Rénovation énergétique : le parcours du combattant pour les ménages français ?

Rénovation énergétique : le parcours du combattant pour les ménages français ?
www.monexpert-renovation-energie.fr

Plus d’un Français sur deux pense que l’Etat ne prend pas en charge les travaux de rénovation énergétique et près d’un tiers d’entre eux n’est pas en mesure d’accorder un quelconque budget pour rénover son logement. C’est le constat du baromètre annuel « Les Français et la rénovation énergétique » réalisé par OpinionWay pour Monexpert-renovation-energie.fr.

44% des Français ont froid chez eux malgré l’utilisation du chauffage

Aujourd’hui, près de la moitié des Français (44%) déclare avoir froid en hiver dans leur logement malgré l’utilisation du chauffage. Cette situation touche en particulier les Français dont les dépenses énergétiques excèdent 10% de leur budget mensuel (69%) et les locataires (59%), moins bien lotis que les propriétaires qui sont « seulement » 34% à ressentir cette sensation de froid chez eux.

Outre les problèmes d’isolation ou de chauffage du logement, 8 Français sur 10 (79%) ont déjà renoncé à leur confort pour faire des économies : diminution du thermostat (71%), mise en route du chauffage retardée (67%), coupure du chauffage alors qu’il faisait encore froid (37%).

49% estiment nécessaire de réaliser des travaux de rénovation énergétique

Bien que 49% des personnes interrogées estiment nécessaire de réaliser des travaux de rénovation énergétique chez elles, près d’1 Français sur 3 (29%) n’est en effet pas en mesure d’accorder un quelconque budget à ce type de travaux, soit 13 points de plus qu’en 2016 (16%).

74% des personnes en situation de précarité énergétique sont par ailleurs convaincues de la nécessité de conduire de tels travaux dans leur logement. Ce constat est plus spécifiquement partagé par les locataires (60%), qui sont rarement en position de peser sur la décision de réaliser ce type de travaux, et en particulier les locataires de maison (65%).

Le Diagnostic de performance énergétique (DPE) fait aujourd’hui partie des facteurs de décision qui comptent pour occuper un logement : plus des ¾ des Français estiment que la classe énergétique d’un logement joue un rôle non négligeable dans l’achat (85%) et la location (79%).

Le budget moyen 2017 est en chute libre : 2193 €

2193 € en 2017 contre 2963 € en 2016, soit une baisse de 26% en seulement un an (-770 €). Parmi les freins à la mise en route des travaux, le manque d’information sur les aides publiques (42%) arrive en tête. Ils sont ainsi 67% à sous-estimer la prise en charge de l’Etat, soit 9 points de plus qu’en 2016.

Si 44% des Français envisagent de mener des travaux de rénovation énergétique – isolation des murs (18%), des combles (17%), changement du système de chauffage (17%), remplacement des fenêtres (15%) ou changement du système de ventilation (14%) – plusieurs freins à la mise en route de ces travaux restent en effet à lever : le manque d’information sur les aides publiques, le manque de visibilité sur les gains énergétiques et financiers réalisables et le manque de simplicité dans les démarches administratives qui accompagnent ce type de travaux.

« Le changement de gouvernance récent et les allers-retours des précédents gouvernements vis-à-vis des différentes aides publiques en matière de rénovation énergétique peuvent expliquer les réponses des Français. Ce baromètre annuel nous prouve que des efforts considérables restent à mener auprès des ménages, notamment les plus modestes, pour mieux les informer sur les aides de l’Etat et les accompagner dans leur démarche pouvant s’avérer être un véritable parcours du combattant. D’autres défis sont par ailleurs indispensables à relever : l’incitation des propriétaires bailleurs à la rénovation de leurs biens en location et l’accompagnement des copropriétés dans ces projets », conclut Matthieu Paillot, Directeur Général de monexpert-renovation-energie.fr.

> Lien vers l’étude complète

*monexpert-renovation-energie.fr, première offre de service qui accompagne de manière personnalisée les particuliers tout au long de leurs projets de travaux de rénovation énergétique : avant, pendant et après les travaux, présente son baromètre annuel « Les Français et la rénovation énergétique » réalisé par OpinionWay auprès d’un échantillon de 2004 personnes. Depuis deux ans, monexpert-renovation-energie.fr analyse le rapport qu’entretiennent les Français avec les travaux de rénovation énergétique.

Source : www.monexpert-renovation-energie.fr