Immobilier 2020 : une année résiliente selon les Notaires de France

Immobilier 2020 : une année résiliente selon les Notaires de France

Les Notaires de France dévoilent le Bilan Immobilier 2020 et les premières tendances pour 2021. Les transactions réalisées enregistrent une baisse de 5 % sur un an. Toutefois, le prix des appartements en France métropolitaine continuent de progresser (+ 6,5 % sur un an). 2020 serait donc une année résiliente pour l’immobilier…

Immobilier 2020 : le bilan des transactions

À fin septembre 2020, on compte 990 000 transactions réalisées au cours des douze derniers mois en France. Soit une baisse de 5% en un an. La baisse constatée depuis juin 2020 continue de s’accentuer (-0,7% sur un an à fin juin, -3,7% à fin juillet, -4,6% à fin août et -5,0% à fin septembre).

Fissure immeuble – Acces BTP – 728×150
Immobilier 2020 - les volumes de transactions

 

Nul doute que dans le contexte sanitaire et économique actuel, l’attentisme reste de mise. Tant bien que mal, les ventes en cours ont pu se concrétiser. Il faut souligner que les avant-contrats restent à un bon niveau. Notamment pendant le mois du second confinement de novembre. Les volumes devraient se maintenir pendant les trois premiers mois de l’année.

Heureusement, nous n’avons pas vécu un effondrement des transactions de la seconde vague. Le marché semble avoir assez bien résisté en retrouvant une dynamique stable, à un haut niveau. Par rapport à 2008, le marché immobilier 2020 dans l’ancien s’est montré particulièrement résilient. Globalement, le marché a en partie absorbé le creux pour retrouver une dynamique classique.

Projections sur la fin de l’année

Pour les projections en volumes à fin décembre, deux hypothèses seraient envisageables :

  • Les volumes de transactions se maintiennent dans les mêmes proportions que 2019. On peut se projeter sur un volume autour de 980-990 000 ventes fin 2020. Soit une baisse d’environ 8 % en un an.
  • Dans l’hypothèse d’une baisse plus marquée de 20% des volumes sur les dernières semaines de l’année, l’année se terminerait à 960-970 000 ventes. À noter que selon la première estimation de l’Insee, le PIB français se contracterait de 9 % en 2020.

Les prix de l’immobilier 2020

Les prix des appartements anciens ont augmenté de 6,5 % sur une année. Notons que cette hausse est quasi-similaire en Île-de-France (+ 6,6 %) et en province (+ 6,5 %).

Immobilier 2020 - prix des appartements anciens

 

Les projections pour le 4e trimestre 2020 laissent présager de la poursuite de la hausse. Elle sera légèrement plus prononcée en Province qu’en Île-de-France : France métropolitaine + 6,6 %, Province + 7,1 %, Ile-de-France + 6,1 %.

À fin janvier 2021, les projections indiquent des évolutions sur un an de + 5,8 % pour la France métropolitaine, + 6,8 % pour la Province et + 4,6 % pour l’Île-de-France.

Par ailleurs, l’analyse des Notaires portent aussi sur les prix au m² médian et l’évolution sur un an des appartements anciens dans les principales communes de France. Les prix au m² médians sont compris entre 1 000 € à Saint-Étienne et jusqu’à 10 640 € à Paris.

  • 2 villes à moins de 2 000 € le m² : Saint-Étienne et Le Havre.
  • 4 villes avec un prix au m² compris entre 2 100 € et 2 200 € : Orléans, Reims, Toulon et Dijon (ces villes oscillaient entre 2 000 € et 2 100 € il y a 1 an).
  • 4 villes supérieures à 4 000 € le m² ou plus : Paris, Lyon, Bordeaux et Nice (même 4 villes qu’en 2019 en tête du classement).

À savoir, sur les 18 villes étudiées, les Notaires n’ont observé aucune baisse des prix sur un an. Ainsi donc, les évolutions annuelles sont comprises entre +2% et +14%.

 

Les villes de Bordeaux, Toulon, Grenoble et Nice enregistrent les hausses les plus modérées (<5%). À l’inverse, les hausses les plus significatives sont constatées à Lyon, Nantes et Rennes (supérieures à 10%). Ces 3 villes faisaient déjà partie l’an dernier des villes ayant le plus progressé en un an.

Immobilier 2020 : un pouvoir d’achat en diminution

En moyenne, sur la base d’une mensualité de 800 € /mois pendant 20 ans et sans apport, vous pouvez financer en 2020, une surface de 55 m2 pour un appartement ancien. Cette surface finançable est une moyenne sur la France entière. Les taux de crédit utilisés sont ceux de la Banque de France : 1,27 % pour 2019 et 1,3% pour 2020.

 

Toutefois, parmi les 18 plus grandes villes de France, la moitié offrent une surface supérieure à la moyenne nationale. À noter le cas particulier de Saint-Étienne, qui se distingue avec une surface nettement supérieure de 159 m². Pourtant, elle connaît le plus fort recul (-13%) comparé à 2019. Aucune hausse du pouvoir d’achat n’est constatée parmi ces communes.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)