Aller au contenu

Immobilier

Immobilier Lille et sa périphérie : les prix continuent de grimper

Les prix de l’immobilier à Lille poursuivent leur hausse

À seulement deux heures et demie de Paris, Lille est une ville qui attire de plus en plus d’acheteurs. Les étudiants comme les entreprises y affluent, séduis par son fort dynamisme et ses prix encore attractifs. Désormais, ce marché immobilier de Lille, en forte croissance, ne répond plus à la demande de logement. Aussi, les prix s’envolent depuis trois ans (+19,9 %). D’ailleurs, la périphérie n’est pas en reste et certaines villes gagnent en attractivité.

Immobilier à Lille : un marché tendu en très forte croissance

La capitale des Flandres est réputée pour sa vitalité économique et son foisonnement culturel. Par ailleurs, si l’on considère la Métropole européenne de Lille (MEL), elle se place en 4e position par sa taille derrière Paris, Lyon et Marseille.

En effet, la MEL regroupe quatre communes : Lille, Roubaix, tourcoing et Villeneuve d’Ascq. Ce qui correspond au total à plus de 60 000 habitants. Ainsi, rien que pour Lille, la ville s’étend sur 35 km2 et recense 233 098 habitants.

Lille attire tout particulièrement les étudiants

Il faut savoir que Lille attire tout particulièrement les étudiants. Puisque la ville compte près de 80 établissements d’enseignements supérieurs. Ainsi, elle est devenue en quelques années, la 3e ville étudiante sur le territoire. Or, cette population jeune recherche des logements à louer et surtout des appartements de petites surfaces.

Lille accompagne les entreprises dans leur développement

Saviez-vous que 31% des PME basées en Île-de-France ont déjà au moins un bureau en régions. L’objectif visé consiste principalement à capter une nouvelle clientèle (67%) et à profiter d’un nouveau bassin d’emploi (27%).

Du côté des salariés, le confinement lié à la crise sanitaire a fortement incité les cadres franciliens à un changement de mode de vie. En effet, à l’été 2021, ils étaient 82% à vouloir quitter Paris. Ainsi, parmi les zones géographiques les plus recherchées, Lille détient la première position (33%). Suivent : Aix-Marseille (24%), Bordeaux (22%), Nantes (16%) et Lyon (12%),

En effet, Lille attire les entreprises, car elle valorise et encourage l’innovation. On y trouve le Centre Euratechnologie : le premier incubateur de startups en France. Il regroupe en son sein plus de 500 entreprises et leurs collaborateurs. Qui d’ailleurs sont souvent recrutés parmi les étudiants des grandes écoles lilloises. L’immobilier à Lille intéresse ces jeunes actifs qui cherchent aussi à se loger. Et, pourquoi pas à acquérir un appartement avec une grande terrasse ou une maison avec un jardin.




C’est pourquoi, l’arrivée en masse des étudiants comme des entreprises et de leurs salariés a accentué fortement le besoin en logement. Que ce soit pour de l’acquisition immobilière ou de la location. De fait, cette situation de l’immobilier à Lille a développé des opportunités pour les investisseurs professionnels.

Puisque, le rendement locatif brut moyen dépasse celui des autres métropoles en 2021. Il est de 4,81% à Lille. Et, à titre de comparaison, il est respectivement de 4,65% à Nantes, 3,64% à Bordeaux et de 3,04% à Paris. Pour autant, cet afflux a une incidence directe sur la diminution du stock de biens proposés à la vente.

Les prix de l’immobilier à Lille poursuivent leur hausse

Sur les derniers mois, on observe une baisse de près de la moitié des biens à vendre. En même temps, les prix continuent leur progression. Sur l’année 2021, les prix ont augmenté de +5,6 % à Lille intramuros. Or, sur le premier trimestre 2022, la hausse est de 3,4 %. On avoisine désormais les 4 000 euros du m2.

Les prix de l’immobilier à Lille poursuivent leur hausse

Les prix de l’immobilier à Lille poursuivent leur hausse

 

De surcroit, le constat est identique en termes de progression sur la métropole avec des prix toutefois plus raisonnables. Puisque l’on est autour de 2 694 € du m2. Sans nul doute, cette évolution exprime le dynamisme du marché immobilier de Lille et de sa périphérie. Aussi, en seulement trois ans, les prix ont connu une hausse de +19,9% !

Lille centre et le Vieux Lille sont les quartiers les plus demandés

Bien entendu, Lille centre et le Vieux Lille sont les quartiers les plus demandés. Et, leur côte ne cesse de grimper sur le marché immobilier de Lille. Aussi, en 2021, pour acheter un appartement dans le centre, il fallait compter 4 498 euros par m2. Mais, pour le vieux Lille, on dépasse les 5 000 euros !

Les villes aux alentours de Lille sont de plus en plus recherchées

De sorte que les acheteurs cherchent de plus en plus dans les villes aux alentours de Lille. Ils souhaitent ainsi obtenir plus d’espaces avec un extérieur. D’ailleurs, certaines villes de la périphérie, bien desservies par le réseau de transports en commun, sont en pleine expansion. Ainsi, trois communes sont particulières appréciées et voient leurs prix s’envoler (+10,4 % en deux ans). Il s’agit de : Lambersart (2 981 €/m2), Croix (2 612 €/m2 et Villeneuve-d’Ascq (2 592 €/m2).

Alors que la tension immobilière dans la métropole lilloise risque de perdurer, les prix devraient poursuivre leur croissance dans les prochains mois. Aussi que cela soit pour se loger ou pour réaliser un investissement locatif, les biens se font rares. Il devient alors indispensable de s’adresser à des professionnels de l’immobilier de Lille ayant une bonne connaissance du marché local. D’autant plus, si vous recherchez de belles opportunités en périphérie. Par exemple, n’hésitez pas à contacter directement une agence immobilière à Villeneuve d’Ascq. Vous serez accompagné au plus près de vos besoins grâce à une parfaite connaissance du marché immobilier local.

Étiquettes:
nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre fondatrice de la Fédération Française de l'Immobilier sur Internet (F.F.2.I.) www.ff2i.org et membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.

Laisser un commentaire