Déménagements Parisiens : Movinga dévoile son classement par arrondissement

Déménagements Parisiens : Movinga dévoile son classement par arrondissement
www.movinga.fr

En analysant les déménagements réalisés dans Paris intra-muros depuis l’été 2015, Movinga a réalisé une étude sur les tendances de la mobilité parisienne avec un classement des arrondissements qui ont connu le plus de déménagements.

1ère plateforme de déménagements en ligne en France, Movinga compte, depuis sa  création en 2015, plus de 3000 déménagements en Île-de-France.  Si trouver  un  nouveau logement à Paris peut vite devenir un véritable casse-tête, la capitale reste très dynamique en termes de changements de domicile.

Pour trouver un logement plus grand ou pour se rapprocher de son lieu de travail, les raisons sont nombreuses pour changer d’appartement pour les 2 millions de parisiens.

Pour comprendre le marché à Paris, Movinga dresse le classement des arrondissements les plus dynamiques de la capitale. C’est le 3ème arrondissement qui prend la tête du classement avec le plus de déménagements et d’emménagements parmi ses voisins. Suivi par le 2ème, le 4ème, et le 8ème arrondissements, ces arrondissements sont ceux qui regroupent pourtant le moins de logements, et donc le moins d’habitants.

« Paris est une ville dynamique et très changeante du point de vue du marché de l’immobilier avec un nombre de transactions progressant toujours plus vite. Au cours du premier trimestre 2017, plus de 10000 appartements ont été vendus à Paris contre 6000 l’an dernier à la même période. Les derniers événements politiques  (Brexit, élections américaine et française) ont entraîné de nouveaux flux dans la capitale, notamment venant d’étrangers qui ont décidé d’investir dans la capitale. Chez Movinga, sur la base des déménagements que nous réalisons depuis 2 ans dans capitale, nous nous sommes penchés sur une cartographie de Paris, mettant en avant les arrondissements parisiens où l’on observe le plus de mouvement en terme de déménagement », explique Finn Hänsel, Directeur Général de Movinga.

À l’inverse, les 19ème, 18ème et 20ème arrondissements sont les moins dynamiques de la capitale. Ce manque de dynamisme peut s’expliquer par les bas prix pratiqués pour un appartement avec en moyenne 28€/m2 pour le 19ème et 30€/m2 pour le 18ème et 20ème arrondissement, encourageant les habitants à  rester dans leurs logements.

L’étude montre également que certains quartiers se démarquent par leur attractivité. C’est le cas du 4ème qui détient une hausse de 141%. Le 15ème et le 9ème arrondissements figurent également dans le top 3 des arrondissements en termes d’emménagement avec respectivement une hausse de 20% et 6%. Parmi les arrondissements où l’on observe le plus de déménagements, figurent le 8ème, le 7ème, le 10ème et le 20ème arrondissements.

En  analysant l’ensemble des déménagements et emménagements effectués par  Movinga dans la région parisienne ces deux dernières années, l’étude prouve également une tendance des parisiens à quitter la capitale. Effectivement, le taux total du dynamisme de déménagement s’avère être plus élevé que celui des emménagements.

« À l’achat ou à la location, le prix de l’immobilier parisien a continué de  flamber ces derniers mois, redessinant peu à peu la carte de Paris. Certains quartiers comme Saint-Germain-des-Prés ou le 8e arrondissement sont devenus peu à peu inabordables, poussant les gens à déménager dans les quartiers du Marais ou du 9e arrondissement », ajoute Enguerrand Jacquillat, Directeur des opérations et responsable du marché France pour Movinga.

*Classement par arrondissement des déménagements parisiens : L’étude repose sur les plus de 3000 déménagements et  emménagements réalisés par Movinga en Île-de-France et l’analyse de ceux-ci par arrondissement au cours de ces 2 dernières années.

Source : www.movinga.fr