Energie : La hausse des prix oblige les Français à réduire leur confort

Energie : La hausse des prix oblige les Français à réduire leur confort
https://fr.eni.com

Face à la hausse des prix de l’énergie, Eni Gas & Power France, fournisseur de gaz et d’électricité, a interrogé* les Français sur leurs attentes et sur les gestes à adopter au quotidien.

Les Français, plus attentifs à leur consommation d’énergie

51% des Français sont plus vigilants à leur consommation d’électricité et 50% sur leur consommation de gaz, face à la hausse des prix de l’énergie. L’énergie devient de plus en plus chère au point que cela a des conséquences sur le quotidien des Français. En effet, plus de 50% des sondés ont réduit leur consommation et plus d’un quart a baissé la température du chauffage. Cependant, cela ne les amène pas à choisir un autre fournisseur pour autant, puisque seuls 10% des sondés ont changé de fournisseur d’électricité et 13% de fournisseur de gaz naturel.

Côté environnement, seulement 34% des sondés sont prêts à payer plus cher pour bénéficier d’une offre verte, c’est-à-dire une offre permettant de limiter l’impact de sa consommation sur l’environnement.

Concernant les économies d’énergie, 60% des sondés déclarent y être sensibles au point de réduire un peu leur confort. Pour réduire leur consommation, les Français adoptent des gestes simples, comme mettre des ampoules basse consommation (pour 55% d’entre eux) ou encore baisser le chauffage et la climatisation (pour 43% d’entre eux). Ces gestes sont vus comme faciles à mettre en œuvre pour 84% des sondés et efficaces pour 81% d’entre eux.

Se réchauffer autrement… 86% des personnes interrogées préfèrent se réchauffer avec une boisson chaude, quand 37% préfèrent se faire des câlins et 37% utiliser une bouillotte. Et s’ils pouvaient récupérer l’énergie produite par une activité quotidienne ? 39% seraient prêts à le faire en pédalant, 35% en faisant le ménage et 13% en dansant.

Les attentes des consommateurs vis-à-vis de leurs fournisseurs d’énergie

76% des Français estiment que c’est le rôle de leur fournisseur de proposer des solutions pour limiter la répercussion de la hausse des tarifs et 73% s’attendent à une remise supplémentaire en ayant les deux énergies chez le même fournisseur.

Les aides financières aux travaux de rénovation ont pour 57% des Français interrogés, une grande importance. La faible connaissance des aides (32% des sondés n’ont jamais entendu parler des CEE) explique que seuls 26% des ménages ont fait des travaux de rénovation énergétique dans leur habitation au cours des deux dernières années or 59% déclarent que le dispositif des CEE les inciterait à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

* Sondage Ifop réalisé pour Eni en février 2017 auprès de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Source : https://fr.eni.com