Déchets ménagers : Comment adopter les bonnes pratiques ?

Déchets ménagers?: comment adopter les bonnes pratiques ?

La gestion des déchets doit être au cœur de la préoccupation de chaque foyer. La surconsommation entraîne une pollution massive avec des effets destructeurs sur l’environnement. L’obligation de tri a déjà porté ses fruits, mais la route est encore longue ! Adoptons les bonnes pratiques pour réduire nos déchets ménagers…

Inscription NL MI 728×150
Salon de la Copro
URMET 2020 – Bannière 1

Les impacts dévastateurs de la surconsommation

Il est important de prendre conscience de l’impact de la surconsommation. L’Ademe a publié une étude sur les équipements fréquemment utilisés et leur consommation en CO2. Les chiffres sont explicites. Un lave-linge d’une capacité de 7 kg produit chaque année plus de 50 kg de gaz carbonique. Une gazinière dégage plus de 45 kg de CO2…

Dans le secteur du textile, les résultats sont encore plus alarmants. En effet, la fabrication à l’année d’un manteau génère 90 kg de gaz CO2, plus de 50 kg pour une robe en coton et en polyester. Sans nul doute, l’émission de dioxyde de carbone dégrade notre écosystème. Les déchets ménagers sont aussi responsables de la pollution de l’air, de la mer et du sol. Les effets sont néfastes pour notre santé.

C’est pourquoi chaque ménage a une part de responsabilité dans cette lutte contre la pollution.

déchets ménagers - bouteille plastique

Pourquoi faut-il réduire la quantité de nos déchets ménagers ?

Nous devons éviter de produire des déchets en grande quantité par une évaluation plus juste de nos besoins. Cela reste encore difficile à mesurer notamment pour la consommation alimentaire. Toutefois, cette prise de conscience répond à un enjeu à la fois sanitaire, environnemental, climatique et économique. En effet, on observe une diminution des matières premières naturelles.

En 2016, la quantité de déchet atteint 4,6 tonnes par habitant. Désormais, on parle de préservation de notre planète pour les générations futures. Alors que la pollution est responsable de la diminution de l’espérance de vie. Il est urgent d’agir ! Chacun à son échelle peut participer à ce mouvement. Aussi, une première étape déterminante peut consister à diminuer ses déchets ménagers. Comment s’y prendre ?

Connaître les règles du tri

Le tri sélectif peut paraître anodin, mais il est nécessaire pour réduire ses déchets. À ce propos, le ministère de la Transition Écologique, souligne l’importance de suivre les indications fournies par la commune.
On peut distinguer les déchets ménagers en trois familles :

  • Les biodéchets, provenant du jardin, de la cuisine et des restes de repas.
  • Les déchets occasionnels : comme les médicaments et les piles inutilisées, des appareils non encombrants…
  • Les emballages : cartons, bouteilles, bocaux…
déchets ménagers - règles de tri

 

Pour exercer correctement le tri, il faut jeter les déchets dans les poubelles appropriées. À cet effet, on peut compter entre 3 et 4 bacs de couleurs différentes selon les communes. Autre contrainte, la place dans le local “poubelles” de votre copropriété. Par manque d’espace, certains immeubles ne peuvent pas accueillir tous les bacs mis à leur disposition.

Pour se repérer, la poubelle jaune ou au couvercle jaune est destinée aux emballages en plastique, en carton et en métal. La poubelle blanche accueille les pots en verre, ainsi que les bouteilles. Les déchets alimentaires vont dans la poubelle marron. Enfin, tous les autres déchets qui restent après le tri vont dans la poubelle verte.

L’importance de la revalorisation de ses déchets ménagers

Trier c’est bien mais il faut aller plus loin pour réduire les déchets. Aussi, des solutions complémentaires sont envisagées. Notamment, la valorisation et la réutilisation, des déchets ménagers et organiques. Ils peuvent servir à enrichir le sol d’un jardin grâce au compostage. De même, le recyclage ou l’économie circulaire sont des démarches utiles qui renforcent l’entraide sociale. Les vêtements et les objets inutilisés peuvent servir à d’autres personnes… Rien ne se jette, tout peut-être récupéré !

Quelques astuces et conseils pour réduire ses déchets

Un habitant produit en moyenne 354 kg d’ordures ménagères chaque année. Ce score peut être amélioré grâce à des bonnes pratiques à appliquer.

  • Maîtriser ses achats. Avant de faire ses courses, établir une liste de ses achats. Éviter d’acheter de trop grosses quantités, des produits avec des emballages … N’oubliez pas qu’en gaspillant, vous jetez votre argent !
  • Cuisiner sans gaspiller : les restes des repas peuvent servir à confection d’autres plats. Une telle pratique permet à la fois de cuisiner sainement et réduit considérablement le gaspillage alimentaire.
  • Privilégier le “faites-le vous-même”. Avec un minimum de créativité, il est tout à fait possible de fabriquer ses produits de nettoyage, de beauté…
  • Opter pour le compostage. C’est un procédé très efficace pour réduire les déchets organiques et produire un engrais naturel.

Réduire ses déchets équivaut à introduire des habitudes simples, mais efficaces au quotidien. En adoptant les bons gestes, l’écosystème peut être sauvé !

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)