Efficacité énergétique : décryptage de la directive européenne

Efficacité énergétique : décryptage de la directive européenne

Depuis octobre 2020, les pays membres de l’Union Européenne doivent s’adapter à une nouvelle réglementation. En effet, la directive européenne sur l’efficacité énergétique (DEE) vise à baisser la consommation d’énergie et d’eau dans les immeubles. Pour rappel, le secteur du bâtiment est l’un des plus polluants. Il produit 25% du gaz à effet de serre en France.

Appliquer des méthodes de relevé plus modernes pour une meilleure efficacité énergétique

La directive européenne sur l’efficacité énergétique vise à faire disparaître les relevés dits “visuels”. En effet, ce procédé obligeait le technicien à se rendre sur place pour relever les compteurs d’eau ou de chauffage. Or, désormais une autre méthode de relevé s’avère plus efficace et moins contraignante. Il s’agit de la télérelève.

Inscription NL MI 728×150

Cette méthode fonctionne par émissions radio. Les données sont recueillies automatiquement par un concentrateur. Celui-ci les transmet alors au prestataire du service. Ainsi, les occupants n’ont plus besoin d’être présents lors de la relève des compteurs. D’ailleurs, ils n’ont plus besoin non plus de saisir leur consommation pour la transmettre.

Cette méthode va se propager afin d’améliorer l’efficacité énergétique des immeubles. Puisque depuis le 25 octobre 2020, les nouveaux compteurs de chauffage, de climatisation et d’eau chaude sont obligatoirement dotés de la télérelève.

Dès 2027, c’est l’ensemble du parc de compteurs en chauffage, d’eau chaude et climatisation qui sera en télérelève.

En plus d’être plus pratique, cette méthode permet d’améliorer la quantité et la qualité de l’information transmise. Ce qui permet aux résidents d’avoir accès à des indicateurs afin de piloter au plus juste leur consommation.

efficacité énergétique - décryptage ista
Source : www.istablog.fr

L’efficacité énergétique passe par une information transparente et régulière

Désormais, les résidents et copropriétaires doivent avoir accès à l’information de leur consommation deux fois par an. Que ce soit pour la consommation d’eau chaude sanitaire, de chauffage et la climatisation. De son côté, le gestionnaire de copropriété doit également leur transmettre une note d’information annuelle des consommations. En principe, il le fera en même temps que la convocation à l’assemblée générale.

À savoir, au 1er janvier 2022, l’évaluation des consommations devra être mise à disposition tous les mois.

En effet, il est important d’avoir connaissance de sa consommation réelle avec des chiffres précis pour faire des économies d’énergie et tendre vers une meilleure efficacité énergétique. Pour le chauffage, on peut par exemple mesurer la consommation réelle grâce aux compteurs individuels. Pour ce faire, on va positionner des répartiteurs de frais de chauffage dans chaque pièce. On pourra également installer des compteurs d’énergie thermique dans chaque logement.

Pour en savoir plus sur le choix des appareils en fonction de la configuration de mon logement : https://www.ista.com/fr/chauffage/individualisation/

L’ensemble de ces informations de consommations seront consultables en ligne sur une plateforme sécurisée. Les abonnés auront donc une visibilité totale de leur consommation.

Des évolutions qui vont dans le bon sens

La DEE est donc une bonne nouvelle pour les occupants. Ils auront accès à plus d’informations et pourront ainsi trouver des pistes pour faire des économies d’énergie. De plus, ils ont la garantie d’une répartition équitable des charges de chauffage collectif. Cela grâce à l’individualisation des frais de chauffage.

Toutefois, pour les syndics de copropriété, ces mesures nécessitent une adaptation pour se mettre en conformité. En contrepartie, ces changements facilitent la gestion des immeubles au quotidien. Plus besoin de donner l’accès de la copropriété aux techniciens. De même, le résident n’a plus besoin d’être présent pour la relève. Enfin, on observe moins de litiges grâce à la relève automatique des compteurs.

À partir du suivi régulier des consommations, les copropriétaires sont alertés en cas de consommation anormale ou de fuite d’eau. Ces indicateurs permettent aussi de paramétrer des objectifs de consommation pour une plus grande efficacité énergétique. Une fois en place, cette modernisation des services est bénéfique pour tous !

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Bonnes vacances 2021