Annonces de locations : les tentatives d’arnaques se multiplient en cette rentrée universitaire

Annonces de locations : les tentatives d’arnaques se multiplient

En cette période de rentrée universitaire, PAP s’intéresse aux tentatives d’arnaques à la location. En particulier, celles qui touchent les étudiants. Ils représentent 40 % des recherches de location. À lui seul, le site PAP.fr reçoit 800 à 1 000 nouvelles annonces de locations par jour. De sorte que la partie “contrôle des annonces” devient essentielle. Puisque 40 à 50 nouvelles annonces quotidiennes sont bloquées avant leur parution.

Une augmentation importante des tentatives d’arnaques sur les annonces de locations

La rentrée universitaire constitue une période particulièrement dynamique dans le secteur de la location de logements pour étudiants. Ainsi, l’afflux d’annonces de locations développent aussi les tentatives d’arnaques. Dans ce contexte, l’équipe de PAP recueille en moyenne entre 800 et 1 000 nouvelles annonces de locations quotidiennement.

URMET 2020 – Bannière 1
GRDF 2021

En effet, le Pôle Contrôle de PAP réalise chaque jour un contrôle approfondi de 200 à 300 nouvelles annonces. Ces dernières proviennent des propriétaires qui ne sont pas identifiés par le site. Dans ce cas, il est indispensable de leur demander des pièces justificatives, en l’occurrence, un titre de propriété.

De plus, le Pôle Contrôle bloque quotidiennement 40 à 50 nouvelles annonces avant même qu’elles soient parues sur PAP.fr. Cela confirme la hausse considérable du nombre de tentatives d’arnaques à la location par rapport aux années précédentes. Notons que ce service de vérification de PAP emploie à temps plein six personnes, contre quatre l’année dernière.

Les annonces de locations vérifiées et rejetées avant parution

PAP a constaté une augmentation du taux de rejet d’annonces de locations soumis au contrôle humain en cette rentrée universitaire. En effet, ce taux de rejet est de :

  • 9 % entre juin et septembre 2019 ;
  • 13 % entre juin et septembre 2020 ;
  • 20 % entre juin et septembre 2021.
Taux de rejet d’annonces contrôlées humainement avant publication
Source : PAP.fr

 

Celui-ci correspond au ratio des annonces non publiées sur les annonces contrôlées manuellement. À titre informatif, deux grandes catégories d’arnaques à la location sont susceptibles de se présenter. Les arnaqueurs peuvent ainsi tenter de soutirer frauduleusement de l’argent auprès des candidats locataires. Ils peuvent sinon essayer d’obtenir des documents constituant un dossier de location. Ils vont les utiliser pour établir de faux dossiers de crédits à la consommation.

Les étudiants sont les premières victimes des arnaques aux annonces de locations

En cette rentrée universitaire, les étudiants représentent une part importante dans les recherches de logements à louer sur PAP.fr. En juillet et août, ils ont effectué 39 % des recherches de locations sur ce site. Ce taux s’élève par contre à 30 % en juin, 18 % en mai et 14 % en avril 2021.

De ce fait, les étudiants constituent aujourd’hui la première cible des arnaqueurs à la location. Cependant, il est possible d’éviter les arnaques liées aux annonces de locations. Un candidat locataire ne doit jamais verser de l’argent avant la visite du logement. Il ne doit pas également se précipiter à transmettre les pièces de son dossier. De plus, il est recommandé de ne jamais transférer de l’argent via Western Union ou un autre service du même genre.

Les techniques utilisées par PAP pour détecter les tentatives d’arnaques

Les escrocs profitent souvent de l’ignorance des locataires étudiants en matière de location. Ainsi, ils leur demandent de procéder au blocage ou à la réservation du logement avant même d’effectuer la visite. D’ailleurs, ils arrivent facilement à tromper ceux qui ont peur de manquer un logement. Il faut dire que l’offre est insuffisante face au nombre de candidats. Or, pour lutter contre ces arnaques, PAP assure de nombreux points de contrôle. Découvrez-les ci-après.

Un contrôle algorithmique

PAP procède au contrôle automatisé par identification des mots clés. Cette solution offre la possibilité de croiser ou de recouper des informations. Notons que son fonctionnement ne sera pas détaillé ici pour éviter de favoriser les actes d’escroqueries à la location.

Ce site immobilier de particulier à particulier croise aussi les nouvelles informations avec sa base de données de contrôle, agréée CNIL. Avant de bloquer des annonces de locations suspectes, l’équipe de contrôle prend le temps de communiquer avec les annonceurs concernés.

PAP.fr possède donc une liste noire d’annonceurs suspects. Celle-ci est gardée confidentielle et peu de personnes peuvent y accéder. Précisons que seuls les incidents graves et prédéterminés entraînent une inscription dans cette liste.

Un contrôle humain

Ce site de petites annonces immobilières mobilise une équipe spéciale pour réaliser manuellement des contrôles. Contrairement à ses concurrents, il ne se sert pas d’un système de “scoring” avec des solutions spécialisées. Des études et tests opérationnels ont permis d’évaluer les limites de ces outils numériques. Le contrôle humain est par contre plus pertinent.

De sorte que des collaborateurs aguerris assurent systématiquement une relecture de l’ensemble d’annonces de locations. Ils ont au moins deux ou trois ans d’expérience. Ils effectuent des vérifications approfondies sur les annonces qui se révèlent douteuses.

Chez PAP, le Pôle Contrôle vérifie également les informations personnelles (e-mail, adresse postale, etc.). Le site évalue la cohérence de la proposition avec les éléments envoyés. Pour ce faire, il analyse les photos et le descriptif du bien. Grâce à leur expérience, les équipes sont en mesure d’identifier facilement des incohérences sur les fausses annonces.

Ce service se charge aussi de contacter systématiquement les nouveaux annonceurs pour les valider. Par ailleurs, elles leur demandent de fournir des documents attestant de la propriété et de l’identité du propriétaire.

Un suivi accru durant la parution

Une fois que les annonces de location sont parues sur PAP.fr, le Pôle Contrôle met encore en œuvre des suivis. Ainsi, le signalement utilisateurs permet aux locataires d’informer le site immobilier de ses doutes sur une annonce. Il est possible de contacter le service client par téléphone 6 jours sur 7 ou via le site. Ainsi, tous les signalements sont minutieusement analysés et conduisent à un contrôle rapide par un expert.

Si l’existence d’une arnaque est justifiée après la publication de l’annonce, PAP se charge de l’annuler immédiatement. À cet effet, l’équipe de contrôle contacte rapidement par téléphone ou courriel tous les locataires ayant répondu à l’annonce. Grâce à sa rapidité d’exécution, toutes ces opérations s’effectuent de façon systématique avec un bref délai de carence.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150
Inscription Ateliers juridiques 2021 – 2022 (728×150)
Inscription NL MI 728×150