Bienvenue dans l’assemblée générale à distance !

La question de la participation aux assemblées générales de copropriété est un enjeu central. Depuis peu, les propriétaires ont la possibilité de participer à leur assemblée générale à distance. Comment est appliquée la mesure et quels sont les bénéfices d’une telle avancée ?

Participer à son assemblée générale à distance, c’est possible !

 

Depuis juillet 2019, chaque propriétaire peut participer à son assemblée générale à distance. La participation à l’assemblée générale peut désormais s’effectuer par audio ou visioconférence.

L’objectif ? Faire diminuer le taux d’absentéisme souvent très important qui peut bloquer certains votes.

Pour de nombreux propriétaires, il est compliqué d’assister à l’assemblée générale annuelle de la copropriété en raison de leur agenda.

Dans certains cas, le taux d’absentéisme est si élevé que la tenue de l’AG dans de bonnes conditions n’est pas possible.

Effectivement, dans certaines copropriétés, il est parfois difficile de réunir le nombre de copropriétaires (ou leurs représentants) nécessaires au bon déroulement de l’assemblée générale.

Or une assemblée générale est un moment spécifique pour avancer sur les projets liés au fonctionnement et à la gestion optimale de la copropriété.

C’est la raison pour laquelle la mobilisation des copropriétaires est essentielle.

Salon RENT 2019 Code promo -30%
Solucop 2019 – 728×150

La première expérimentation réalisée par Foncia et Fuze

 

La première expérimentation de l’assemblée générale à distance a été menée par Foncia, premier syndic de France.

Rien d’étonnant pour le groupe dont la stratégie s’inscrit dans le déploiement d’outils technologiques. Des technologies mises au service de la satisfaction client, de la maîtrise des coûts et de la valorisation des biens.

Foncia s’est donc associé à Fuze, la référence mondiale des communications unifiées dans le Cloud.

Ainsi où qu’ils soient, sans frais, chaque copropriétaire pourra se connecter et participer activement à son AG à distance.

La première expérimentation a eu lieu à Nantes, le 19 septembre 2019 dans une copropriété de 49 logements.

Trois jours avant l’assemblée générale, les copropriétaires intéressés ont adressé au syndic une lettre certifiant qu’ils seraient bien présents le jour J par visioconférence. Une disposition prévue par le texte de loi afin d’éviter les usurpations d’identité.

Le délai de 3 jours, permet au syndic d’échanger avec le copropriétaire, de lui indiquer, par exemple, la marche à suivre pour se connecter à la conférence et de noter sur la feuille de présence cette participation à distance.

Mentionnons que L’AG a duré 1h30 au lieu des 2 à 3 heures habituelles. Un gain de temps considérable qui permettrait de multiplier les AG même pour une seule résolution.

Une mesure à démocratiser

 

Pour autant, seulement quatre propriétaires ont suivi l’assemblée générale à distance. Parmi eux des investisseurs qui n’habitent pas sur place. Mais la mesure est nouvelle et le mouvement ne peut que s’amplifier.

D’ailleurs, un décret autorisant cette fois-ci, les votes par correspondance, devrait aussi voir le jour courant 2020.

Il est à noter que le président du groupe Foncia, Philippe Salle, est très optimiste quant aux effets d’une telle mesure.

Selon lui, un plus grand nombre de copropriétaires pourra désormais participer aux assemblées générales. Ce qui permettrait de faire avancer les projets de rénovation et d’amélioration dont bénéficieront les résidents.

La volonté du groupe est qu’à terme l’ensemble des copropriétaires qui le souhaitent, puissent participer à distance à leur assemblée générale.

De ce fait, l’objectif est d’accélérer les prises de décisions pour le bien de tous.

Le groupe ambitionne de proposer cette solution à ses 500 agences d’ici à fin mars.

Club MI Pro #1 728×150
Club MI Plus #1 GIF 728×150
Jurisprudences 2018

« L’hebdo copro », chaque lundi, retrouvez Isabelle DAHAN, fondatrice de Monimmeuble.com pour un point sur l’actualité de la copropriété. Cette chronique est diffusée sur la radio web de l’immobilier : Radio Immo.

En savoir plus sur la tenue des assemblées générales à distance.

Chronique enregistrée le 23 septembre à 17h30, durée : 4 minutes.

Vous pouvez retrouver cette chronique sous forme de podcast ICI

Pour écouter toutes les chroniques « Hebdo Copro » c’est ICI