Aller au contenu

Immobilier

Acheter dans l’immobilier neuf en 2022

Acheter dans l’immobilier neuf en 2022

Malgré la hausse des prix, l’immobilier neuf à toujours la cote auprès des acheteurs. Raréfaction du foncier, hausse des taux d’intérêts bancaires, crise des matériaux à l’échelle mondiale, etc. Les causes de l’augmentation des prix de l’immobilier neuf sont nombreuses. Malgré cela, l’intérêt des Français pour l’achat d’un appartement neuf, reste fort, aussi bien à Paris qu’en province. Aides pour l’achat d’un appartement neuf (PTZ, PSLA), dispositif pour investir dans un programme immobilier neuf (loi Pinel)… Retrouvez notre tour d’horizon du marché immo neuf 2022 et ses tendances pour les années à venir.

Des Français prêts à faire des concessions pour acheter dans l’immobilier neuf

Avec le grand Paris express en région Île-de-France, le quartier confluence à Lyon ou encore l’éco-quartier des Fabriques à Marseille, les grandes villes évoluent. Elles créent de nouveaux espaces de vie et de nouvelles opportunités pour acheter dans l’immobilier neuf.

Quelles sont les tendances du marché immobilier neuf en 2022 ?

Quelles sont les tendances du marché immobilier neuf en 2022 ?

 

Une étude Opinionway a récemment montré que, malgré les tensions du marché immo neuf, l’intérêt des Français pour l’achat d’un appartement neuf n’a pas faibli. Bien au contraire, la tendance serait même plutôt à la hausse. En effet, beaucoup de ménages seraient prêts à réduire leur surface habitable. D’autres envisagent d’augmenter leur rayon de recherche pour acheter dans un programme immobilier neuf.

Un choix d’autant plus intéressant que les conditions d’achat pour devenir propriétaire d’un appartement neuf se sont durcies ces dernières années. Ces concessions démontrent que le neuf a toujours la cote. Elles expliquent également pourquoi les prix de l’immobilier neuf continuent d’augmenter. Et, cela aussi bien dans les grandes métropoles que dans les villes moyennes.

Des conditions d’achat plus dures et une conjoncture compliquée pour l’immobilier neuf

Ces derniers trimestres, les conditions d’achat pour devenir propriétaire d’un appartement neuf se sont durcies. D’abord, les conditions bancaires avec la hausse des taux d’emprunt immobilier. Une hausse annoncée depuis plusieurs années déjà. Pour autant, elle demeure mesurée (+1,37% en moyenne), limitant ainsi les fluctuations du marché de l’immobilier neuf.




Plus impactant, la raréfaction des terrains constructibles. Depuis les années deux-mille, dans les grandes villes de France, les terrains constructibles se font de plus en plus rares et les prix de foncier augmentent. Pour répondre à la demande et surtout à la nécessité de construire des logements, de nombreuses friches industrielles ont été réhabilitées. On a créé ainsi de nouveaux quartiers écoresponsables.

C’est le cas notamment du quartier Confluence à Lyon où de multiples programmes neufs ont été construits. Un quartier aujourd’hui coté qui accueille de diverses infrastructures comme le tramway ou le pôle de loisirs et de commerces Confluence.

À la raréfaction des terrains constructibles sont venus s’ajouter ces dernières années les normes de construction. Les bases, posées par la RT2005 puis la RT2012, ont depuis évoluées et donné forme à la RE2020 (Réglementation Environnementale 2020). Pour autant, son application a été retardée par la crise sanitaire.

Les exigences pour construire des bâtiments passifs et le recours à des matériaux moins énergivores augmente de fait le coût de construction d’un programme immobilier neuf. Avec pour conséquence, des prix de vente à la hausse des appartements neufs. Enfin, plus récemment, la situation internationale a fortement affecté les prix et les délais de construction d’un programme immobilier neuf. En effet, la crise de Covid-19 et la guerre en Ukraine ont entrainé de fortes tensions sur les marchés internationaux. Une tendance déjà observée l’année dernière sur le marché du neuf.

Des acheteurs prêts à acheter plus loin et au vert

La tendance lors dernières années était à l’achat dans les grandes villes de France. Or, la crise sanitaire et plus particulièrement les confinements successifs ont changé les attentes des Français. Les Français rêvent désormais d’espaces, de verdure à proximité et de jardins.

En effet, ils souhaitent vivre dans des logements avec extérieur, des maisons neuves en périphérie plutôt que des appartements neufs en ville. Les rez-de-jardin, autrefois boudés par les acheteurs, ont de nouveau la cote. D’ailleurs, ils sont recherchés comme les toits-terrasses en dernier étage.

Pour autant, ce mouvement vers l’extérieur des grandes villes a entrainé des augmentations de prix dans toutes les périphéries des métropoles françaises. D’aucuns n’hésitent pas à acheter à une heure des grandes villes pour gagner en surface et en confort. Si la tendance s’est stabilisée durant les derniers mois, le changement devrait s’inscrire et se poursuivre dans la durée.

Immobilier neuf : un marché soutenu par les investisseurs

Dans de nombreuses villes de France, le marché immobilier est soutenu par les investisseurs. Pour l’achat d’un appartement neuf, des dispositifs fiscaux, comme la loi Pinel, incitent les investisseurs à acheter dans le neuf. En effet, ils bénéficient ainsi d’une réduction d’impôt dont le taux varie en fonction de la durée de location.

L’objectif de ces dispositifs fiscaux est de répondre à la demande locative sur les marchés à forte tension et d’encadrer les loyers en imposant un plafond de location. Ainsi, la loi Pinel permet de soutenir le secteur de l’immobilier tout en visant les objectifs de construction de logements neufs fixés par l’état.

Parmi les villes les plus prisées pour investir en France, on retrouve Lyon, Paris et Marseille. Ces grandes villes ont l’avantage d’offrir une demande locative constante et des infrastructures valorisantes. Cela est possible, notamment, grâce aux transports en commun comme le RER, le métro ou le tramway.

Enfin, ce trio est complété par les villes universitaires, comme Montpellier ou Toulouse, et par les villes à forte valeur patrimoniale comme Nice ou Annecy. Chaque année, des villes, dont la rentabilité locative varie en fonction de l’offre et de la demande, finissent de compléter une offre de logement de neuf idéale pour investir en loi Pinel.

Des aides à l’accession pour devenir propriétaire de son logement neuf

Pour les ménages qui souhaitent devenir propriétaires d’un logement neuf, des aides à l’accession sont disponibles comme le PTZ ou le prêt à taux zéro. En cela, ces prêts aidés permettent d’acheter un appartement neuf en bénéficiant de conditions d’achat favorables.

Toutefois, ces aides sont généralement soumises à des plafonds de revenus et à des conditions familiales. Elles visent notamment à aider les primo-accédants à devenir propriétaires. D’autres prêts conventionnés, comme le PLSA (Prêt Social Location Accession) existent pour financer une acquisition dans un programme neuf.

Étiquettes:
nv-author-image

Rédaction Monimmeuble

Mon immeuble, le magazine en ligne de la copropriété à destination des copropriétaires et des professionnels de l’immobilier. Un site d’actualités immobilières et d’informations pratiques pour vous aider à bien gérer votre patrimoine dans un esprit de convivialité.

Laisser un commentaire