Interview de Pascal Perrin, directeur opérationnel chez Urmet Yokis

5 questions à Pascal Perrin, directeur opérationnel chez Urmet Yokis. Il évoque avec nous les enjeux d’un industriel de l’interphonie et du contrôle d’accès. Apporter des solutions qui correspondent aux besoins de chaque copropriété et cela quelles que soient les technologies…

Urmet en quelques mots…

Urmet est un fabricant d’interphones, de solutions de contrôle d’accès, de domotique et de vidéosurveillance que ce soit pour les immeubles en copropriété ou pour les maisons individuelles.

Inscription NL MI 728×150

Pour la petite histoire, le groupe Urmet est un groupe familial, fondé en Italie, à Turin en 1937. Aujourd’hui, nous avons une envergure internationale, puisque nous distribuons nos produits dans plus de 60 pays.

Notre métier est la gestion et la sécurisation du bâtiment, donc de l’immeuble. Urmet est implanté en France depuis une quarantaine d’années.

Nous concevons nos produits en France pour la majeure partie. Ce qui nous permet d’avoir un véritable baromètre sur les besoins de notre métier, et une équipe commerciale dédiée à proximité.

D’ailleurs, nous avons mis en place une hotline qui répond aux besoins et aux demandes de nos clients, qu’ils soient installateurs, donneurs d’ordres ou utilisateurs. C’est bien sûr le cas des copropriétaires. Lorsqu’ils ont des besoins sur des demandes bien spécifiques d’utilisation de nos produits, ils peuvent directement appeler notre hotline, basée en France.

Chez Urmet, qu’avez-vous développé en matière de sécurité pour les copropriétés ?

Il y a tout d’abord un point important, c’est ce que la marque va apporter par rapport à des demandes bien spécifiques d’un conseil syndical et de copropriétaires. Car, ils ont tous des besoins différents et bien identifiés.

La force d’Urmet est de pouvoir apporter une solution globale. Ce qui veut dire apporter une solution sur la sécurisation de l’immeuble, de son entrée jusqu’à son logement.

En effet, dès l’entrée, nous équipons l’immeuble d’un interphone, qu’il soit audio ou vidéo. Ce qui permet d’apporter la réponse à l’appel du portier vers le résident.

Ensuite concernant le contrôle d’accès, on peut opter pour un clavier à code ou une commande par badge. Ce dispositif permet déjà de sécuriser l’entrée de l’immeuble. Toutefois, on peut vouloir ajouter des caméras de surveillance. De plus, on peut disposer d’un seul badge pour avoir accès à l’ensemble des parties communes : local à vélo, local à poubelles, accès au parking…

Puis, j’arrive devant ma porte, la partie privative du copropriétaire. Toujours avec le même badge, je vais avoir accès à mon logement. En rentrant dans mon appartement, je vais pouvoir activer ou désactiver mon alarme. Et ensuite pour encore plus de confort, grâce à la domotique, je vais pouvoir piloter mes éclairages ainsi que mes volets roulants.

En finir avec les problèmes d’interopérabilité

La force d’Urmet est de pouvoir sécuriser le périmètre du conseil syndical. Car on s’adresse à un seul et unique industriel capable d’apporter les solutions à toutes les problématiques.

En effet, on rencontre le plus souvent des problématiques d’interopérabilité qui peuvent causer des incidents techniques. Dans ces situations, il n’est pas rare que chaque fabricant se renvoie la balle. Ces difficultés sont désormais balayées puisque nous offrons une solution globale capable de répondre à l’ensemble des besoins des copropriétaires.

Nous avons la chance de regrouper au sein de notre groupe des sociétés qui ont chacune leur spécificité et leur expertise. Urmet couvre toute la partie sécurité. Mais pour la partie confort et domotique, c’est Yokis qui prend le relais. C’est ce que l’on appelle aujourd’hui le “Smart Home’. C’est-à-dire le pouvoir, depuis son téléphone ou sa tablette, de piloter son éclairage, son volet roulant et éventuellement son chauffage. Donc, on est vraiment dans le confort du logement pour chaque copropriété.

Les nouvelles technologies ont-elles permis de créer des nouveaux outils ou fonctionnalités ?

La vraie problématique n’est pas de savoir quelle est la meilleure technologie. Car toutes les technologies évoluent. On a la technologie analogique, filaire, le GSM, l’IP… Toutes ces technologies, sont complètement maîtrisées chez nous.

La vraie question pour un conseil syndical, pour une copropriété, n’est pas de savoir quelle technologie installer. Ce qui est important, c’est d’avoir des réponses à ses questions et besoins.

Aussi, la force d’Urmet, est de pouvoir apporter une solution globale en fonction des dispositions existantes du bâtiment. Par exemple, pour un immeuble de type Haussmannien, on aura beaucoup de mal à repasser du câblage. Dans ce cas, on proposera une technologie sans fil, en GSM. Par contre, si on est sur un bâtiment des années 60-70 ou là, on a la gaine technique qui est déjà passée, il sera beaucoup plus intéressant de rester sur du filaire.

Un autre aspect à ne pas négliger, est d’en savoir plus sur le profil des copropriétaires. Est-ce qu’ils vivent sur place ? S’agit-il d’un investissement locatif en Pinel ou LMNP ? Les occupants sont-ils des personnes âgées, à la retraite ou actives… ?

En fonction de la typologie du copropriétaire, on sera amené à privilégier une solution plutôt qu’une autre. On aura ainsi plus ou moins de sécurisation ou du confort. De même, on choisira une solution avec un interphone en audio ou en vidéo ou une réception sur smartphone pour les plus actifs… En fait, ce sont autant de combinaisons possibles car il n’y a pas de solution magique.

Une solution Urmet hybrique

Sauf si l’on propose aujourd’hui comme chez Urmet, la solution que l’on appelle “Tel 2Voice”. En effet, c’est une solution hybride qui embarque le filaire et le GSM. Cette solution permet de répondre à l’ensemble des besoins de la copropriété.

Si nous parlons par exemple des promoteurs, constructeurs, comme Nexity ou Icade, ils ont choisi pour les trois prochaines années d’introduire dans tous leurs bâtiments, uniquement la solution Urmet. Pourquoi cette solution ? Tout simplement parce que ces promoteurs ont bien compris que les nouveaux acquéreurs ont des besoins, des souhaits. Grâce à notre solution hybride, filaire et GSM, ils peuvent y répondre en toute tranquillité.

Ces promoteurs ont fait le choix en se disant “Si je prends ce produit là, je serai capable de répondre à l’ensemble des besoins des copropriétaires, donc de mes futurs acquéreurs, et de les garder.” Et ça, c’est un point important si vous prenez un promoteur comme Nexity, qui a un syndic intégré, il a tout intérêt à garder ses copropriétaires.

Nous ne sommes pas là en tant qu’industriel pour vous imposer telle ou telle technologie, ce n’est pas notre rôle. Notre métier est celui d’apporter des solutions qui correspondent aux besoins de chaque copropriété et cela quelles que soient les technologies.

Quel accompagnement proposez-vous aux copropriétés ?

Quelles que soient les problématiques du bâtiment ou du conseil syndical, il faut toujours qu’il y ait un accompagnement ! Qu’il soit simplement pour rénover son interphonie ou faire une nouvelle proposition sur la partie contrôle d’accès. Cela peut être le cas si vous voulez ajouter de la vidéosurveillance, ou une installation domotique dans les logements des copropriétaires.

L’accompagnement consiste à examiner l’ensemble des demandes. En fonction de vos besoins, c’est à l’industriel de vous accompagner et non pas de vous imposer des solutions.

Mais l’accompagnement se situe également au niveau du produit. Ainsi, on propose une formation in situ auprès des copropriétaires. Le marché de la copropriété demande une proximité avec l’utilisateur final, le client, le copropriétaire et l’industriel. Souvent, un installateur ne suffit pas.

C’est pour cela que l’on fait de plus en plus de formations in situ le soir, quand les gens rentrent du travail. Donc on prend en main les copropriétaires, on leur explique le fonctionnement des appareils. Ce sont souvent des choses très simples, mais c’est comme tout, si l’on n’explique pas on ne sait pas s’en servir !

Vous avez un service dédié pour les copropriétés ou ça passe par les installateurs ?

Alors effectivement, ce sont les installateurs qui installent nos produits. Mais par contre, aujourd’hui, nous avons des techniciens sédentaires qui répondent aux appels des copropriétaires directement sur des problèmes d’utilisation.

Ce service n’existait pas il y a quelques années. Mais depuis environ 3 ans, on a senti qu’il y avait un véritable besoin de la part des copropriétaires. Nous sommes des industriels bien que notre métier soit en train de changer. Car, on essaie d’avoir beaucoup plus de proximité avec les clients.

Qu’envisagez-vous pour la suite ?

Aujourd’hui, on propose une offre globale. Mais depuis maintenant quelques mois, on a développé ce que l’on appelle un “configurateur”. C’est une application logicielle que vous trouvez sur urmet.fr. C’est totalement gratuit.

Config Urmet

 

En fonction de vos besoins, en quelques clics, vous dites “une entrée principale, 20 logements, etc.” Et on vous chiffre directement l’ensemble de l’offre. Simple et efficace, vous obtenez ainsi une première estimation en termes de produits. C’est très pratique et utile car avant même d’aller voir votre installateur et de faire une consultation, vous avez une idée du budget.

Bien entendu, on va continuer à travailler énormément sur les accompagnements. On s’aperçoit qu’il y a beaucoup de copropriétés qui sont laissées à l’abandon. Par exemple, en termes de programmation, sur le réapprovisionnement de badges. Elles sont perdues et ne savent pas à qui s’adresser. Ce sont des questions sur lesquelles on tente d’apporter des solutions simples. Pour cela, on essaye de mettre des process en place avec des partenaires et de l’autre côté, des tâches qui seront directement gérées par notre siège.

Ce que l’on souhaite surtout, en tant qu’industriel est d’être force de proposition. On est là pour vous accompagner, vous écouter. On pense qu’il faut absolument que le marché et les industriels s’adaptent aux clients et pas le contraire. Ce sont les mots d’ordre que nous avons laissé à nos équipes, nous avons plus de 70 commerciaux sur la route aujourd’hui.

Sur le site urmet.fr vous retrouvez toutes nos solutions. Si vous avez besoin de conseils techniques, vous avez à votre disposition une hotline avant vente et après-vente. Nos équipes seront là pour vous renseigner et vous aiguiller. Le cas échéant, vous pouvez obtenir rapidement un rendez-vous avec l’un de nos commerciaux.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150