Confort de Vie pour Tous : L’adaptation préventive constitue un nouveau paradigme

Confort de Vie pour Tous : L’adaptation préventive constitue un nouveau paradigme
www.cah.fr

Le Club de l’Amélioration de l’Habitat (CAH) a présenté une synthèse des réflexions de son Think-Tank « Le Confort de Vie pour Tous ». Un confort qui se définit comme un ensemble de solutions au service de chaque habitant. Co-construction et participation des habitants deviennent des clés pour lever les freins et favoriser la décision.

Le Think Tank « Le Confort de Vie pour Tous », groupe de réflexions et d’actions, a pour ambition de proposer des solutions permettant d’adapter le parc de logements existants aux évolutions et aux circonstances de la vie des occupants. L’objectif est de permettre à chacun, d’y vivre et de pouvoir s’y maintenir durablement dans les meilleures conditions de confort, bien-être, santé et sécurité.

Ce think tank à vocation sociétale, il part du constat que le potentiel de marché de la rénovation de l’habitat demeure considérable malgré tous les efforts entrepris. Une question fondamentale reste encore sans réponses : Comment à la fois répondre au défis du vieillissement nécessitant de rester vivre chez soi, améliorer le confort de vie de chacun en réalisant des travaux d’adaptation préventive utile pour le présent, le futur et pour valoriser le patrimoine, et de ce fait, contribuer à la remise à niveau du stock grandissant et vieillissant des logements existants ?

Les originalités de la réflexion conduite par le Think Tank sont organisées autour de l’importance d’éveiller le désir des habitants, de les impliquer dans la démarche d’amélioration de leurs conditions de vie, de créer une manière d’accompagnement nouvelle et de les laisser libres et indépendants de leurs choix. Le Think Tank a, de ce fait, réfléchi sur les conditions à remplir pour dynamiser la demande qui, aujourd’hui, quoique constante, reste faible au regard du stock de logements concernés et encore très faiblement rénovés (28,5 millions de logements privés).

Cette approche sociétale équilibrant les problématiques de l’Habitat et celles de l’habitant, ouvre une nouvelle manière de penser et d’agir en matière de rénovation par « l’adaptation préventive de l’habitat existant ».

Un ensemble de solutions au service de chaque habitant

Deux années de réflexions, ont permis à ce groupe de dégager quelques pistes afin de partager plusieurs propositions innovantes regroupées dans un ouvrage « Les cahiers de l’innovation ». L’ouvrage présente les solutions recommandées, leur mise en œuvre et les conditions à respecter pour satisfaire les maîtres d’ouvrage particuliers ainsi que pour faciliter le rôle des professionnels.

Il est question de cette notion de confort de vie pour tous qui se définit comme un ensemble de solutions au service de chaque habitant, considéré dans sa dimension humaine et sociale, dans ses choix de confort, prenant en compte ses aspirations et désirs et son attente d’une forte relation de confiance. L’habitant-consommateur devient le personnage clé de la mise en œuvre d’une réelle dynamique au marché de l’Habitat existant privé.

En quoi l’adaptation préventive répond-t-elle aux enjeux et défis actuels et à venir ?

« L’adaptation préventive » constitue un nouveau paradigme qui appelle un renouvellement des codes et des modes relationnels. Co-construction, implication, participation des habitants deviennent des clés pour ouvrir les esprits, créer le désir, lever les freins, favoriser la décision.

Le concept doit ainsi apporter de multiples avantages et notamment une réponse concrète et bénéfique aux politiques publiques d’accompagnement des transitions actuelles, sociologiques et générationnelles autant qu’énergétiques environnementales et technologiques. L’effet attendu pour ces politiques est de pouvoir notamment éviter une inflation graduelle des dépenses,publiques nationales et locales.

La  qualité de vie passe par une maîtrise rationnelle des enjeux sociétaux identifiés : évolutivité des situations de santé et des contextes familiaux, effets des variations démographiques et de l’allongement de la vie, diversification des manières d’habiter et de travailler…

De quelles manières les professionnels du bâtiment peuvent-ils tirer bénéfice de cette réflexion ?

L’exploitation d’un marché pérenne et fortement localisé pour les filières professionnelles concernées (bâtiment, santé, numérique) apportera une contribution économiquement profitable et une croissance positive des emplois locaux qualifiés.

L’organisation des 1ères Assises du Club de l’Amélioration de l’Habitat « le Confort de Vie pour Tous », programmées le 7 février 2018 sera l’occasion d’évoquer ces sujets et de repartir avec le livre/Cahiers de l’Innovation « le Confort de Vie pour Tous ».

Informations pratiques

7 février 2018 de 14h00 à 19h

Auditorium Antoine de Saint-Exupéry de la SMA BTP

8, Rue Louis Armand PARIS XVème

En présence de représentants des ministères de la santé et de la cohésion des territoires.

> Pour consulter le programme et vous inscrire

Source : www.cah.fr