Crypto : Une borne de paiement acceptant de l’argent liquide et des chèques dans une agence immobilière

Crypto : Une borne de paiement innovante

Crypto vient de livrer avec son partenaire Connectic la première borne de paiement acceptant de l’argent liquide et des chèques dans une agence immobilière en Nouvelle Calédonie. Nous avons appelé l’expert Patrice KUHLMANN, Directeur commercial de crypto pour en savoir plus…

Petite présentation de Crypto avant de rentrer dans le vif du sujet…

 

Crypto est éditeur de logiciel spécialisé dans la gestion immobilière. La société accompagne tout particulièrement les syndics de copropriété depuis un peu plus de 30 ans aujourd’hui.

On a un peu plus de 1500 cabinets en France mais aussi hors de France. Puisque notre secteur d’activité va de Montréal jusqu’à effectivement la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie Française en passant par les DOM TOM, la Belgique, le Luxembourg.

Nous sommes présents dans pratiquement tous les pays francophones avec un certain nombre de clients aussi en Afrique, dans différents pays africains.

Alors cette innovation, parlons-en, de quoi s’agit-il exactement ?

 

Nous avons voulu répondre à une demande de nos clients en Nouvelle-Calédonie où il existe encore beaucoup de locataires qui payent leur loyer en « cash ».

On a été amené à monter un projet avec la société Connectic de Nouvelle-Calédonie, qui proposait des automates de paiements et on a donc interfacé la solution Crypto avec un automate de paiement.

Le prototype a été livré et évalué, il fonctionne déjà dans une agence immobilière à Nouméa. Le principe est simple le locataire s’identifie sur sa borne avec son nom ou un identifiant ou un avis d’échéance équipé d’un code barre. L’interface de l’automate indique bien sûr la confirmation d’identité et lui indique son solde débiteur.

Le locataire insère les billets à l’ancienne dans l’automate, le règlement est validé et l’automate génère un reçu. La somme qui a été encaissée par l’automate est directement transférée par un fichier XML dans la solution crypto qui s’occupe d’enregistrer directement en comptabilité.

Les encaissements sont directement validés et transférés en comptabilité dans La Solution Crypto.

Est-ce que cette solution fonctionne aussi pour le règlement par chèque ?

 

La borne, l’automate sait bien sûr gérer le paiement en cash mais également le paiement par chèque puisqu’il est capable de lire les bornes CMC7 du chèque pour identifier l’émetteur. De la même manière, le règlement sera transmis en comptabilité automatiquement sans aucune manipulation.

Ce prototype fonctionnel a donc fait ses preuves dans une première agence et va être déployé sur plusieurs agences de la Nouvelle-Calédonie. On pense qu’il va aussi pouvoir intéresser nos clients qui sont en Polynésie et puis en Afrique.

Dans ces régions, l’utilisation de l’argent en liquide est encore monnaie courante, si on peut s’exprimer comme ça. Cette solution pourra éventuellement intéresser nos clients de France métropolitaine. Ce type de borne d’encaissement permet, en effet, de réduire le temps passé à l’accueil pour recevoir les règlements des locataires ou éventuellement le règlement des copropriétaires quand ils viennent régler leurs charges directement au comptoir d’une agence.

Salon RENT 2019 Code promo -30%
Solucop 2019 – 728×150

C’est une très bonne idée, un véritable service pour les clients !

 

C’est une solution qui fait gagner beaucoup de temps à tout le monde ! et surtout au professionnel qui va recevoir la personne, traiter son encaissement et délivrer un reçu si c’est un locataire. Ces manipulations sont régulières et pour ce type de tâches, l’automatisation a du bon !

Alors on peut regretter que cela supprime peut-être le côté convivial d’avoir un locataire ou un copropriétaire au comptoir de l’agence mais cela permet de décharger encore une fois la personne qui est à l’accueil et qui s’occupe de réaliser toutes ces opérations.

Est-ce que vous êtes les premiers à proposer cette solution ?

 

A ma connaissance OUI ! Il faut dire que ce terrain d’essai qui est la Nouvelle-Calédonie, s’y prêtait bien puisque plus de 50% des locataires payent encore leur loyer en cash.

Il est vrai qu’en France Métropolitaine, on privilégie le prélèvement et le virement. Mais quand je suis en tournée chez les clients, je vois encore des personnes qui viennent apporter un chèque de loyer à l’accueil d’une agence, ça existe encore ! Alors la proportion en France métropolitaine est certainement moindre qu’en Nouvelle-Calédonie ou en Afrique mais on pourrait être amené à développer cette solution innovante pour nos clients qui en ont le besoin.