L’Anah modernise ses outils de communication

Anah
L’Anah modernise ses outils de communication pour faciliter l’accès à ses aides.

Depuis plusieurs mois, l’Anah s’est engagée dans un processus de transformation et de modernisation pour renforcer son efficacité, améliorer la visibilité de ses aides et simplifier les démarches de ses bénéficiaires.

L’Anah rénove son site internet

 

Un nouveau site www.anah.fr pour rendre la navigation fluide et agréable. Le nouveau design permet aux utilisateurs d’accéder plus facilement et plus rapidement aux informations sur les aides qu’elle propose et les actions qu’elles mènent.

Les collectivités territoriales, les particuliers (propriétaires occupants ou bailleurs, syndicats de copropriétaires et syndics de copropriétés) et les professionnels (entreprises du bâtiment et opérateurs-conseil) disposent désormais chacun d’un espace qui leur est exclusivement dédié.

Les aides renommées

 

Afin d’être plus claires pour le public, les aides de l’Agence ont été récemment renommées. Dans la continuité des subventions « Habiter Mieux » dédiées à la rénovation énergétique, les autres programmes ont été baptisés « Habiter sain », « Habiter serein », « Habiter facile » et « Louer mieux ».

Habiter sain : il s’agit de l’aide pour l’amélioration d’un logement dégradé voire insalubre. Elle peut être utilisée pour la rénovation de réseaux d’eau, d’électricité ou de gaz, le confortement de fondations ou le remplacement d’une toiture…

Habiter sain finance jusqu’à la moitié du montant des travaux, pour un maximum de 10.000 euros, selon les conditions de ressources des bénéficiaires.

Habiter serein : comme « Habiter sain », cette aide finance la remise en état d’un logement pour des travaux de plus grande ampleur.

L’aide finance jusqu’à la moitié du montant des travaux et jusqu’à 25.000 euros, selon les conditions de ressources des bénéficiaires.

Habiter facile : avec cette aide, l’Anah peut contribuer aux travaux d’adaptation d’un logement au vieillissement ou au handicap en finançant l’installation d’un monte-escalier ou l’adaptation d’une salle de bain par exemple…

L’aide peut financer jusqu’à la moitié du montant des travaux et atteindre jusqu’à 10.000 euros, selon les conditions de ressources des bénéficiaires.

L’Anah simplifie et dématérialise ses démarches

 

Avec monprojet.anah.gouv.fr, fini le papier ! Grâce à ce service déployé entre janvier 2018 et janvier 2019, les propriétaires occupants et les syndicats de copropriétaires peuvent désormais créer leur dossier directement en ligne, sans avoir à remplir de formulaire papier.

Il a également permis d’accélérer considérablement les délais de paiement (7 jours en moyenne en 2019 contre 23 en 2018). Cette plateforme rencontre un franc succès : au cours des trois derniers mois, 79% des demandes ont été faites de manière dématérialisée.

L’Anah poursuit sa démarche d’amélioration et prépare cette année l’ouverture du service aux propriétaires bailleurs y compris en territoires ultramarins.

Le registre d’immatriculation des copropriétés, créé en novembre 2016, a pour vocation de recenser l’ensemble des copropriétés du pays afin de mieux mieux connaître le parc existant. Il permet aux copropriétés de s’immatriculer en ligne, rapidement et simplement.

Plus de 365.000 sont d’ores et déjà immatriculées, ce qui permettra de mettre à disposition des collectivités territoriales des outils statistiques très utiles afin de mieux connaître leur territoire et ainsi calibrer au plus juste leurs politiques en faveur de l’habitat privé.

Une plate-forme numérique de l’habitat

 

L’Anah proposera dans les prochaines semaines une plate-forme numérique de l’habitat pour orienter et informer les propriétaires. Elle rassemblera une information neutre et complète pour tous ceux qui veulent mener un projet d’investissement locatif et/ou de d’amélioration de leur logement .

Elle permettra également de les accompagner pas-à-pas et de façon innovante dans leur projet. Véritable guichet unique des dispositifs en faveur du logement privé et de la rénovation énergétique, elle ira bien au-delà des outils traditionnels de l’Anah pour répondre aux attentes des propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux ou mettre leur bien en location.

Moderniser les outils de l’Anah était indispensable pour faciliter la vie des propriétaires qui souhaitent s’engager dans un projet et un parcours de travaux. Les besoins du parc privé sont si importants, on ne peut pas accepter que les gens renoncent par peur de la complexité administrative.

Julien Denormandie, Ministre de la ville et du logement.

Ce chantier profond de modernisation de nos outils n’est pas terminé ; il va améliorer la visibilité des aides qui existent et simplifier les démarches pour permettre à tous ceux qui y ont droit d’en bénéficier. Il s’agit pour nous de créer un réflexe « Anah » chez tout particulier qui souhaite démarrer des travaux de rénovation et se renseigner sur les aides publiques disponibles.

Valérie Mancret-Taylor, Directrice générale de l’Anah.

Apéro Copro 17
Guide des pros 2019 728×90
Fnaim ESI 2019 728×90
Livre Blanc Tome 2 Engie