Travaux

Entreprises artisanales du bâtiment : la conjoncture du 3e trimestre 2021

11 novembre 2021

Entreprises artisanales du bâtiment

La CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) a publié l’évolution de l’activité au 3e trimestre 2021. Celle-ci enregistre une hausse d’activité de +4 % par rapport au même trimestre 2020. Les entreprises artisanales du bâtiment ont, en effet, profité d’un plus grand marché, grâce notamment au dynamisme de l’entretien-rénovation.

Une hausse de l’activité des entreprises artisanales du bâtiment

Par rapport au 3e trimestre 2019, les entreprises artisanales du bâtiment enregistrent +2,2 % de croissance de leur activité. Année après année, le marché de l’artisanat du bâtiment continue donc de progresser.

ZEPLUG 2022 (924×200)
Activité des entreprises artisanales du bâtiment au 3e trimestre 2021

 

En effet, cette évolution est surtout liée au dynamisme de l’activité en entretien-amélioration (+5 % en construction neuve et +5,5 % en rénovation énergétique des logements). Par ailleurs, l’activité en entretien-rénovation continue de profiter d’un grand stock de chantiers. De plus, il existe encore une importante demande des ménages :

  • bénéficiaires de l’aide MaPrimeRénov’ ;
  • disposant de l’épargne cumulée durant les confinements et les restrictions sanitaires.

Ainsi, la croissance de l’activité des entreprises artisanales du bâtiment est évaluée à +12,2 % ces 12 derniers mois.

L’activité de l’artisanat du bâtiment plus modérée sur la construction neuve

Le segment de la construction neuve est relativement stagnant au 3e trimestre 2021, avec une légère hausse de +2,5 %. Cette situation s’explique par la diminution des mises en chantier enregistrées à la fin de 2020 dans les maisons individuelles.

En effet, le nombre de logements autorisés à la construction a augmenté de +13,5 % sur douze mois (de septembre 2019 à août 2020). Les entreprises artisanales du bâtiment enregistrent ainsi 54 000 logements supplémentaires autorisés à la construction.

Sur la même période, le volume de logements mis en chantier a également progressé de +7,4 %. Il est à 386 300, avec donc 26 600 logements mis en chantier supplémentaires enregistrés sur douze mois.

Ces légères hausses sont liées au fait que la période analysée de septembre 2019 à août 2020 comprenne le premier confinement. Ce dernier a été ponctué par la baisse importante des autorisations de construction. Ainsi, l’ouverture de nombreux chantiers a dû être reportée à cause des restrictions sanitaires.

L’emploi et l’activité régionale des entreprises artisanales du bâtiment

Le volume de l’emploi dans le BTP a connu une croissance de +3,8 % sur douze mois. 54 200 emplois de plus ont été enregistrés du 2e trimestre 2020 au 2e trimestre 2021. En effet, le volume d’emplois salariés dans la construction reste plus élevé que son niveau d’avant crise sanitaire.

Une hausse de +4,5 % est constatée en comparaison à la fin de 2019. 64 600 emplois supplémentaires ont été comptabilisés. Notons d’ailleurs que 14 % des entreprises artisanales du bâtiment envisagent de recruter des salariés supplémentaires, contre seulement 4 % auparavant. Ces perspectives d’embauche sont liées à des remplacements (CDD, départ en retraite, etc.) et à l’accroissement de l’activité.

“ Nous estimons que le secteur de l’artisanat du bâtiment devrait créer environ 26 000 emplois cette année. Nous restons cependant attentifs à l’augmentation des prix des matériaux et sommes régulièrement en contact avec le ministère de l’Économie pour ce qui concerne les difficultés d’approvisionnement que nous rencontrons depuis plusieurs mois.” – Jean-Christophe Repon, Président de la CAPEB.

Concernant l’activité régionale des entreprises artisanales du bâtiment, elle a évolué de manière homogène durant l’été. Une croissance de +3 % à +5,5 % a été enregistrée. Les progressions diffèrent d’une région à l’autre. La région Île-de-France présente, par exemple, une hausse moins importante de +3 %. En revanche, les Hautes-de-France affichent une évolution remarquable de +5,5 %, contre +5 % pour la Bretagne et le Centre-Val de Loire.

Inscription NL MI (924×200)
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (924×200)
Guide des Pros (924×200)
Chaîne Youtube (924×200)
Guide des jurisprudences (924×200)

Laisser un commentaire

nv-author-image

Isabelle DAHAN

Rédactrice en chef de Monimmeuble.com. Isabelle DAHAN est consultante dans les domaines de l'Internet et du Marketing immobilier depuis 10 ans. Elle est membre fondatrice de la Fédération Française de l'Immobilier sur Internet (F.F.2.I.) www.ff2i.org et membre de l’AJIBAT www.ajibat.com, l’association des journalistes de l'habitat et de la ville. Elle a créé le site www.monimmeuble.com en avril 2000.