Injection de résine expansive : Un immeuble Parisien stabilisé en une semaine

Injection de résine expansive : Un immeuble Parisien stabilisé en une semaine
www.uretek.fr

Au cœur du 18ème arrondissement de Paris, un immeuble en copropriété de 7 niveaux, touché par un effondrement partiel en sous-sol, a été stabilisé aux moyens d’injections de résine expansive dans le sol. Et cela en seulement quelques jours.

 

Les reconnaissances préalables

Ce chantier exemplaire concerne un immeuble en copropriété au cœur du 18ème arrondissement de Paris. Ce bâtiment de 7 niveaux, construit à versant de vallée sur des massifs encastrés à 2 mètres de profondeur a été touché par un effondrement partiel en sous-sol. Il a été stabilisé aux moyens d’injections de résine expansive dans le sol en seulement quelques jours.

Des études géotechniques ont mis en évidence des terrains décomprimés jusqu’à une profondeur de l’ordre de 25 mètres. Les sols ont été affectés par des circulations d’eau : naturelles en profondeur et consécutives à des fuites de réseaux en tête.

Il faut savoir que les anciennes carrières de gypse se situent à Paris dans les 10e, 18e, 19e et 20e arrondissements (65 ha sous-minés). Le gypse constitue l’un des minéraux les plus solubles dans l’eau. Suite à des infiltrations d’eaux (fuites de canalisation, infiltration d’eaux pluviales…), à une variation du niveau des nappes ou à des circulations d’eau souterraine dues notamment aux pompages, le gypse est susceptible de se dissoudre et de créer des cavités parfois très volumineuses. Ces cavités souterraines peuvent être à l’origine d’effondrements, parfois très importants.

 

Fissure intérieure au niveau du sous-sol

Une intervention bien maîtrisée

Dans un premier temps, la société EIBTF a traité les problèmes de dissolution de gypse à grande profondeur grâce à l’injection de coulis respectant les prescriptions de l’IGC (Inspection Générales des Carrières) avant de laisser la place à la société URETEK®, spécialisée dans l’amélioration des sols par injection de résine expansive pour le traitement des vides et décompressions sous fondations.

 

Canules en attente des injections de résine

Le procédé Deep Injections® utilisé par URETEK® consiste à injecter une résine expansive dans un sol pour en améliorer sa résistance, stabiliser l’édifice et permettre son relevage si besoin. Dans un premier temps, la résine pénètre dans le sol par imprégnation ou claquage. Dans un second temps, et grâce à sa pression d’expansion, la résine compacte et stabilise le sol.

 

Intervention réalisée depuis les caves

La force d’expansion de la résine est suffisante pour soulever le bâtiment situé sur le sol injecté. C’est ce soulèvement millimétrique contrôlé en permanence par des niveaux lasers jusqu’à la réaction de l’ouvrage en surface, qui garantit que le sol a retrouvé une résistance et une portance optimale. Après travaux, l’augmentation de la portance du sol a ainsi pu être vérifiée par des tests pénétrométriques et pressiométriques.

Réalisation de tests pénétrométriques

 

Un immeuble stabilisé en seulement quelques jours

En seulement quelques jours, les ingénieurs et techniciens ont ainsi stabilisé l’immeuble, depuis son sous-sol, sans gêne pour les occupants. En effet, ce procédé ne provoque aucune vibration, excavation ou démolition garantissant ainsi la tranquillité des habitants sur place.

À noter que le procédé URETEK Deep Injections® ne crée pas de « points durs », il a donc pu être mis en œuvre sans risque pour les bâtiments voisins ayant des murs mitoyens avec la copropriété.

En plus d’être rapide à mettre en œuvre, ce procédé présente un coût très attractif. Selon les chantiers et leurs spécificités, il permet d’économiser en moyenne 30% par rapport à l’utilisation de méthodes de reprise en sous-œuvre telles que les micropieux.

Si votre immeuble présente des fissures ou des affaissements, n’hésitez pas à contacter la société URETEK® pour une visite ainsi qu’un devis gratuit. Sachez que les procédés URETEK® sont parfaitement adaptés pour les traitements préventifs du sol afin d’en améliorer la portance et ainsi lui permettre de supporter les nouvelles descentes de charge générées par la surélévation.

Le chantier : intervenants et chiffres

  • SDC 64 RUE LAMARCK PARIS 18 (maître d’ouvrage)
  • ORALIA MEILLANT & BOURDELEAU  (syndicat de copropriété)
  • M. Michaël COHN (architecte)
  • 1G SOLUTIONS (BE structure et sol)
  • EIBTF (injections de coulis)
  • URETEK® (injections de résines)
  • Durée du chantier : 1 semaine
  • 55 ml traités
  • Traitement résine jusqu’à – 4 m. et coulis jusqu’à – 25 m.

Pour en savoir plus : www.uretek.fr