Demande de crédit immobilier : une baisse de 50% durant le confinement

Demande de crédit immobilier : une baisse de 50% durant le confinement

Le courtier en crédit CAFPI observe une baisse de plus de 50 % de la demande de crédit immobilier entre mars et mai 2020. Une perte sèche de l’activité due à la période de confinement. À quoi peut-on s’attendre au second semestre ? Une reprise, un rattrapage, rien n’est moins sûr !

URMET 2020 – Bannière 1

La demande de crédit immobilier en baisse

Le confinement n’est pas sans conséquences… Entre le mois de mars et mai 2020, la demande de crédit immobilier accuse une baisse de plus de 50 %. Coup dur pour le secteur immobilier, la crise liée au Coronavirus a fortement durci les conditions d’accès au crédit. Ce qui représente une perte sèche de deux mois d’activité sur le premier semestre.

Par ailleurs, les taux de crédit immobilier, très bas, peuvent avoir un effet néfaste. En effet, ils font baisser le taux d’usure. Ce qui a pour conséquence directe d’exclure de nombreux acheteurs pourtant solvables. De plus, de nouveaux critères du HCSF viennent durcir les conditions d’accès au crédit. Aussi, le taux d’accord de crédit a perdu 10 points en seulement un an.

« Les profils les plus touchés sont les primo-accédants sans apport, les investisseurs endettés au-delà de 33% et les seniors. Et ce, à cause du surcoût de l’assurance » – Philippe Taboret, Directeur général adjoint de CAFPI.

Des taux de crédit immobilier stabilisés

L’année 2019 atteignait sans conteste des records pour le crédit immobilier, mais c’était sans compter l’arrivée de la pandémie mondiale. Depuis, les taux de crédit immobilier se sont stabilisés. Si l’on prend pour exemple, une durée de crédit sur 20 ans, le niveau des taux moyens pour le mois de juin est similaire à celui de l’an passé. En effet, il se situe autour de 1,05 %.

 

baromètre-taux-crédit-OAT-marché-immo-immobilier-cafpi-monimmeuble
Evolution des taux sur un an

 

Ces taux qui restent bas continuent de profiter aux ménages qui peuvent ainsi poursuivre leurs projets immobiliers. D’ailleurs, la stabilisation des indicateurs (OAT, Euribor) présage des taux de crédits immobiliers attrayants jusqu’à la fin de l’année.

Un tiers de la production en moins

Malgré une reprise d’activité rapide du marché immobilier à la sortie du confinement… Les professionnels de l’immobilier auront tout de même perdu deux mois d’activité.

D’ailleurs, la chute de la demande de crédit immobilier cumulée à la hausse des refus de crédits se répercute sur la production du semestre suivant. Cela est dû aux délais enregistrés entre la négociation du crédit et la mise à disposition des fonds. C’est pourquoi, il est plus que probable d’observer une baisse d’un tiers de la production au deuxième semestre 2020 par rapport à l’an dernier.

 

baisse-demande-de-crédit-immobilier-immo-production-semestre-2020-cafpi
Prévision de production de crédit immobilier en Mds d’€

 

“Il faut lever les contraintes issues des critères du HCSF et suspendre, au moins temporairement, le taux d’usure. Sans quoi il ne sera pas possible de relancer complètement la machine.” – Philippe Taboret.

Plan de relance : un soutien au marché immobilier

Suite à ce constat, il est possible que la seconde partie de l’année soit compliquée pour le marché immobilier. C’est l’analyse des experts en crédit CAFPI qui par ailleurs nous alertent sur la situation à venir.

Si rien n’est fait, le premier semestre 2021 risque d’être catastrophique. Le marché risque alors de descendre à 60 milliards d’euros de production contre 90 milliards l’an passé…

Il est primordial pour l’ensemble du marché immobilier de mettre en place un plan de relance avec le concours des grandes instances. À noter, ce plan de relance passera par l’adoption du Projet de Loi de Finances 2021. Aussi, il prendra en compte le retour ou l’amélioration des mesures éventuelles comme l’élargissement du PTZ neuf et ancien. Enfin, le retour de l’APL accession et la pérennisation du PINEL permettraient de simplifier l’accès au logement au plus grand nombre.

Souhaitons que ces actions redonnent l’impulsion nécessaire au marché immobilier et permettent de reconquérir la confiance des acheteurs et des vendeurs…

Guide des Pros 2020 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support