Les artisans du BTP confiants des perspectives économiques du secteur

Les artisans du BTP confiants des perspectives économiques du secteur

La mobilisation des Français en termes de transition écologique est toujours présente malgré l’impact économique engendré par la crise sanitaire. C’est pourquoi les artisans du BTP ont repris leur activité. Comment vivent-ils cette reprise ? Comment envisagent-ils l’avenir ?

Une reprise plutôt normale

Le site d’informations et de conseils PrimesEnergie s’intéresse au moral des artisans du bâtiment en cette période singulière. C’est avec plus de 2 200 artisans partenaires sondés que PrimesEnergie dévoile les principaux enseignements de son enquête réalisée depuis le déconfinement. Même s’ils travaillent à 70 % avec les particuliers, comment vivent-ils cette situation inédite et comment envisagent-ils l’avenir ?

Bien que 91 % des artisans pensent avoir pris les mesures sanitaires adéquates pour assurer la santé des salariés ; plus d’un patron sur deux craint d’envoyer ses collaborateurs sur le terrain.

Le Coronavirus représente bien une menace endémique. Dans ce contexte, il est difficile d’être serein. Effectivement, seule la moitié des artisans du BTP estime que les conditions sont propices pour que le secteur poursuive son activité.

artisans-du-btp-primesénergie

61 % pensent retrouver un niveau d’activité normal ou quasi-normal dès septembre.

D’ailleurs, 54 % des sondés déclarent avoir conservé une activité plutôt normale durant la période de confinement. À contrario, 23 % des artisans étaient contraints de cesser leur activité, quand d’autres ont eu recours au chômage partiel (23 %).

Des aides pour maintenir l’activité

Les artisans du BTP s’interrogent encore sur la capacité du gouvernement à soutenir leur secteur (59 %).

Bien que les particuliers représentent deux tiers de leur activité, le maintien des aides est un enjeu majeur. C’est d’ailleurs le cas pour les certificats d’économie d’énergie (CEE) ou la TVA à 5,5 %. Aussi, les résultats d’OpinionWay, indique que près de 7 Français sur 10 s’inquiètent du maintien des aides à la rénovation énergétique. De leur côté, 63% des artisans du BTP sont préoccupés quant à la capacité des particuliers à financer leurs travaux.

Hormis la problématique de financement, 46 % des professionnels craignent une baisse de la motivation des Français à réaliser ces travaux. De plus, 59 % des Français s’inquiètent de la disponibilité pour continuer et terminer les travaux de rénovation. Enfin, 41 % des sondés redoutent de ne pas pouvoir aboutir à leurs projets.

Le moral des artisans du BTP résiste à la crise sanitaire

Le marché du bâtiment est l’un des premiers secteurs d’activité économique du pays. Bien heureusement, les artisans du BTP restent particulièrement optimistes quant aux perspectives économiques du marché du bâtiment (52 %).

“ Les Français ne veulent plus choisir entre l’économie et l’environnement.” – Nicolas Moulin, Président chez PrimesEnergie.

artisans-du-btp-monimmeuble-primesEnergie

D’ailleurs, près de 7 artisans sur 10 témoignent de leur confiance en la capacité de leur entreprise à surmonter cette crise. Ils pensent d’ailleurs pouvoir maintenir les emplois actuels.

En dépit des difficultés occasionnées par la crise, 26 % des artisans sondés pensent avoir retrouvé un niveau habituel d’activité. Aussi, 35 % estiment avoir repris au moins les trois quarts de leur activité.

Guide des Pros 2020 (728×150)