Bord de Mer : quels sont les prix de l’immobilier neuf ?

Bord de Mer : quels sont les prix de l’immobilier neuf ?

À l’approche de l’été, Trouver-un-logement-neuf.com, propose un baromètre spécial “bord de mer”. Ce spécialiste du logement neuf, nous livre les prix dans les villes touristiques du littoral français. De la Bretagne à la Corse, les stations balnéaires montrent une tendance globalement haussière des prix du neuf.

Acheter dans l’immobilier neuf de bord de mer

Depuis un an, les prix de l’immobilier neuf sur le littoral français ont tendance à augmenter. En effet, la demande est forte pour les constructions en bord de mer, mais le marché manque d’offres. Quelle que soit la région, de la Bretagne à la Corse, les prix progressent.

URMET 2020 – Bannière 1
Bannière Spebi 2020-2021

Sur la façade atlantique : + 11,8 % à Biscarrosse dans les Landes et + 11,35 % à La Rochelle. Il faut compter 263 500 € pour un T3 à Biscarrosse.

Dans le Var, les prix y augmentent dans deux tiers des communes du littoral. Par exemple, les prix du trois pièces dans les programmes neufs de Six-Fours-les-Plages grimpent de presque + 5 % (285 000 €). Parmi les exceptions varoises, citons Saint-Raphaël où le prix recule de – 6 % à 356 000 €. Idem à Hyères où le coût d’un T3 repasse sous la barre des 300 000 €, en diminuant de presque – 3 %.

En Corse, les prix augmentent de 7,5 %. Aussi, un appartement neuf de trois pièces à Porticcio dépasse les 430 000 €. Idem dans les Alpes-Maritimes où le prix moyen d’un logement neuf à Antibes progresse de + 4,6 % à 373 800 €.

Enfin, pour les communes bretonnes de bord de mer, Saint-Malo a vu ses prix s’envoler ces dernières années. Il faut compter 304 000 € le T3 en moyenne dans un programme neuf.

Le manque d’offre pénalise le bord de mer

Partout en France, l’immobilier neuf en bord de mer est pénalisé par le manque d’offre. Les permis de construire reculent de 15 % en un an dans le collectif à fin avril. De même, en 2020, les mises en vente ont diminué d’un tiers.

“ Plus les territoires sont prisés, comme l’est le littoral français, plus le foncier manque et plus c’est difficile pour les promoteurs immobiliers de sortir des opérations.” – Céline Coletto, porte-parole de Trouver-un-logement-neuf.com.

On trouve parfois seulement quelques programmes neufs par station balnéaire. Certaines typologies de logements neufs ne sont même plus disponibles. Certaines localités n’affichent donc pas assez de programmes neufs.

C’est La Baule-Escoublac qui devient la ville touristique la plus chère de ce baromètre 202. Dans cette localité du bord de mer, le prix frôle les 530 000 € le T3 soit + 3,5 % en un an. Certains trois-pièces approchent même le million d’euros.

Prix des logements neufs en bord de mer
Source : Trouver-un-logement-neuf.com

 

C’est aussi le cas à Saint-Tropez où les programmes neufs sont quasi inexistants. Aussi, les acquisitions se reporte sur Sainte-Maxime, dans le Var. On y trouve des maisons à 3,3 et même 5 millions d’euros actuellement en commercialisation.

Les localités des Alpes-Maritimes comme Eze et de la Corse comme Porticcio sont parmi les plus chères du littoral tricolore. À l’inverse, les communes de bord de mer les plus abordables sont : Sète, le Cap d’Agde ou encore La Seyne-sur-Mer. Ces villes offrent des prix sous les 250 000 € pour un trois-pièces.

Focus sur la Rochelle

La Rochelle devient la ville par excellence pour télétravailler. Cette station balnéaire de Poitou-Charentes est désormais l’une des plus recherchées. Elle devance Nice, Rouen et même Paris.

En effet, elle se situe à seulement 2 h 30 de Paris en train. Sa qualité de vie et son bord de mer en font une ville fortement plébiscitée. Aussi, elle compte près de 30 programmes neufs en commercialisation. En un an, les prix n’ont pas cessé de grimper. + 11 % pour atteindre 307 000 € le trois-pièces.

 

“ A l’image de La Rochelle ou Saint-Malo, certaines villes du littoral français offrent des possibilités pour acquérir une résidence secondaire. Il devient alors possible de venir y télétravailler un ou deux jours par semaine, accolés au week-end.” – Céline Coletto.

Quelques bons plans pour investir en bord de mer

Quelques villes offrent actuellement de belles opportunités pour investir dans l’immobilier neuf en bord de mer. C’est le cas de l’Anglet, commune limitrophe de Biarritz. Les prix sont plus abordables : – 12 % en un an, à 316 300 €.

Pour les budgets autour de 220 000 €, il est aussi possible de se tourner vers les communes touristiques de l’ex-Languedoc-Roussillon et notamment de l’Hérault. Vous devez compter en moyenne 229 000 € pour un trois pièces neuf au Cap d’Agde (- 8 %) ou 225 300€ à Sète (- 3 %).

À l’intérieur même des stations balnéaires prisées, il est aussi possible de dénicher des programmes neufs moins chers. Par exemple, à La Baule, on peut tout de même trouver un T3 à 205 000 €.

Bien que l’offre se fasse toujours de plus en plus rare dans les communes touristiques du bord de mer, il existe encore de belles opportunités à saisir. Il est encore possible d’investir dans des stations balnéaires emblématiques. Certaines seront d’ailleurs l’occasion d’associer investissement plaisir, qualité de vie retrouvée et télétravail comme à La Rochelle.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150