Location

Baromètre Lodgis : la location meublée traditionnelle fait son grand retour

31 octobre 2021

Location meublée Lodgis

D’après le baromètre Lodgis pour le troisième trimestre 2021, la location meublée traditionnelle reprend des couleurs en cette rentrée. Une période charnière, alors que les demandes de location sont de plus en plus nombreuses. Des signes qui confirment que la croissance est de retour.

La location meublée en pleine croissance

La rentrée est une période charnière pour le secteur de la location meublée. Puisque c’est à cette époque que les projets de mobilité étudiante et professionnelle reprennent. Or, ce troisième trimestre semble moins affecté par la crise sanitaire. Ainsi, le retour à la normale est proche puisque tous les indicateurs repassent au vert.

ZEPLUG 2022 (924×200)

Plusieurs motifs expliquent cette remontée des demandes de location au niveau national et dans la région francilienne. D’ailleurs, cela se manifeste par une croissance de +5 % au troisième trimestre en comparaison à la même période en 2019. En effet, c’est en 2019 qu’une baisse de 20 % avait été constatée en juillet. Par la suite, elle a été suivie d’une hausse de 35 % en septembre !

 

En comparaison avec la situation de l’an passé, le bail mobilité a gagné 3 points et représente 25 % des baux signés. Alors que l’année dernière, à la même période, le bail mobilité n’a atteint que 22 %. Le record jusqu’ici a été noté en 2019, avec 30 % des baux signés. Pour ce trimestre, en moyenne, la durée de location est de 235,8 nuits.

“ En toute logique, la rentrée universitaire en présentiel impacte positivement notre activité : les étudiants sont les locataires les plus nombreux ce trimestre (55 %). Le bail mobilité repart lui aussi à la hausse : il représente 25 % des baux signés contre 22 % l’année dernière.” – Alexis Alban, directeur général de Lodgis.

Le montant des loyers revient à la normale

D’une manière générale, le retour à la normale des loyers se fait de manière progressive. Pour le cas de la capitale, entre le deuxième et le troisième trimestre, une hausse de 1,1 % des loyers est constatée. Malgré cette augmentation entre ces deux périodes séparées par la fin de la crise sanitaire, la tendance reste à la baisse sur l’année.

Location meublée - loyer au m2

 

En effet, une diminution significative de 2,7 % du montant des loyers à Paris a été constatée en comparaison avec l’année dernière.

“ Nous restons prudents, mais espérons que la reprise du secteur de la location meublée se confirmera dans les mois à venir, une fois l’effet de la rentrée passé.” – Alexis Alban

Les locataires étrangers reviennent à la charge

Suite au retour à la normale du contexte sanitaire, les étrangers reviennent petit à petit à Paris pour louer des biens meublés. D’après Lodgis, 34 % des locataires dans la capitale sont des étrangers européens. Cette hausse du nombre de locataires a fait gagner 6 points au secteur si on compare avec l’année dernière. Par ailleurs, 10 % des baux ont été signés par des locataires en provenance des États-Unis.

Une augmentation de 3 points a ainsi été constatée en comparaison avec l’an dernier. En termes de location meublée, les Français sont les moins représentés. Par rapport au deuxième trimestre, une baisse de 9 points a été notée, car les locataires français sont moins nombreux. En effet, 62 % des baux signés ont été réalisés par des Français. Si l’année dernière, 50 % des baux signés étaient représentés par les locataires français, ceux qui ont signé ce trimestre représentent seulement 41 %.

L’affluence de la location meublée pour les étudiants

Grâce à la rentrée générale en présentiel, le secteur de la location meublée reprend des couleurs. En effet, la majorité des locataires actuels sont des étudiants. Ces derniers représentent 55 % des locataires, ce qui est largement élevé en comparaison aux données enregistrées en 2020. Une différence de 3 points est constatée par rapport au troisième trimestre d’il y a deux ans.

Au contraire, une hausse de 4 points est notée en comparaison avec le troisième trimestre de l’année 2020. À propos de la mobilité professionnelle, les chiffres restent plus ou moins stables. Les locataires qui se sont installés pour des raisons professionnelles représentent 37 % des baux signés. De ce fait, le bail mobilité est apprécié du fait de la rentrée avec un taux général de 25 % pour ce troisième trimestre 2021. Il est bon de noter qu’il représente 22 % les baux signés en 2020.

Inscription NL MI (924×200)
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (924×200)
Guide des Pros (924×200)
Chaîne Youtube (924×200)
Guide des jurisprudences (924×200)

Laisser un commentaire

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre fondatrice de la Fédération Française de l'Immobilier sur Internet (F.F.2.I.) www.ff2i.org et membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.