français de 65 ans et plus sont propriétaires ou copropriétaires de leur logement.

Enfin, le souhait de vivre à l’écart des grandes agglomérations croit avec l’âge. Alors que 33% des Français préfèrent habiter dans une grande ville entre 18 et 24 ans, le chiffre tombe à 14% en ce qui concerne les 65 ans et plus, privilégiant les petites villes.

*A la demande du groupe Foncia, BVA a réalisé une enquête par Internet auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 2001 personnes ont été interviewées du 9 au 18 décembre 2016. L’échantillon a été construit selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, CSP du chef de famille et statut d’occupation du logement principal après stratification par région et catégorie d’agglomération.

 

 

nv-author-image

Manda R.

Laisser un commentaire