Conditions d’attribution et modalités des PTZ au 1er janvier 2018

Logo MonImmeuble
Décret n° 2017-1861 du 30 décembre 2017 relatif aux prêts ne portant pas intérêt consentis pour financer la primo-accession à la propriété

NOR: TERL1733586D

ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/12/30/TERL1733586D/jo/texte 
Alias: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/12/30/2017-1861/jo/texte

Publics concernés : primo-accédants à la propriété et établissements de crédit et sociétés de financement distribuant le prêt à taux zéro (PTZ). 

Objet : conditions d’attribution et modalités des PTZ. 

Entrée en vigueur : le texte s’applique aux offres de prêts émises à compter du 1er janvier 2018. 

Notice : les établissements de crédit et sociétés de financement peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt au titre des prêts ne portant pas intérêt mentionnés à l’article L. 31-10-1 du code de la construction et de l’habitation (CCH), dits « prêts à taux zéro » (PTZ).

L’article 244 quater V du code général des impôts (CGI) prévoit que les conditions d’attribution et les modalités des prêts ne portant pas intérêt sont fixées chaque année par décret dans les conditions prévues aux articles L. 31-10-1 et suivants du CCH ; une étude d’impact jointe au décret fait apparaître les mesures prises pour que le montant des crédits d’impôt dont peuvent bénéficier les établissements de crédit pour les prêts de ce type émis sur une période de douze mois ne dépasse pas 2,1 milliards d’euros.

Les conditions d’attribution et les modalités des PTZ sont fixées par les articles L. 31-10-1 à L. 31-10-14 du CCH, complétées par les articles R. 31-10-1 à R. 31-10-12 du CCH.

Le décret porte application de l’article 83 de la loi n° 2017-1837 du 30 décembre 2017 de finances pour 2018 qui a modifié les articles du code de la construction et de l’habitation relatifs aux prêts ne portant pas intérêt consentis pour financer la primo-accession à la propriété, en ce qu’il ouvre l’éligibilité au prêt à taux zéro dans l’ancien sous condition de travaux aux acquisitions de logements anciens réalisées dans le cadre d’une vente d’immeuble à rénover mentionnée à l’article L. 262-1 du CCH.

Le décret diminue également les quotités de prêt pour les logements neufs en zone B2 et C, qui ne seront plus éligibles au prêt à taux zéro à compter de 2020 en application de la loi de finances pour 2018.

Le décret comprend par ailleurs l’étude d’impact prévue par l’article 244 quater V du code général des impôts. Cette étude d’impact montre que les conditions applicables aux PTZ émis en 2018 conduiront au respect du plafond annuel de dépense générationnelle figurant au même article. 

JORF n°0305 du 31 décembre 2017texte n° 64