Location appartement : les observatoires locaux des loyers

Location appartement : les observatoires locaux des loyers

Depuis 2013, les Observatoires Locaux des Loyers publient des statistiques sur les prix de location d’appartements vides dans 53 agglomérations françaises. Ce réseau qui réunit une pluralité d’acteurs du logement améliore la connaissance du parc locatif privé et de la location appartement. Il ne cesse de grandir et compte à présent 32 observatoires.

Location appartement : les statistiques 2019 sur les loyers

Les statistiques établies par les Observatoires Locaux des Loyers concernent plus de 50 % du parc locatif privé. Le réseau se compose de différents acteurs de ce marché. Il comprend des communautés et des métropoles, des collectivités locales, des notaires et des syndicats professionnels. D’ailleurs, les acteurs du logement social ont également des représentants, à l’instar des locataires et des bailleurs. En cela, ils fournissent de précieuses informations concernant le coût d’une location appartement. Toutefois, ces renseignements sont uniquement disponibles à leur niveau dans certains cas.

Intratone 2021 – Passer au vert
Bannière Uretek à garder

Le travail des Observatoires Locaux des Loyers aide à mettre à jour les données existantes. Elles sont utiles aux bailleurs, aux investisseurs privés et aux banques. Elles aident à aligner le loyer par rapport aux prix du marché de location appartement. Ces informations servent aussi de référence pour une meilleure connaissance du fonctionnement de ce secteur en vue d’une transparence totale.

Une méthode commune, fiable et transparente

Grâce à une méthode commune, les Observatoires Locaux des Loyers (OLL) assurent une comparabilité des résultats. Ils offrent une vision segmentée de chaque parc locatif selon :

  • le type de logement ;
  • le nombre de pièces ;
  • la période de construction ;
  • des zones géographiques homogènes en prix au sein des grandes villes.

Les résultats concernent aussi bien les loyers acquittés par les locataires en place dans l'ensemble du parc, que les loyers de ceux venant d'emménager. Cela permet d'obtenir une vision des tendances récentes du marché de la location appartement. Les OLL permettent ainsi d’apporter un regard précis sur la disparité des différents marchés observés.

Utilité des données produites par les Observatoires Locaux des Loyers

Au niveau local, les autorités compétentes s’en servent comme outil dans le cadre du pilotage des politiques publiques. Elles sont en mesure d’adapter les plafonds du loyer pour un encadrement plus rigoureux de la location appartement. Elles ont aussi la possibilité de réviser les programmes locaux de l’habitat. Les données collectées aident à établir une comparaison avec le loyer appliqué au niveau du marché locatif social.

Quant aux autorités concernées sur le plan national, elles en ont besoin pour redéfinir les dispositifs fiscaux en termes de zonages. Elles disposent aussi des informations nécessaires pour établir une comparaison des dynamiques locales du loyer d’un appartement.

Niveau des loyers des appartements de 3 pièces par agglomération

Les loyers étudiés concernent ainsi les biens immobiliers vides de 3 pièces avec une surface habitable de 65 m2 en moyenne. Il concerne essentiellement le prix hors charges de location appartement.

location appartement - loyers des 3 pièces

Les résultats des recherches de 2019 indiquent ainsi la cherté des appartements en location à Paris. Le loyer moyen tourne autour de 16 €/m2. Nice-Menton, Montpellier et Aix-Marseille arrivent en seconde position avec un prix de 12,4 à 12,6 €/m2.

Les biens immobiliers dans les villes du Sud restent abordables à raison de 8,6 à 10,5 €/m2, ainsi qu'à Nancy et Strasbourg. En revanche, les appartements à louer les moins chers se trouvent à Brest, Alençon et Mâcon. Les propriétaires appliquent un tarif compris entre 6,7 et 8,6 €/m2.

Accéder aux données sur la location appartement

Les Observatoires Locaux des Loyers possèdent leur propre site internet. Ils y publient les résultats obtenus pour chaque agglomération. Ils précisent les critères utilisés pour déterminer le loyer moyen, que ce soit dans le centre-ville ou dans les périphéries. L’État relaie ces données sur une plateforme web dédiée. Quant aux chercheurs, ils accèdent à plus de détails en open data sur le site casd.eu.

Guide des Pros 2021 (728×150)
Boutique en ligne – nouveauté vidéo et support (728×150)
Chaîne Youtube (728×150)
Jurisprudences 2020 728×150