Chèque énergie : vous avez jusqu’au 31 mars pour l’utiliser

Chèque énergie : vous avez jusqu'au 31 mars pour l’utiliser

L’État attribue le chèque énergie pour aider les ménages à revenus modestes à payer leurs factures d’énergie. Il est valable jusqu’au 31 mars 2021. Passé cette date, il sera perdu ! Notez que vous pouvez également l’utiliser pour financer des travaux d’efficacité énergétique.

Inscription NL MI 728×150

Le chèque énergie : qu’est-ce que c’est ?

Ce chèque remplace les tarifs sociaux de l’énergie. Le gouvernement a mis ce dispositif en place pour aider les personnes les plus démunies à payer leurs dépenses en énergie.

Le montant minimum en 2021 est de 48 € et il peut atteindre le plafond de 277 €.

Il est envoyé au mois d’avril par le Ministère de la Transition écologique et solidaire par courrier. Il est valable pour une durée d’un an. Il peut être utilisé de plusieurs manières : pour payer sa facture d’énergie ou pour réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Toutefois, pour obtenir le chèque énergie, vous devez remplir certaines conditions. En effet, l’attribution se fait en fonction de la déclaration des revenus de l’année précédente. En plus de prendre en compte les revenus et la composition du foyer, le logement habité doit être imposable à la taxe d’habitation. Il est donc impératif de déclarer ses revenus pour bénéficier du chèque énergie, même s’ils sont nuls ou très faibles.

Barème depuis janvier 2020

Il est possible de réaliser une simulation pour connaître son éligibilité au chèque énergie en 2021. Pour cela, vous devez vous rendre sur le site internet dédié : chequeenergie.gouv.fr. Par la suite, il n’y a aucune démarche spécifique à réaliser à part bien penser à faire sa déclaration de revenus à temps.

chèque énergie - barème 2020

 

Le chèque est nominatif : il ne peut être utilisé par une tierce personne. De même, deux chèques énergies ne peuvent être utilisés pour payer la facture d’un compteur d’électricité ou de gaz. Sauf si les deux personnes sont titulaires du contrat d’énergie.

Les étudiants peuvent tout à fait recevoir un chèque énergie. Toutefois, ils doivent penser à déclarer leurs revenus, même s’ils sont nuls. Ainsi, ils recevront leur chèque au mois d’avril de l’année suivante. Cette aide est bonne à prendre surtout quand on n’arrive pas à se chauffer correctement en hiver !

Chèque énergie : comment l’utiliser ?

Le chèque énergie s’utilise de plusieurs manières.

Régler ses dépenses d’électricité ou de gaz naturel

Vous pouvez utiliser votre chèque pour payer directement en ligne vos dépenses d’électricité ou de gaz naturel auprès de certains fournisseurs. Inutile d’attendre votre prochaine facture. Utilisez votre chèque dès à présent, il sera directement crédité sur votre compte client. La liste des fournisseurs acceptant le paiement en ligne est disponible ici.

Rendez-vous sur le site chequeenergie.gouv.fr. Voici la procédure à suivre pour les particuliers :

  • Aller sur « utiliser mon chèque en ligne »,
  • Renseigner le numéro du chèque (sur le talon du chèque),
  • Indiquer son fournisseur d’énergie,
  • son numéro de compte et son numéro de client (sur les factures d’énergie). Le moteur de recherche confirmera que vous êtes titulaire d’un contrat chez le fournisseur indiqué.
  • Préciser le code à gratter (à droite du chèque),
  • Enfin, renseigner son adresse e-mail afin de recevoir la confirmation de l’utilisation du chèque.

Par ailleurs, vous pouvez aussi adresser le chèque à votre fournisseur d’énergie par voie postale. Pour cela, il faut détacher le chèque du courrier et indiquer au dos du chèque le numéro client ainsi que le numéro du contrat indiqués sur la facture d’énergie. N’oubliez pas de joindre au courrier, un document avec toutes les adresses des différents fournisseurs.

Effectuer des travaux de rénovation énergétique

Vous pouvez utiliser votre chèque pour payer une partie de la réalisation de travaux de rénovation énergétique d’un logement. En effet, réaliser des économies d’énergie ne passe pas seulement par la réduction de sa facture ou par une aide de la part de l’État. Cela peut aussi s’avérer être très rentable sur le long terme. Par exemple, réaliser des travaux d’isolation permettra de réduire le taux de déperdition de chaleur.

Pour connaître les travaux éligibles au chèque énergie, rendez-vous sur le site renovation-info-service.gouv.fr. Les professionnels de la rénovation énergétique sont dans l’obligation d’accepter le chèque énergie. Il est aussi possible de convertir son chèque énergie en “chèque travaux” pour obtenir une prolongation de validité en se rendant sur le site internet du chèque énergie.

Pour toute question, contactez le service chèque énergie au 0 805 204 805 (service et appel gratuits) de 8h à 20h.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150