Etat des lieux des ventes d’immobiliers neufs en Ile-de-France

Etat des lieux des ventes d’immobiliers neufs en Ile-de-France

Chaque année, l’ADIL de Paris analyse la conjoncture des ventes de biens immobiliers neufs en Île-de-France. En 2020, le marché du logement neuf accuse un net recul de l’ensemble des indicateurs aussi bien en termes de transactions que de mises en vente.

Les ventes de biens immobiliers neufs en Île-de-France

En 2020, le marché de biens immobiliers neufs enregistre un recul flagrant sur l’ensemble des indicateurs de la conjoncture. En effet, les ventes chutent de plus de 32 % en 2020. Avec 27 107 contrats enregistrés, le niveau des transactions régresse fortement et s’aligner sur les statistiques de 2015.

URMET 2020 – Bannière 1
Chute des ventes immobiliers neufs en 2020

 

La tendance à la baisse touche tous les types de logement, que ce soit dans le secteur collectif ou individuel. Elle concerne également les petites surfaces. Ainsi, les appartements de 1 et de 2 pièces ont été particulièrement délaissés

Répartition des ventes en IDF

 

Le Grand Paris conserve une bonne dynamique, car les contrats signés représentent 55 % des ventes régionales soit plus de 15 000 ventes annuelles. Cette stabilité s’explique par son attractivité, en l’occurrence dans les départements de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine. Ensemble, ils enregistrent 11 489 biens immobiliers neufs vendus. Pour ce qui est de la Grande Couronne, les acheteurs ont une préférence pour la Seine-et-Marne. Le nombre de ventes dans ce département dépasse les 3 000 unités.

Les programmes d’immobiliers neufs en Île-de-France

Les régressions s’appliquent aussi aux commercialisations avec un effondrement de 41 %. En 2020, le nombre de biens immobiliers neufs construits est inférieur à 20 000 unités. La régression est de 39 % pour le logement individuel et de 41 % pour le bâtiment collectif.

En ce qui concerne les appartements T2 et T3, ils enregistrent une chute respective de 40 % et 43 %. La plupart des programmes d’immobiliers neufs se concentrent dans le centre-ville, à raison de 56 %. Les mises en vente dans les Hauts-de-Seine en constituent le parfait exemple.

Les prix des biens immobiliers neufs en Île-de-France

En termes de prix, le coût des biens immobiliers neufs connait une hausse de 6 % en 2020. Cette augmentation varie d’un département à un autre. Si elle est de 6 % dans les départements de Petite Couronne, elle va de 1,9 % à 6,6 % dans ceux de la Grande Couronne.

Bien évidemment, les prix les élevés concernent Paris avec une moyenne de 12 917 €/m2. Les Hauts-de-Seine et les Yvelines arrivent en seconde et troisième position. Le coût des biens immobiliers dans ces départements est de 7 545 €/m2 et de 5 247 €/m2 respectivement. La Seine-et-Marne demeure le département le plus accessible de la région avec 4 115 €/m2 pour un appartement neuf.

Les perspectives du secteur de l’immobilier en 2021

Les perspectives de 2021 s’annoncent également difficiles pour la vente des biens immobiliers neufs. Bien que la pierre demeure une valeur refuge face aux marchés financiers volatils. Les conditions d’octroi de crédit immobilier restent intéressantes. Cependant, elles sont plus strictes pour les ménages modestes.

La crise sanitaire crée également des incertitudes chez les investisseurs. Beaucoup de Français remettent aussi en question leur priorité, en l’occurrence la concrétisation de leur projet immobilier.

En effet, il est difficile de croire que le marché immobilier neuf échappera à la crise économique et sociale qui s’amorce. La conjoncture ne devrait donc pas retrouver son niveau d’avant-crise en 2021. Le renouveau de l’offre ainsi que la stabilité des prix seront deux critères importants en ce qui concerne l’évolution du marché du neuf cette année.


Chaque année, l’ADIL de Paris analyse la conjoncture des ventes de biens immobiliers neufs en Île-de-France. Cet observatoire utilise les données ECLN disponibles auprès de la DRIEA (Direction Régionale et Interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement). Il les croise ensuite avec celles de sa base ECLAIR. Ce travail offre ainsi une vision plus claire et plus précise du marché immobilier francilien.


Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150